Vendredi après les travaux de couture j'ai repris ma pioche pour mettre en chantier le futur coin repos d'où je pourrai voir les légumes pousser !!!

J'en étais là. Plus de bois mort mais une surface caillouteuse et inégale.

Potager permaculture 2e butte 08

J'ai pioché sur une surface à peu près rectangulaire. Heureusement la terre est bien meuble après avoir été recouverte pendant plusieurs mois par tout ce bois. Dommage qu'il y ait tant de cailloux sinon elle aurait pu être exploitable juste après quelques ratissages.

Coin repos01

Je ramène les cailloux dans la pente afin de l'adoucir un peu. Mon idée est de les recouvrir ensuite par ce qui reste dans le tamis une fois que j'ai enlevé les gros cailloux et les herbes. Jusqu'à présent je jetais cela dans un creux du terrain. Il me reste encore toute la terre de ma seconde butte à tamiser. Comme la pluie a un peu humidifié tout cela, j'attends que cela sèche pour reprendre la suite de la butte.

Coin repos02

Ensuite je planterai dans la partie haute de la butte de façon à recouvrir cette pente. Je ne sais pas encore trop quelle plante pourra recouvrir cette surface en plein soleil. Un romarin rampant peut-être ? Je ne pense pas que ce sera avant l'automne de façon à terminer la délimitation de la surface et que les terres (et les cailloux) se mettent en place.

Coin repos03

Je ratisse, je ratisse...

Coin repos04

Une rangée de cailloux pour délimiter la pente et empêcher les petits cailloux de rouler jusqu'en bas. Cela donne tout de suite un côté plus net !
Ma surface n'est pas encore plane. Je pense récupérer un peu de terre en préparant le terrain à gauche le long du grillage pour poursuivre la haie qui s'arrête pour le moment au dessus. A droite j'ai envie de préparer un futur massif légèrement arrondi et donc continuer à décaisser cette butte que je sais contenir encore plein de cailloux !!!

Coin repos05

La pente est déjà plus régulière même si pour le moment elle n'est guère engageante pour la plantation !!!

Lorsque mes travaux de terrassement seront terminés je pense recouvrir cette surface nue de cartons pour éviter la repousse puis de foin (tontes séchées). J'avais mis de côté les cartons qui protégeaient des meubles Ikéa dans l'idée de permaculture en lasagnes... Cela permettra d'avoir une surface propre pour y poser un transat. A l'automne ou au printemps suivant, les petites bêtes auront grignotté tout cela et je pourrai semer un gazon rustique.
Voilà l'idée. A voir si cela se comportera comme dans ma petite tête.
De toutes façons si je laisse la terre nue je ne pourrai pas en profiter de suite et les ronces vont coloniser à nouveau cette surface au milieu de quelques chiendents et autres herbes qui ne feront jamais une surface douce aux pieds.
Reste à savoir si j'aurai assez de foin une fois mes buttes finies. Il faudrait que j'aille ratisser dans le parc voisin. L'autre jour j'ai discuté avec un des employés qui mettait du désherbant le long de la clôture... alors que nous venions de parler de permaculture !!! Il me demandait ce que je faisais et ne semblait pas connaître la culture sur buttes. Il me disait justement qu'il ne ramassait plus l'herbe car il ne savait pas quoi en faire. J'aurais dû saisir l'opportunité. Par contre je ne sais pas comment je l'aurais récupérée. Pas d'ouverture de ce côté et l'accès à ce centre pour handicapés mentaux adultes est à l'opposé et soumis à vérifications sans doute. Je me vois mal venir avec ma poubelle noire pour la remplir plusieurs fois !!!
Il y a aussi mon voisin au nord qui ne semble plus ramasser ses tontes et là j'ai une ouverture car sa barrière en bois qui nous sépare a lâché à un endroit, le bois enterré ayant pourri... A voir !

Mes canaux carpiens n'apprécient pas tous ces travaux de jardinage et les fourmis colonisent mes mains la nuit et un peu aussi le matin. Peut-être devrais-je en rester aux travaux de couture...