07 septembre 2006

Quelques photos pour Co...

Parce que j'en ai en réserve... photo

Insecte_belles_de_nuit
Ne sont-elles pas jolies ces Belles de nuit ?

Bon d'accord, ce n'est pas moi qui ai pris la photo ; mais c'est mon APN !!!
En fait je ne chasse pas les grosses bêtes qui volent la nuit, je laisse cela à l'Homme de mon coeur.
Si quelqu'un peut me dire ce que c'est ? Cela fait bien 7 ou 8 cm de long. C'est un insecte menteur car il a le nez bien long !

Encore des photos ???

Images_vacances
Des enfants rieurs,
une maison aux volets bleus,
de jolis paysages.
Souvenirs de doux moments...

A part ça, l'ordre dans la maison n'a pas beaucoup évolué mais je continue de rassembler les oies !

Vol_d_oies_d_tail
Juste un petit bout pour lever le voile...

Posté par sylviedetoulouse à 16:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]


04 septembre 2006

En plein boom !

Instant d'après-midi...

En plein effort depuis le hamac !
Terrasse_rentr_e
Il fallait tout de même appuyer sur le déclencheur de l'APN !
C'est pour le coin de ciel bleu :-)

Allez demain je m'y mets... mais à quoi ???

Bonne nuit...

Posté par sylviedetoulouse à 21:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

La rentrée :-((((

Il fait un temps superbe, cela aurait pu être une chouette journée de vacances mais non !!!

Je ne veux pas que ce soit déjà la rentrée !!!!

Dans 18 jours l'été aura cédé la place à l'automne. Il va faire froid, les journées seront encore plus courtes. Bon d'accord il y a de jolies couleurs dans la nature mais quand même !

J'ai la motivation à zéro.

Seul mon Petit Bout reprenait le chemin de l'école (CE2) aujourd'hui ; mon ado préférée a du répit jusqu'à demain.

Et moi j'ai une tonne de choses à faire !

Tout ce que j'ai repoussé pendant ces deux mois où j'ai vécu à un rythme "amoureux" en ballade entre "mes" deux maisons !!!
Il faut vraiment que je trouve un job ! Il y a urgence !!!

Nous avons retrouvé notre maison hier soir les filles et moi.
Il y a des sacs partout, du linge à trier, à plier, à ranger ; la machine à laver étant toujours sur un mode aléatoire, je promène beaucoup notre linge sale :-)
Les vols d'oie jonchent le sol du salon. C'est la phase ultime de la mise en rang pour l'assemblage. Il nous faut slalomer. J'aurais voulu terminer pour ce WE mais je n'ai pas pu. Ah ce temps qui file trop vite ! Quant à la table elle n'est toujours pas disponible pour les repas : machine à coudre, blocs en attente la recouvre. Heureusement que la terrasse est accueillante !
Le plan de travail de mon boudoir créatif est recouvert de "trucs" en attente. La souris a du mal à se frayer un passage.
Il y a des bouquins et magazines de déco partout (je cherchais des trucs alors...)
Bref c'est le souk !!!

Si j'étais Bree j'aurais attaqué le rangement, histoire d'y voir plus clair, dès mon retour de l'école ce matin. Les vêtements dans les plis, une pile pour chacune. J'en aurais profité pour ranger le dressing et de là j'aurais enchaîné sur le ménage, le tri des papiers et... Stop !
J'ai bien regardé le foutoir léger désordre du salon sous tous les recoins et je suis allée allumer l'ordi. J'ai commencé un billet ; mon ado préférée ayant planté son PC m'a demandé de squatter le mien, un tout petit peu. J'ai changé de clavier pour dérouiller mes doigts musicalement (c'est pas gagné le Clair de lune de Debussy !) et il était déjà temps d'aller chercher la petite qui ne voulait pas manger à la cantine en ce premier jour. Au retour mon ado moins préférée avait planté mon PC et mon billet s'était envolé... Oui je sais j'aurais du le sauvegarder, mais c'était juste pour 5 mn !!!
Premier éclat de voix de la rentrée !!!
Repas dans la chaleur ensoleillée de cette fin d'été (je sais j'y tiens !) et nous avons failli louper le retour à l'école !!!

Et me voilà à nouveau devant l'écran !

Bouh que c'est dur !

Je suis sûre que je vais réussir à vous démotiver avec mes soupirs. Ah vous l'êtes déjà ????

