Dimanche matin pas de vent et ciel voilé, pas trop chaud j'attaque le 5e trou. La terre est meilleure que pour les précédents trous et j'en profite pour la tamiser ; ce sera toujours ça. Du petit bois au fond, de la tonte gratouillée sur le terrain et la terre tamisée par dessus. Il en manque un peu donc je retrouve mon "tas de terre" en haut du terrain pour compléter ! A nouveau de la tonte et le 5e trou est prêt. Plus qu'un mais il fait chaud et j'ai un petit coup de mou à l'heure du déjeuner.

5e trou 18-05-27

Manon a fêté ses 20 ans chez son Papa la veille au soir et donc ne passera me voir que dans l'après-midi pour fêter sa Maman, après une longue grasse matinée.

Repas expédié je retourne au jardin pour le 6e et dernier trou de cette série car j'ai plein d'autres trous en projet !!! J'ai dû être taupe dans une autre vie !

A 3 mètres de distance à peine la terre est tout autre. A cet endroit il y avait le tas de branches déplacé il y a peu. Je pensais y semer une zone de prairie mais le temps a passé trop vite et j'ai remis mon projet à l'année prochaine et sans doute à un autre endroit.
La terre du dessus était belle et je l'ai tamisée mais en creusant je suis tombée sur des cailloux dont un énorme !

Cailloux trou 6
A côté de mon 39 fillette !

Remontant à la maison pour me désaltérer je trouve un message de ma fille qui me dit que le programme a changé et qu'elle déménage les gros éléments de son studio avec son papa et que mes bras et ma voiture sont les bienvenus !

J'ai laissé le trou en l'état, rangé mes outils, troqué mes habits terreux contre de plus propres que j'allais certainement salir aussi et je suis partie.

6e trou 18-05-27

Démontage, bouchage des trous, descendre lit, réfrigérateur, table... et tout un tas de cartons remplis de choses diverses. Ma kangoo était pleine. Il ne restait plus que ma place conducteur. La grosse Volvo du Papa était bien chargée aussi avec le sommier sur la galerie et le matelas en 140 à l'intérieur mais la place passager pouvait accueillir sa fille !

A la sortie du parking souterrain une petit crachin tombait sur Toulouse qui est devenu un déluge en approchant de chez le Papa. Tout a été déchargé dans son grand garage et stocké en attendant que Manon fasse le tri et la répartition.

Un peu avant 21h j'étais à la maison avec mon Petit Bout qui avait récupéré sa voiture.

Une fête des Mères originale entre une demoiselle fatiguée et grognon et un ex-mari fidèle à lui-même ; il suffisait juste de prendre tout cela avec détachement !!! J'ai proposé au Papa de refaire un déménagement pour la fête des Pères... :-)

Manon a dormi à la maison dans sa chambre très encombrée suite au premier épisode du déménagement et est repartie lundi midi pour ses cours d'anglais. Jeudi après un grand nettoyage elle fera l'état des lieux avec mon Papa car je ne suis pas disponible et rendra les clefs. Vendredi je la mets dans un avion pour Marseille ; après 3 jours dans la cité phocéenne elle ira directement à Annecy pour 5 jours avant de revenir deux jours puis de partir une semaine pour Lisbonne. Bref avant mi juin je ne la verrai pas beaucoup !!!!

Il pleut, il pleut encore ce lundi ! La nature en a besoin mais je suis en manque de jardinage !!!

fbebb65a5997bad4d56f78a2710b175e

PS : les deux pousses de potimarron "plâtrées" sont toujours en vie !