Oui vous avez bien lu "Patchwork" !

Non je ne parle pas d'un patchwork terrestre avec des buttes de permaculture ou de plantations de légumes.
Je ne parle pas non plus de patchwork de petits papiers pour réaliser une carte.
Je parle de tissus, de fils et de machine à coudre !!!

Jeudi il pleuvait et si les premières gouttes ont ravi mon âme de jardinière débutante en permaculture, le manque d'activité physique me faisait tourner en rond.
J'aurais pu me remettre au scrap que j'ai laissé en plan ces derniers temps malgré un mois de mai anniversaire sur le forum CSA très chargé en chouettes challenges, mais je ne trouvais pas d'idée de départ.

Lorsque nous prenons nos repas sur la petite table bleue dans le jardin je pose un torchon (joli tout de même) sous les assiettes parce que le métal en direct me rebute. Pas de nappe adaptée à la taille réduite de cette table.

Et si j'en faisais une ?

Les tissus bleus ne manquent pas dans mon stock. Mais en aurais-je un assez grand vu les métrages réduits que j'achetais ? Et si j'en assemblais plusieurs pour faire plus joli ? Quels motifs pourrais-je choisir ?

J'ai sorti les boites, déballé les tissus, cherché un modèle, mesuré la table sous la pluie...

Après des envies de modèles complexes et superbes je suis revenue à l'éternel nine patch car je sentais que ce nouveau projet allait s'éterniser comme tant d'autres sinon.

Deux tissus de récup (chemise Cacharel en Liberty du Papa des filles et chute de rideau, don de la compagne de mon Papa) pour le principal et des tissus de chemises achetées à Emmaus pour le reste.

Je me suis installée dans la chambre de mon Petit Bout. Son bureau est parfait pour poser la planche de découpe, la machine à coudre et encore un peu de place pour étaler les carrés en préparation. J'ai un peu cherché mon petit matériel car souvent laissé en plan avec des projets en cours dans des boites... J'ai déplié la planche à repasser et j'ai attaqué. Les gestes sont revenus très vite et j'ai pu mettre en situation tous mes carrés pour me rendre compte.

Nappe bleue1

L'ouvrage avançant bien, la couture de tous les carrés était finie en soirée.

Nappe bleue2

J'ai étalé ce mini top sur le carrelage du salon et je l'ai contemplé avec bonheur.
Oh ce n'est pas le plus beau top de ma collection mais en grande amoureuse du bleu je le trouve joli ; mais surtout j'étais heureuse d'avoir retrouvé et joué avec mes tissus. Je ne crie pas victoire et je n'ai pas prévu de reprendre tous mes en-cours un à un mais je savoure...

Vendredi matin j'ai taillé un dos dans un vieux drap, j'ai épinglé et cousu les bords avant de retourner puis faire une piqûre de maintien tout autour. Pas de molleton ni de matelassage. C'est juste une petite nappe.

Et voilà.

Nappe bleue3

Nappe bleue4

Nappe bleue5

En cherchant dans mes tissus j'avais retrouvé un morceau de torchon à ourler qui était dans la boite à couture de ma grand-mère maternelle, donc il a bien une trentaine d'année. Une belle toile en bande, bien épaisse et qui aura besoin de plusieurs lavages pour s'assouplir mais qui résistera à tout. Et hop deux ourlets piqués pour un joli torchon ayant un petit côté basque !

Torchon ancien

Ensuite j'ai repris ma pioche mais là c'est une autre histoire...