Pourtant ces deux mois de "vacances" se sont terminés en fête. L'Homme de mon coeur pendait sa crémaillère samedi soir. La maison aux volets bleus accueillait une cinquantaine de personnes dans son jardin.
Un peu beaucoup de travail (je n'épluche plus rien avant longtemps !) pour une fête sympa et un réveil un peu difficile. Ah quand on n'a plus 20 ans !
Heureusement il y avait un nouveau hamac à étrenner. Je sais c'est un cadeau pour l'Homme mais il me le prête si gentiment... :-) Et puis il est très beau, le hamac bien sûr (l'Homme est très bien aussi !!!) dans deux tons de bleus (assortis aux yeux de l'Homme).

Je me demande si je ne vais pas rejoindre le mien de hamac qui a repris place sur ma terrasse. Il était en vacances lui aussi mais vu qu'il a un remplaçant maintenant...

A plus tard...

hamacchat

Posté par sylviedetoulouse à 14:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

28 août 2006

Les photos !!!

Les voici enfin ces photos de mes cadeaux :

Colis_NSP2
Plein de frites pour tout protéger et partir à la chasse au trésors :-)

Cadeaux_NSP2
Des cadeaux sous le signe du bleu.
Des serviettes en papier avec la colle pour recouvrir une superbe boite,
des tissus Debbie Mumm,
un carré de tissu bien appétissant,
un stylo bleu qui sent le blueberry,
des petites fleurs en feutrine pour décorer
et une jolie carte avec des matous bleus.

Alors j'ai été gâtée, non ???
Merci encore à Cristel.

J'ai retrouvé mon ado préférée en fin de matinée ainsi que ma petite maison et son désordre. Il y en a partout. Je ne sais pas par où attaquer, d'autant plus que j'ai des tas de choses à faire avant, (bon d'accord, c'est une mauvaise excuse !) comme mon patch vol d'oie avec les tissus de chemises, des petits trucs de déco pour la pendaison de la crémaillère de la maison aux volets bleus samedi prochain (une cinquantaine de personnes !) Pourvu qu'il ne pleuve pas !!!!!

Pendant que je retourne à mes découpages, voici deux photos de vacances.

Quelques coups de pédales un jour où il ne pleut pas, un peu de sable dans les chaussures pour grimper sur la dune et là...

Hourtin_plage
Le bonheur !
Personne !
S'installer là avec un bon livre,
une belle musique dans les oreilles, lever les yeux pour rêver
et laisser couler le temps...

Encore une pour le plaisir...
Hourtin_plage_touffe
Quelques vagues de l'atlantique vers Hourtin.

Posté par sylviedetoulouse à 18:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

24 août 2006

Un passage éclair... et un paquet cadeau

Après une petite semaine au bord de l'océan, passage éclair dans ma maison avant de rejoindre la maison aux volets bleus pour quelques jours encore.
Mon ado préférée rentre lundi et mon Petit Bout mardi. Donc je retrouve mes filles, ma maison et son "laisser-aller" de ces dernières semaines.
Un sérieux rangement s'impose ainsi qu'une reprise en main ! C'est bien beau de naviguer entre deux ports mais mes grandes résolutions de rangements, d'organisation ont cédé devant la nonchalance d'une vie facile et dorlotée...

La boite aux lettres est bien remplie. Des factures (grrrrr !), des papiers divers (bof !), des pubs et UN paquet !!

C'est ma NSP2 (eh oui, j'ai la chance d'en avoir deux !) qui pense à moi !!!

Je suis ravie... mais je n'ai pas d'image à vous montrer !
J'ai fait des photos mais j'ai laissé le câble dans la maison aux volets bleus !!! Donc pas avant lundi pour vous montrer toutes ces merveilles commentées.

paquet_cadeau   

Posté par sylviedetoulouse à 18:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


11 août 2006

Quand la technique n'en fait qu'à sa tête !!!

J'aurais passé sous silence mes soucis domestiques en cette période estivale où la grande affaire du jour est de savoir si le soleil va briller correctement : ni trop, ni trop peu, mais le sort s'acharne sur moi.
Cela en deviendrait comique si ce n'était si agaçant !

