Je n'ai jamais mangé de fèves ; tout du moins je n'en ai pas le souvenir. Mes grands-parents ne faisaient pas pousser ce légume.

Par curiosité j'ai donc semé début avril une quarantaine de graines. Là aussi j'aurais dû être plus généreuse pour une récolte plus abondante et surtout pour que les pieds se tiennent entre eux. Je les ai disséminées sur la butte n°1 en symétrie trop espacées !
Elles ont mis beaucoup de temps à fleurir et certains pieds sont restés minuscules.
La terre de la butte n°1 est vraiment pauvre et trop rare.
Les poireaux du marché que j'ai repiqués début mai ont bien du mal aussi. Je crois que j'ai oublié d'en parler d'ailleurs au moment de la plantation !

Mardi matin j'ai récolté les fèves, presque toutes, pour que ma demoiselle puisse en manger avant de s'absenter pour le reste de la semaine. Je sens bien qu'elle n'est pas enthousiaste mais elle va faire un effort.

Le panier est plus rempli qu'avec les petits pois !
Je n'ai pas eu de puceron mais là aussi des pieds ont séché, d'autres ont des gousses molles et peu remplies.
Je me laisse la possibilité de faire un second passage prochainement pour, sans doute, une maigre récolte puis je coupe.
En faisant attention aux poireaux je vais enlever le paillage, remettre de la terre que je vais tamiser puis pailler avec une belle épaisseur (si ma débroussailleuse a pu reprendre du service). Pour semer des haricots j'ajouterai du terreau dans les trous.
Je vais bien réussir à l'améliorer cette butte !

Donc voici mon panier de fèves

Fèves1
1477g à écosser

Fèves2
des gros grains...

Fèves3
...et des plus petits pour un total de
459g !

N'ayant jamais cuisiné ce légumes j'ai fait des recherches sur le Net.
J'ai écossé, puis trier les grains. Les gros seront cuits et pour les petits j'envisage de les faire crus en salade.
J'ai fendu les gros grains puis je les ai laissés 3' dans de l'eau bouillante puis dans de l'eau très froide pour qu'ils restent bien verts ; ensuite c'est très facile d'enlever l'enveloppe du grain.

J'avais trouvé une recette de pâte à la carbonara avec des fèves. Ma fille et moi avons beaucoup aimé. Ouf je pourrai refaire des fèves. J'envisage de les semer à l'automne pour une récolte plus précoce au printemps.

Il me reste à trouver comment cuisiner ma salade de fèves crues...