La magie d'une petite graine qui germe.

L'an passé j'avais expérimenté la culture de graines germées pour les consommer en ajout à une salade. A force de surfer sur le Net on attrape de drôles d'envies...

Un bocal, une compresse, un élastique et je me lance avec des graines (bio bien sûr !) d'Alfalfa (luzerne, comme pour les lapins) car c'est ce qui semble le plus simple.

En effet cela fonctionne et Manon et moi avons apprécié cette petite note dans nos salades.

J'ai voulu poursuivre avec des graines de Brocoli mais là ce fut un échec : moisissures. Pas top le bocal pour ce type de graines.

Puis j'ai mis en chantier le potager et d'autres cultures et mon bocal est parti dans le récupérateur de verre.

A Noël mon "infirmière préférée" m'a offert deux germoirs.
Un pour" famille nombreuse" avec trois étages

Grand germoir

et un autre très simple et esthétique pour les graines qui forme du mucilage (comme les graines de Brocoli par exemple). Elle avait ajouté deux sachets de graines : Basilic et Chia.

Petit germoir

Très vite j'ai lancé la culture.

Du Brocoli dans le petit qui a très bien fonctionné. J'ai déposé les pousses sur des tranches de pain avec du chèvre fondu. Hum, un délice !!!

Du Basilic et de l'Alfalfa en utilisant seulement deux étages. Là ce fut un échec. Les graines se sont aglutinées autour des buses d'écoulement. La germination a été très lente et le résultat ne donnait pas envie. De plus les pousses du plateau du dessous ont vite buté sur le plateau supérieur. Direction le compost.

J'ai tout nettoyé et rangé dans sa boite un peu déçue que ce joli cadeau ne porte pas ses fruits.

Et puis à force de placer des petites graines dans des bouteilles en plastique j'ai décidé de ressortir mes germoirs en relisant bien toutes les indications même si je n'ai pas eu le sentiment d'en avoir zappées.

Des graines de Brocoli dans le petit germoir. Je me suis contentée de vaporiser les graines pour maintenir le niveau d'eau.
Super et très bon goût. Avec ce principe je ne mange que les pousses (les minuscules feuilles et un peu de tige) alors que dans le bocal je mangeais la totalité, la graine ne produisant pas une grande racine. Avec la coupelle la racine est longue et reste un peu accrochée sous le tamis. Cela ne donne pas envie de la manger !

Pour le grand j'ai refait une tentative avec 3 plateaux.
Comme indiqué j'ai placé le couvercle et je n'ai pas ajouté d'eau. Lorsque les pousses sont sorties j'ai tout de même vaporisé. Le plateau du bas a vite présenté des signes de moisissures donc compost ! J'ai coupé les pousses du plateau supérieur et mis au compost le reste.
Voici le dernier plateau avec des graines de basilic qui va être consommé sous peu.

Basilic1

Basilic2

J'avais placé un peu plus de graines que la fois précédente que j'ai bien étalées avec un cure dent (car sur le doigt cela colle) après que l'eau se soit écoulée. Le bâton de Magnun est très utile aussi !
Une des difficultés de ce grand germoir c'est le principe. L'eau déplace les graines et elles de retrouve en tas autour des buses. Je me rends compte que je n'ai pas vraiment fait tremper les graines avant : à corriger !
Sur la notice de ce modèle il n'est pas précisé de rincer les graines deux fois par jour comme j'ai pu le faire avec le bocal. Or sur le Net il semblerait que même avec ce type de germoir on rince. Alors je m'interroge.
Je pense aussi qu'il n'est pas utile de remettre le couvercle. J'ai fini par l'enlever.
De plus ajouter les plateaux au fur et à mesure de l'avancée de la germination me semble préférable. Cela permet aussi de ne pas avoir toutes les pousses en même temps même si les temps de germination sont différents selon les graines.

Vous voyez je suis dans l'interrogation et je suis preneuse de toutes explications, astuces si vous utilisez ce type de germoir.