Mercredi soir, après un certain nombre de longueurs à la piscine voisine, mon vieux tacot prend le chemin qu'il connaît bien de la maison aux volets bleus comme toutes les fins de journées depuis que mes filles sont en vacances loin de moi ! Mes petites vacances à moi :-))

Vu l'âge avancé du véhicule, je suis à l'écoute des petits bruits suspects et j'ai toujours un oeil sur les voyants du tableau de bord.
A mi parcours, voilà l'aiguille de la température d'eau qui se hausse. Je lève le pied mais elle continue son ascension. Ayant déjà fait changer le joint de soupape il y a deux ans, je m'arrête sur le premier bas-côté accueillant venu avant que tout n'explose. Je coupe le moteur et la vapeur en profite pour s'échapper. J'ai une vague idée de la panne. Le liquide de refroidissement n'a plus fait son office. J'en consomme pas mal et j'ai refait le niveau il y a peu, mais... Pas de bouteille d'eau dans la voiture donc ce n'est pas la peine que je soulève le capot pour raffraichir le moteur !
Et puis je ne voulais pas tomber dans le cliché de la pauvre femme qui soulève son capot au bord de la route et qui regarde son moteur d'un air dubitatif, sous l'air goguenard des automobilistes "virils" qui la frôlent !!! Je savais d'avance ce que j'allais trouver donc pas la peine de bouger :-))
Magie du portable.
Sans quitter mon siège j'appelle mon réparateur particulier qui est en train de tourner en trial dans les chemins de son village. Je laisse un message et j'attends.... j'attends.... j'attends.
J'avais eu la bonne idée d'acheter le dernier Côté Ouest. J'ai pu lire tous les articles, les pubs, les annonces...

Au bout d'un certain temps je réussis à joindre mon sauveur de retour de son escapade motorisée. Il arrive avec son copain de deux roues.
Verdict : durite percée.
Solution : réparation Mac Gyver. Un peu de scotch (meuh non je n'ai pas une bouteille cachée dans le vide poche !) un peu d'eau, un tournevis et...
... je repars.... Yes !

Soirée sympa avec un repas qui a démarré un peu tard ; c'est moi qui apportais le casse-croûte !

Le lendemain je pars en chasse d'une durite : vu le modèle de mon engin, c'est denrée rare. Enfin un bout à recouper fera l'affaire.
Du coup mécanique en perspective pour ce WE, premier des vacances de l'Homme de mon coeur !!! Il va remettre mon destrier à neuf... ou presque.

Pour la petite histoire, le coup de la panne ce fut déjà lundi soir en vadrouille avec mon père. C'est sa voiture qui nous a lâché. Dépanneuse, voiture d'un cousin pour aller récupérer la mienne (qui était encore fort vaillante ce soir-là) et emporter tout le monde à bon port. Là aussi dîner tardif !

Hier, de retour pour la journée dans mon domaine, c'est le lave-linge qui a eu des défaillances. Pourtant, je n'ai pas une vieille machine mais un engin perfectionné de deux ans qui ne m'a jamais posé de problème.
Une fois le programme achevé, je sors un linge passablement humide. Etrange ! Me serais-je trompé dans le nombre de tours ? Mais non.
Je tente un nouvel essorage et là le tambour restait imperturbable et statique ! Autant accrocher le linge tel quel et se poser les questions ensuite.
Seulement comme c'est une ouverture frontale plus moyen de récupérer mes petites affaires.
J'ai refait un cycle court et la porte a daigné s'ouvrir à la fin. Vite je récupère mon linge... avant que la machine ne change d'avis !!!
Pour en avoir le coeur net je refais un cycle court à vide et là le tambour est monté dans les tours !!! N'y aurait-il pas un esprit capricieux là-dessous ???
Plus le temps de statuer sur la question, j'avais des longueurs à faire et ma maison du soir à retrouver.

Et aujourd'hui, en allumant l'ordi, il ne m'a pas parlé gentiment. Il ne trouvait pas la souris. M'enfin, elle est sa place, elle ne s'est pas carapatée dans la nuit !
Nouvelle connection, le voilà en mode échec mais ne parlait plus de la souris. Grrrrrr !
Troisième tentative. La bonne ????
Presque, sauf que tous mes paramètres d'affichage ont changé. Il me faudrait un écran de cinéma pour lire mes mails !!!
Enfin je suis venue à bout de ces incongruités. Ce qui m'agace, en dehors de perdre du temps, c'est de ne pas savoir pourquoi.

Je n'ose plus toucher à rien.

