Après toutes ces cartes il serait temps de re-parler de jardinage et donc de donner des nouvelles de mes buttes de permaculture après un premier bilan ici.

Si je me suis contentée de récolter avec plus ou moins "d'abondance" au cours de ces dernières semaines j'ai cependant continué mon apprentissage de cette technique et état d'esprit sur le Net.

Première constatation je n'ai pas assez arrosé et mes buttes trop récentes ne pouvaient remplir pleinement leur fonction. Les grosses périodes de chaleur et de vent desséchant ont malmené mes plantations. La composition de mes buttes en est certainement aussi responsable. Peu de terre, de plus très pauvre et sablonneuse et le bois qui servait de base à deux des buttes n'était sans doute pas encore assez spongieux pour retenir l'eau.

Autre remarque les deux pieds de courgettes rondes après avoir donné quelques fruits ont décidé de ne produire que des fleurs mâles et des tas de feuilles. Puis ce fut au tour des deux pieds de courgettes longues de faiblir après avoir offert de belles courgettes. Les deux pieds plantés par la suite dans la 3e butte ont produit mais peu et cela va aller en diminuant.

Sur les deux pieds de concombre un est mort assez rapidement et le second a dû fournir 5 ou 6 concombre à lui tout seul. Par contre il s'est faufilé au milieu des pieds de tomates donc envisager un tuteur à la plantation !

Côté tomates ce fut moyen. Beaucoup de fruits partiellement abîmés surtout dans la variété longue et les coeurs de boeuf tombaient avant d'être mûres. Le pied de tomates cerises "noires" a bien donné. Dans l'ensemble les tomates sont restées petites. Les pieds étaient peut-être plantés trop serrés et je n'ai pas été assez soigneuse sur l'accrochage sur le tuteur donc les pousses sont parties un peu dans tous les sens. Pourtant sur la plupart des vidéos une plantation serrée et mélangée semble profitable.

Pour les aubergines la récolte est très maigre. Le 3e pied planté plus tard n'a toujours rien donné et ne pousse pas ! Par contre les deux premiers pieds semblent reprendre car j'ai trois aubergines en devenir. Il faisait peut-être trop chaud ?

Les poivrons ronds ont été discrets mais semblent eux aussi vouloir produire maintenant. Les longs par contre sont une bonne surprise ; ils ont même très rapidement rougi ce qui ajoutait de la couleur à mes plats de courgettes. J'ai d'ailleurs récolté des graines : à voir l'année prochaine. Les poivrons "jaunes" achetés dans un second temps sont pour le moment toujours verts !

Les betteraves ont souffert du manque d'eau. Elles sont restées petites et ont toutes eu un habitant ! Je les ai laissées longtemps en terre pensant qu'elles allaient grossir mais elles se sont plus flétries qu'autre chose. Une fois découpées et rapées en les mélangeant avec des carottes cela fait un plat sympa malgré tout.

Les bettes ont repris de la vigueur depuis qu'il fait moins chaud. Celle qui est montée en graines très rapidement est toujours en place et commence à être bien sèche. Je ne vais pas tarder à la couper et récolter les graines. Un second pied monte en graines.

Les haricots m'ont permis de faire plusieurs repas. Là aussi le manque d'eau a limité la production. Beaucoup de haricots ont séché avant de grandir totalement.

Les choux poussent. Des feuilles jaunissent, d'autres sont mangées mais les tiges continuent de s'allonger. J'avoue ne pas trop savoir si je dois intervenir et ce que cela va donner.

Idem pour les céleris qui se prennent régulièrement des coups de chaud et semblent avoir du mal à grandir.

Les haricots grimpants sont bien hauts et j'ai aperçu un premier haricot !

Parlons enfin des salades. Ce n'est toujours pas une réussite. Toujours pas assez d'arrosage et je cueille donc de petites salades avant qu'elles ne montent en graines et aient des feuilles plus dures. J'ai laissé une laitue fleurir : on verra ce que cela donne.

