Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas.

Lundi mon coup de blues du dimanche soir jouait les prolongations et ma motivation en a pâti.

  1. Côté sport j'ai flanché le lundi et n'ai pas mis le nez dehors. Pour continuer mon alternance marche/course j'aurais dû courir.
    Alors le mardi j'ai repris mes tours de lotissement en allongeant (très légèrement !) la partie courue.
    Mercredi c'était marche et j'ai pensé doubler la séance pour rattraper le lundi (en effet il est préférable de rester avec 4 jours de marche et 3 de course pour cette reprise). Mais au réveil j'avais ressenti une gène aux deux genoux qui s'est accentuée donc on verra plus tard pour rattraper éventuellement le retard.
    Jeudi à nouveau course mais la gène-douleur est toujours là. Je ne la comprends pas. Cela ne ressemble à rien de connu pour moi. Cela s'apparente à la raideur que l'on peut ressentir lorsqu'on est restée dans une position et que l'on se déplie. On se sent coincé et un peu maladroit. La longueur de mes pas ou de mes foulées s'en trouvent d'ailleurs raccourcie. L'impression que les genoux vont se bloquer. Je vais au bout de ma séance car ce n'est tout de même pas à se tordre de douleur. Je masse à l'arnica. Aurais-je vieilli d'un coup ?
    Vendredi je profite d'une course au village pour faire ma séance marche. Toujours les mêmes symptomes ; ni plus, ni moins.
    Donc samedi et dimanche ce sera repos pour voir si cela passe.
    Je suis contrariée car cela bloque mon lent démarrage et surtout je n'identifie pas cette douleur. Ce ne sont pas mes chaussures de course qui sont presque neuves et pas non plus la longueur de mes portions de course encore trop limitées pour les impacts. La position assise ne semble pas arranger les choses donc peut-être vaut-il mieux encore marcher !!!
    Marche : 2 séances - 8.30 km - 1h19' - 6.3 km/h
    Course : 2 séances - 6.97 km - 1h - 6.9 km/h.
  2. Côté Yoga j'ai été bonne élève puisque j'ai déroulé le tapis 6 jours su 7 (un loupé le samedi). J'ai ajouté quelques variantes mais je reste fidèle à mon programme pour mesurer les progrès (nécessaire pour me motiver). Pour reparler des genoux je ne pense pas que les douleurs viennent de là car mes mouvements pour le moment ne sollicitent que peu ces articulations (même si je les ressens un peu) mais je reste vigilante. Toujours 5' de méditation ; je n'arrive pas à aller au-delà pour le moment. Pas facile de lâcher prise !!!
  3. Côté maison ce n'est pas gagné. Le sapin est toujours en place et je ne profite même pas tous les soirs de ses lumières !
  4. Côté féminité rien !
  5. Côté textiles rien !

Voilà donc une semaine un peu décevante où je n'ai pas eu goût à grand chose en ayant le sentiment d'avoir plutôt passé et perdu mon temps...

e8d65b8df2db035d8355ae5f5befa796