Peut-être un peu de piano en espérant qu'une corde ne casse pas. Je savais les changer sur une guitare mais pas sur un piano !

Oserai-je quelques coutures à la machine ? Mon Papa lui a fait une petite révision (c'est un pro avec le suivi des machines de Maman). Il y a quelques jours en effet tout s'était bloqué sur mes tissus chemises. Il faut dire que je ne lui avais pas souvent huilé les pistons depuis notre rencontre elle et moi il y a plus de 25 ans. Un peu d'huile et elle est repartie mais j'ai préféré assurer le coup avec une revue en détail par Papa.

J'ai décidé de ne plus rien faire pendant les quatre jours à venir !!!
Je vais me laisser "cocooner" dans la maison aux volets bleus par l'Homme de mon coeur. Peut-être éplucherai-je quelques légumes ???

Je prévois tout de même :
Un peu de broderie, (j'ai un stock d'aiguilles en cas de casse)
Un peu de lecture, au moins 6 livres pour être sûre de ne pas être en manque
Un peu de bronzette dans le jardin, j'ai déjà des couleurs donc pas de coups de soleil
Un peu de VTT, cool pour ne pas me casser la margoulette
Une sieste dans le hamac, en vérifiant la fermeture des mousquetons avant...

D'ailleurs je vais commencer tout de suite à ne rien faire... le temps de trouver ma broderie pour ces prochains jours et préparer mon sac. Eh oui les lettres du Quaker avancent bien et peut-être ne tiendrai-je pas quatre jours ?

Un bon WE à tous...

heartsnfl
Diane Phalen

Posté par sylviedetoulouse à 16:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

10 août 2006

Plus qu'une !!!

La 5e partie du Quaker est terminée !
Il me reste l'alphabet de la 6e partie et ce sera fini. Yes !!!

Quaker_parties_1_2_3_4_5
J'ai eu la flemme de repasser avant la photo !

Ce qui est bien c'est qu'il me plaît toujours autant :-)

Je suis en train de chercher ce que je vais pouvoir faire ensuite. Il me faut un ouvrage sans trop de couleurs pour pouvoir le trimbaler partout (petit voyage en perspective !). Donc le 1 fil sur 1 fil du Dictionnaire des Marquoirs ou celui des Arbres de Vie cela ne va pas très bien. Du coup ils n'avancent pas ceux-là. J'ai honte. Le Sampler Souvenir ne pourrait aussi m'accompagner, il me faut réfléchir au motif que je choisi à chaque fois.

En fait un Marjorie Massey serait l'idéal. Je vais plonger dans son livre. Je vais bien trouver quelque chose à me mettre sous l'aiguille. A suivre...
Pourtant ce ne sont pas les ouvrages à commencer qui manquent dans mes boites et je ne parle pas de ceux à finir !

Posté par sylviedetoulouse à 16:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

09 août 2006

Taille mannequin !

J'ai retrouvé la taille mannequin !!!
A force de courir sur les chemins vous allez me dire que c'est normal !

La preuve en images :

Mannequin_par_o
Version soft

Et hop on enlève le paréo...

Mannequin_face   Mannequin_profil
NU !!!
De face et de profil !!!

Vous avez vu la taille fine, le ventre plat... et quelques plaies dues à l'âge : tout moi !!!

Allez j'avoue !

Bé non ! J'ai beau aligner les 10 km de chemin et les kilomètres en piscine, les petits apéritifs de l'été sont tout juste compensés par mes gesticulations !!!

C'était le mannequin Stockmann de ma Maman. Il était parti chez une petite cousine depuis quelques années et je l'ai retrouvé lundi soir. Il y a maintenant un petit Roméo de 3 mois alors le mannequin cède la place... Du coup je l'ai appelé Juliette !!! Je suis contente de l'avoir.
Il date des années cinquante lorsque ma mère s'est installée comme couturière "flou". Elle est allée le chercher dans Paris en métro et je crois que le pied avait subi quelques mésaventures, un oubli dans une rame !
C'est une taille 44 qui ne doit même pas correspondre à un 38 maintenant !!!
Comme mon boudoir-créatif est harchi plein
et très mal rangé en ce moment, il est parti dans la maison aux volets bleus, dans un coin de la chambre, il ne reste plus qu'à l'habiller un peu pour le fun et cacher ses courbes envieuses ses égratignures. Je squatte petit à petit l'espace... :-))

Je couds toujours mes bouts de chemises et je brode le Quaquer (la partie 5 est à quelques croix de la fin) mais je me laisse vivre... entre deux maisons !

