03 septembre 2018

Seule...

Voilà elle est partie !
Je suis totalement seule pour 4 mois !

Ce matin, jour de la rentrée pour les petits écoliers, j'ai conduit mon Petit Bout non pas à l'école mais à l'aéroport avec de bien lourds cartables. Un transit à Paris Charles de Gaulle avant d'arriver à Dublin.

Jeudi dernier c'était ma grande que j'accompagnais à l'aéroport après son court séjour toulousain pour qu'elle retrouve ses montagnes, son nouvel home (avec le compagnon) et sa tenue d'infirmière. Elle revient en coup de vent en octobre pour courir le semi de Toulouse...

Ces derniers jours grand déballage de sacs, de vêtements, de chaussures dans le séjour avec une demoiselle qui passait puis repartait pour tenter de dire au revoir à tout le monde.

Hier soir les sacs bien tassés ont pu être fermés avant la pesée pour ne pas dépasser le poids autorisé. Il a fallu laisser des choses de côté mais elle a bien géré ses bagages. Il faut dire que mes filles ont une grande habitude vu le nombre de sacs préparés pour aller et revenir de Papa à Maman ainsi que chez les grands-parents paternels.

Si le départ de la maison de Laëtitia il y a 4 ans pour démarrer à Annecy ses études d'infirmière avait laissé un vide, le fait de l'accompagner avec sa soeur et de retrouver Annecy à trois ici avait offert une douce transition. Et puis mon Petit Bout était toujours à la maison pour adoucir l'absence.

Puis deux ans plus tard, ma petite demoiselle quittait le nid... à moitié . Un studio en ville pour ne plus avoir de longs trajets mais des retours fréquents le WE, la première année, un peu moins la seconde !

C'est donc une nouvelle étape. Si je me suis retrouvée seule au gré des vacances des filles cela n'a jamais excédé 3 semaines.

Comme je l'ai déjà dit je ne suis pas une Maman possessive et j'ai toujours poussé mes filles à être libres pour vivre leurs choix. Mais assumer ses positions n'est pas toujours facile...

J'ai toujours beaucoup partagé avec mes filles. Il est vrai qu'elles sont depuis longtemps mes seules compagnes de vie ! En dehors de l'aspect sentiments et câlins ce qui me manque ce sont nos activités partagées. Lundi dernier après l'arrivée de mon aînée, la petite étant à une soirée avec des copines, nous sommes allées faire du vtt au soleil couchant en emportant de quoi faire une halte-apéritif sur le parcours pour papoter. C'était tout simple, pas vraiment sportif mais si bien !

Bien sûr je sais m'occuper, profiter d'instants magiques seule et je ne m'ennuie jamais mais il manque tout de même la saveur unique du partage.

Ces 4 mois sont une préparation pour la suite. A son retour ma demoiselle finira sa 3e année à Toulouse sans reprendre un appartement pour quelques mois puis il y a de fortes chances que le Master qu'elle choisira ne soit pas à Toulouse.

Je pense que pour la plupart des parents le départ du nid des enfants est une étape mais en général ils restent à deux. Si depuis ces dernières années j'ai assumé le deuil d'une vie sentimentale, j'avoue que cette nouvelle étape chamboule mon côté hermite !
Il est hors de question de me lancer dans des partages d'activités ou de m'inscrire dans des tas de groupes : j'aime trop ma liberté d'action alors il va falloir accepter...

Allez ! Pendant que je m'épanchais ma demoiselle a rejoint Paris puis Dublin et enfin pris place dans sa résidence universitaire dans une sorte d'appartement de 7 ou 8 chambres-salle de bain-toilette avec une grande cuisine commune. Autriche, Allemagne, Espagne (le seul garçon), Danemark, une autre française qui vit en allemagne et quelqu'un qui doit encore arriver.

Magie du progrès qui permet de suivre presque en "direct live" mon Petit Bout.

Je sais qu'elle est partie et ne sera pas à la maison le WE prochain, ni le suivant mais je crois que je ne prends pas encore conscience de l'absence ! 

Manon départ

Posté par sylviedetoulouse à 23:59 - - Commentaires [10] - Permalien [#]