Le semis que j'avais fait en caissette a été abandonné à son triste sort. Un oubli lors d'une journée caniculaire a eu raison des fragiles levées. A refaire... à moins que les salades et moi ne soyons pas compatibles !!!

La végétation le long des buttes a bien poussé ! Je pense que mes arrosages descendaient très rapidement à la base de la butte et abreuvaient plus le sol que mes plantations, surtout pour les deux premières buttes. Dans la 3e l'empilage de cartons, broyats et compost a peut-être un meilleur pouvoir de captation de l'humidité. En tout cas le liseron et le chiendent aiment toujours autant mon terrain !!!

Voici l'état des buttes au 7 septembre :

Potager permaculture septembre01 Potager permaculture septembre02
1ère butte

Potager permaculture septembre01 Potager permaculture septembre02
2e butte

Potager permaculture septembre 01
3e butte

Depuis le vidage du composteur j'ai donc étalé quotidiennement mes déchets entre les plantations des deux premières buttes que j'ai recouvert de foin (celui que je vais chercher en vélo !). La 3e ayant bénéficié de tout le compost au départ elle n'a pas eu droit à ce traitement de faveur ! Etait-ce profitable ou pas ? Peut-être est-ce la raison du redémarrage des aubergines ? Je ne sais pas vraiment.

Jeudi j'ai décidé de planter mes nouveaux achats du marché de mardi.
Une douzaine de mini mottes de betteraves (14).
Une douzaine de mâche (14).
Une douzaine d'épinard (14).

Il fallait faire de la place.
J'ai coupé les deux pieds de courgettes rondes et un de longue pour laisser les racines se décomposer en terre. Le second semble vouloir continuer encore un peu. J'ai arraché les dernières betteraves et j'ai enlevé tous les haricots que j'ai mis de côté pour cueillir les derniers spécimens à l'état de bébé ! Après un équeutage un peu long j'ai eu une bonne ration de légumes pour mon repas du midi !

Pour pouvoir planter j'ai écarté tout le paillage. Première constatation, je suis déçue. J'espèrais une terre de meilleure composition ; là, j'ai presque la même terre sableuse que celle que j'avais tamisée. Le paillis était peut-être un peu trop épais et n'a pas dû faciliter l'entrée de la pluie lors des faibles averses. Mes arrosages se faisant au pied de la plante étaient plus efficaces. Avec mes apports de déchets ménagers depuis presqu'un mois je pensais trouver une sorte d'humus.
Dans la première butte la terre ne m'a pas semblé s'être beaucoup améliorée non plus. Sans doute le manque d'humidité n'a-t-il pas favorisé la décomposition des déchets et du paillage ? Les petits espaces que j'ai dégagés au milieu des tomates ne semblent pas plus fertiles. Il y a toujours beaucoup de branchages.
L'hiver sera sans doute plus profitable à une décomposition.

Comme il me restait du compost tamisé j'ai opté pour une plantation dans un trou de plantoir rempli de compost. J'espère que les petits cubes de plantes se décomposeront mieux car j'en ai retrouvé certains même si la plante avait poussé entre temps (surtout les salades !)

J'ai laissé le paillage sur les bords de la butte de façon à l'élargir et écraser l'effet "dôme" qui m'a semblé favoriser le dessèchement et j'ai juste remis un léger paillage neuf entre les plantations. J'ai arrosé avant et après. Il devrait pleuvoir les jours prochains donc je vais voir.

Potager permaculture septembre03 Potager permaculture septembre04
Après-après plantation de 3 pieds de betteraves

Potager permaculture septembre05
4 pieds d'épinard

Potager permaculture septembre06
Logés entre les tomates encore en place, 3 pieds de betterave

Potager permaculture septembre03
Paillis dégagés en laissant une laitue montée en graines.

Potager permaculture septembre04
2e butte après plantation de betterave, mâche et épinard.

Les tomates, poivrons et aubergines restent en place jusqu'à la fin de leur production. Je verrai à ce moment-là ce qui peut être planté à la place.

Pour finir la traditionnelle vue depuis l'angle du terrain !

Potager permaculture septembre 03

En préparation d'une 4e butte ou plutôt bande de culture...