Dimanche et lundi j'ai continué de jardiner

J'ai taillé les arbustes qui entourent la terrasse couverte pour que le soleil puisse à nouveau réchauffer de prochains petits déjeuners sur cette terrasse. A l'automne il faudra sérieusement revoir toute cette végétation !

Terrasse couverte1av Terrasse couverte1ap

Terrasse couverte2av Terrasse couverte2ap
Quelques avant-après !

Dans les coupes il y a un éléagnus. Ayant appris que cet arbuste fixait l'azote j'ai découpé les branches et disposé les morceaux sur la butte en mélangeant un peu avec le reste. Je ne sais pas si cela va bien se décomposer. On verra pour mieux enfouir lorsque je vais planter mes légumes. Je tatonne un peu !

J'ai semé au pied d'un tamaris de printemps les petites graines reçues dans lors du swap fleuri sur le forum CSA ici. Cette partie est très aride et exposée au soleil, j'espère qu'elles s'y plairont.

Ficoides plantation 05-17
Il y a bien des graines...

Pour pouvoir planter mon dernier rosier en pot (Jaques Cartier), des boutures de lonicéra et des minis rosiers de l'an passé (venant de Lidl) j'ai agrandi mon massif provisoire. J'ai fini mon sac de paille de lin en économie juste au pied des plantes. Il va falloir se réapprovisionner.
Je suis très contente de cette technique qui a bien limité les mauvaises herbes ainsi que les arrosages. De plus la terre semble avoir apprécié ce petit apport même si c'est dans des proportions moindre que ce qui se fera sur la butte en permaculture.

Rosier Jacques Cartier-boutures 05-17

J'ai préparé un petit coin pour de futures plantations de fraisiers au pied de l'abricotier. Un peu de grattage, du terreau et du foin ratissé sur le terrain. Je crains de ne pas avoir d'abricot encore cette année. Si l'arbre continu de pousser et de faire des feuilles, je ne vois pas le moindre fruit et certaines branches continuent de se dégarnir de feuilles et de suinter une sorte de résine. Je pense qu'il est malade de gommose et sans doute un champignon mais je ne sais pas trop comment le traiter. Je vais déjà tenter de couper ce qui est attaqué. C'est dommage car il fait un joli coin ombragé pour déjeuner à deux sur la petite table bleue. De plus j'ai le souvenir de délicieux abricots la première année, même s'il y en avait eu moins de 10 !

Paillage abricotier

Prochain article on plante au potager !