Cela fait longtemps que je n'ai pas parlé de mon potager. A part récolter et arroser je n'y faisais rien. L'herbe ne poussant pas faute de pluie je n'avais pas à passer la débroussailleuse.

Tomates, tomates cerise, poivrons, haricots et quelques aubergines ont figuré au menu.

Les courgettes n'ont plus rien donné depuis la mi juillet : grosse déception. Les rares fruits s'étiolaient au fur et à mesure. Les plants de la bande n° 3 ont été touchés par l'oidium et ceux des trous de Milpa ont continué à donner des feuilles et de rares fleurs mâles. Comme je ne m'attendais pas à cette pénurie je n'ai pas gardé de graines lors des premières récoltes !
Je ne sais pas trop comment analyser ce ratage : manque d'eau plus régulière certainement et prévoir des plantations plus espacées en terre plus riche !

Pour les potimarrons les deux que j'ai récoltés et pas encore consommés me donneront peut-être des graines mais pour les soupes de cet hiver c'est raté !

La même chose pour les courges Butternut. Les deux pieds mis en place tardivement dans la 1ère butte ont bien démarré et des fruits se sont formés. Une belle courge me laissait de beaux espoirs jusqu'à ce que je la retrouve dans l'allée au pied de la butte avec des marques de morsures. Les deux plans avaient fondu et l'eau y pénétrait sans fin. Les rats taupier étaient passés par là. J'ai ramassé la courge, je verrai si je peux récolter des graines ; les deux petites restantes ne grandiront certainement pas.
Ces rats avaient réussi à sortir des monticules de terre entre la nouvelle haie au sud et les bouts de bandes potagères malgré l'amalgame compact des cailloux ! Je pense que les deux buttes montées sur du bois (surtout la première) leur servent d'abri. Je n'ai pas encore décidé de la suite à donner à ces deux parcelles !

Les concombres ont bien donné. Par contre la variété est à revoir car ces concombres étaient petits et ont très vite jauni. J'ai coupé les pieds et détaillé ce qu'il restait des tiges pour le paillage. J'ai enlevé le treillis de fer à béton. C'était une bonne idée mais à mettre en place dès le début de la plantation pour mieux guider les plants.

Côté poivrons c'est une belle réussite avec des poivrons de taille modeste mais bien en chair. Beaucoup ont réussi à rougir. Idem pour les poivrons longs qui peuvent rester très longtemps sur le pied sans s'abimer. Ceux plantés groupés sur la bande n°3 ont peut-être un peu mieux donné que ceux de la butte n°2 moins riche et plus sèche. J'ai récolté des graines pour une seconde année de semis de graines "acclimatées".

Les aubergines m'ont laissée perplexe ; leur forme, leur taille, leur couleur. Je n'ai pas gardé de graines malgré la grande quantité présente dans le fruit. Une autre variété s'impose ! Là aussi les plants groupés de la bande n°3 sont plus généreux.

Les tomates cerise se sont très bien développées. La dizaine de pieds plantés me semble une bonne quantité pour mes besoins. Les fruits sont petits ; je vais garder des graines mais je chercherai une variété complémentaire pour l'année prochaine. Par contre je ne les mélangerai plus avec les autres tomates ; je vais les planter en bout de chaque bande, au nord, par groupe de trois pieds en triangle en privilégiant de bons tuteurs et non des bouts de bois trop courts qui ont tangué puis chaviré sous le poids !

Pour les tomates, les deux variétés plantées ont donné de jolis fruits qui sont restés petits et le sont de plus en plus en cette fin de saison. Récoltant au fur et à mesure de mes besoins j'ai laissé certains fruits s'abimer et tomber. Là aussi un manque d'arrosage se fait sentir. Les oeillets d'Inde ont joliment poussé au milieu des plants.
Comme déjà dit les trois plants remplacés n'ont pas grandi.
Quant à l'utilité du mariage avec un plant de haricot rame je ne saurais dire si cela fut bénéfique ou non.
Par contre ce qui est sûr c'est que je ne replanterai pas si serré ; mes "totems" de 4 piquets ont sans doute étouffé les plants. Je n'ai pas eu de maladie car la saison a été sèche mais la production en a certainement pâti. Trois pieds pour une même surface me semble largement suffisant, donc il faudra prévoir une autre surface de culture de tomates si je veux en récolter plus pour faire des conserves ou des coulis.
Les plants mis en place très tardivement dans la partie "battage" continuent de pousser librement. Certains pieds ont séché mais les autres ont quelques tomates prêtes à rougir... si le temps le permet. J'avais prévu de ne pas les arroser mais j'ai dû tout de même m'y contraindre vu qu'ils ont grandi au beau milieu de la sécheresse. Mais ce sont des plants élevés à la dure !

Les haricots vivent leur vie. La variété Améthyste aurait sans doute mieux donné avec plus d'eau. Les suivants attendent les arrosages pour faire grossir les fruits. Ceux semés à la suite des pommes de terres donnent un peu grâce aux dernières pluies. Les haricots d'Espagne ont quelques gousses que je vais laisser sécher pour récupérer les graines.

Les poireaux mis en place n'ont toujours pas été récoltés. Je ne sais pas trop ce que je vais en tirer. Un est monté en graines que je vais garder sans trop savoir si je les sèmerai car cela me semble un peu compliqué. Je pense que je n'aurais pas dû mettre les poireaux dans la butte n°1 et surtout pas aussi espacés.

Les bettes achetées au marché et plantées dans la butte n°1 poussent bien. Elles me servent d'indicateur pour les arrosages ! Je vais bientôt pouvoir récolter des feuilles. Je me demande si je ne vais pas en ajouter dans cette butte si difficile à valoriser.

Quant au pied de melon surprise j'ai déjà mangé un des deux fruits. Pas très sucré mais avec beaucoup de goût. J'ai gardé les graines.

Les fraisiers en bout des buttes 1 et 2 résistent mais il faudrait leur trouver une meilleure place pour l'an prochain afin qu'ils prennent plus de vigueur pour être vraiment productifs. Je voudrais les regrouper avec ceux qui sont au pied de l'abricotier et de l'un des deux cerisiers donc je cherche...

La bande n° 6 attend toujours du paillage. J'ai fini d'ajouter de la terre sous les cartons pour obtenir une parcelle à peu près régulière.

J'avais continué d'arroser les trous car il y avait encore quelques fleurs sur les pieds de haricots avant que la pluie ne revienne. Je vais pouvoir récolter encore quelques cosses avec des grains avant de tout couper en petits morceaux pour pailler ces trous.

Dans la nouvelle haie sud devant les bandes potagères j'avais planté des tournesols entre mes boutures d'arbustes. Ils ont eu du mérite à pousser avec la sécheresse, le vent et la mauvaise qualité de la terre. Les têtes sont restées petites mais le dessin formé par les graines est si beau. J'ai récolté les graines. Les oiseaux en auront sans doute un peu cet hiver. Je pense chercher d'autres graines de tournesol, celles-ci venant de chez Lidl je pense que la variété n'était pas extra !

Les rats taupiers ont depuis continué à labourer le terrain autour des bandes et sans doute dessous. J'ai passé le râteau pour égaliser un peu maison a l'impression de marcher sur un sol en mouvement avec toutes les galeries. Au moins l'eau va pouvoir pénétrer !!!

Une bonne tonte à faire pour retrouver et préciser les allées du potager et pouvoir récupérer du paillage. Après avoir attendu la pluie j'attends maintenant un peu d'assèchement pour passer la débroussailleuse dans les champs de mines à cause des rats taupiers.

Etat au 18-10-17