Avec l'Art Journal j'avais découvert que l'on peut jouer avec les couleurs sans être douée pour le dessin, jouer avec les matières pour des résultats inattendus et retrouver un plaisir enfantin à patouiller en toute liberté.

Dans mes recherches de vidéos explicatives et riches en idées j'avais trouvé l'univers de Finnabair ici (blog ici) et d'autres talentueuses créatrices. Utiliser des tas d'objets et pas mal de récup pour créer des formes et des volumes qui seront mis en valeur avec de la peinture ou de l'encre.
Comme si je ne gardais pas suffisamment de "choses" j'ai ajouté dans mes boites ces bouts de trucs et de machins qui finissent normalement à la poubelle !

Il y a quelques temps (plus d'une année au moins !) je m'étais lancée dans ma première "toile". J'avais des petits cadres entoilés depuis très longtemps avec l'idée de faire un montage de tissus et de broderies comme j'avais pu le voir sur le Net. A l'époque je me plaisais plus dans le textile que maintenant. Comme beaucoup de mes envies elles en restent à l'état d'idées ou d'essais pour voir (un commencement sans fin...).

J'ai donc pris un cadre, passé un peu de Gesso puis collé quelques papiers (livre, serviette, cartonnette découpée), un peu de dentelle. Ensuite avec le pistolet à colle j'ai ajouté tout un tas d'objets disparates comme des boutons, épingles à nourrice, agrafes de couturière, vis, boucle de bracelet, chaine, rondelles, décoration métallique et un cadran de montre ne fonctionnant plus.
J'ai ensuite tout recouvert de Gesso à part le motif du mannequin et le cadran et j'ai laissé sécher.
Arrive l'étape la plus amusante : la mise en couleur. J'ai utilisé mes encres distress en spray mais, en ayant très peu de teintes, je n'ai mis que deux couleurs bleu et violet et c'est ce qui rend mon tableau un peu "plat".
Comme en peinture où ce sont les différentes couches de couleurs même pratiquement recouvertes qui donnent toute la profondeur à un tableau.

Tableau01 mannequin bleu

Puis j'ai laissé cette technique de côté mais dernièrement j'ai retrouvé quelques vidéos qui m'ont redonné envie.

Voyant que l'on pouvait utiliser également de la peinture en la diluant et étant plus riche en couleurs avec ce matériau je me suis lancée dans un nouveau tableau.

Je regrette de ne pas avoir pris de photos intermédiaires. Il faudra se contenter des mots !!!

J'ai utilisé un carton toilé que j'ai recouvert de Gesso puis après séchage j'ai étalé de la pate de texture à travers un pochoir.
J'avais très envie de continuer de jouer avec les couleurs de l'automne suite à mes dernières réalisations et j'ai découpé des feuilles dans du carton d'emballage de boite pour plus d'épaisseur (toujours des gâteaux apéritif !!!) que j'ai recouvert de Gesso en plusieurs couches avant de les coller sur la toile.
Une nouvelle couche de Gesso pour unifier le tout avant de passer à la couleur.
J'ai fait un fond avec différents verts, marrons et jaunes en peinture acrylique. Il me plaisait beaucoup mais n'étant pas une finalité il fallait ajouter une composition.
J'ai opté pour un arbre dont le tronc serait en carton ondulé et les branches en ficelle.
Puis j'ai créé des fleurs en papier et j'ai commencé à coller différents éléments le long de l'arbre. J'ai fait cela sans idée directrice et le résultat est un peu fouilli. J'ai ajouté aux fleurs des décorations en bois, quelques trombones, vis, clous, rondelles et une fleur au crochet.
J'ai collé des boutons le long des branches et un oiseau en bois dans le ciel !
J'ai recouvert tous ces éléments de Gesso puis j'ai posé la peinture au pinceau mais je n'arrivais à rien. Peut-être pas assez diluée pour se glisser entre les éléments ? J'ai continué avec les encres en spray vert, marron, bleu, rose et jaune.
Déception ! Cela manquait d'unité, d'histoire à raconter et les couleurs étaient trop mélangées.
J'ai essuyé au mieux le surplus d'encre puis j'ai laissé sécher.
C'était déjà mieux, plus dans la transparence.
Cependant les fleurs semblaient s'être posées là sans raison ; j'ai ajouté des feuilles (découpées dans mes chutes de papiers peints précédemment !) que j'ai glissées dans les creux.
Les feuilles découpées qui composaient mon fond n'avaient pas l'utilité prévue. Coulant à travers les différentes épaisseurs les encres auraient dû créer des ombrages mais le fond étant déjà coloré cela ne se voyait pas. J'aurais dû en coller plus et dans tous les sens au lieu de vouloir les placer alors que je ne savais pas comment allait évoluer le tableau !
Le coin inférieur droit étant trop vide par rapport au coin fleuri j'ai ajouté une petite barrière faite avec des bâtons de glace et j'adore le résultat !
Dans le coin supérieur droit j'avais collé deux découpes de feuilles qui n'apportaient rien ; j'ai ajouté du fil, une fleur et un cabochon vert par dessus.
Des feuilles perforées et encrées sont venues s'ajouter sur les branches
J'ai passé de la peinture dorée sur tous les reliefs pour rendre l'ensemble plus lumineux.
Quelques déchirures d'une page de livre, un morceau de bois (toujours un bâton de glace !) et une découpe "automne" pour le titre de cette composition.

Tableau02 automne

Conclusion : j'ai adoré cela mais le résultat n'est pas celui que j'avais imaginé.

Je pense que c'est une erreur de faire un fond coloré. Il faut qu'il soit texturé mais blanc ou noir avant la mise en place des éléments qui seront recouverts de Gesso puis d'encres ou de peintures diluées.

Bien sûr j'ai envie de recommencer alors pourquoi pas "l'hiver" maintenant...