Posté par sylviedetoulouse à 17:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

29 juillet 2006

Rêver...

Carte_postale_Gr_ce
Non je ne pars pas en vacances.
Non ce blog ne ferme pas pour l'été,
même si je suis moins bavarde !

Mais cette carte postale reçue de mes filles est tout ce que j'aime, ce que je veux et que j'aurai un jour... Si, si il faut y croire :-)
Du bleu, du blanc et l'horizon. Pour moi c'est bien mieux qu'une plage paradisiaque avec palmiers.
De toutes façons en bas de la falaise il y a la plage ; il faut juste mériter la baignade !!!

Une île, une petite maison blanche épousant la roche, simple, d'un confort épuré où passer 6 mois de l'année et le reste du temps dans un petit chalet croquignolet à flan de montagne entre deux sapins, à la cheminée accueillante après de poudreuses descentes !!! La mer et la montagne, le summum de la liberté :-)

Mon ado préférée a choisi cette carte exprès pour moi car elle sait tout ce que représente cette image...

Je retrouve mes filles demain. Je range... parce que pendant leur absence, j'ai tendance à m'étaler dans la maison et leurs chambres deviennent des annexes pour mon désordre... Là, j'ai du mal à épurer !!! :-)))

J'ai déjà remis de l'ordre dans ma tignasse avec un passage chez le coiffeur et un tour d'horizon du "poids des mots, choc des photos" !!! Je sais tout sur tout le monde... mais je ne dirai rien :-))
Enfin si je peux vous avouer qu'il y a des triangles de tissus de chemises partout dans le salon !!!!
Bon j'y retourne...

Posté par sylviedetoulouse à 18:25 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

25 juillet 2006

WE sympa et dur lundi !!!

Entre petites croix et "mondanités" j'ai fait la connaissance d'une violoniste amateur. Nous allons tenter le déchiffrage de quelques pages musicales en duo.
J'ai toujours eu envie de sortir de ce côté solitaire du piano, sans jamais oser. Les quatre-mains avec ma prof sont déjà très agréables mais là c'est une autre approche de la musique. Comme ma prof est habituée aux duos piano-violon avec son mari, je sais que je serais épaulée dans cette aventure !!!
A nos hommes les pétarades des moteurs de trial sur les chemins poussiéreux aux embûches à négocier, à nous les accords musicaux et les portées de notes à déchiffrer !

J'ai aussi continué mon petit entraînement pour un futur (!!!) marathon :-) Non juste pour perdre ces "quelques grammes en trop" qui accentuent un tant ces peu mes courbes féminines !!! Et puis parce que j'aime souffrir !!!! :-))
Voici un bout de mes 10 km d'enfer qui a tout de même une vision paradisiaque, non ?

Parcours_jogging

Et comme je ne peux pas renoncer si vite à mon côté sauvage, malgré un WE particulièment riche en rencontres, pots et repas amicaux, une petite maison comme celle-ci...

Cabane_tournesol
A la sortie de Rieumes (31)

Ma cabane se trouve entre "mes" deux maisons. D'accord, il y a quelques travaux à prévoir mais le "jardin" n'est pas mal, non ??
Voici une autre photo : un petit village au bout d'un champ, toujours sur ma route, un matin...

Sav_re
Savère (31)

Et maintenant un peu d'horreur !!!

Batman_20Logo
Ca c'est du cinéma

chauve_souris__toiles
Ca c'est un dessin amusant

chauve_souris
Mais ça, c'est la réalité !

Il y a quelques temps nous trouvions des crottes de souris sur le pas de la porte de la maison aux volets bleus. Avec la bande de matous qui traînent dans le quartier, je pensais ces bestioles en voie de disparition. Un coup de balai et je n'y pense plus. Peu après même déco sur la brique palière. L'Homme de mon coeur me dit qu'il a déjà balayé par deux fois.
Qui peut faire les mêmes crottes que des souris ???
Au dessus de la porte d'entrée se trouve la fenêtre du couloir dont il laisse les volets ouverts. Lorsqu'il a fermé le volet à la verticale des déjections une nuée de bestioles m'a rasé la tête. Des chauves-souris squattaient derrière le volet pendant la journée. Le mystère était résolu et nous n'y avons plus pensé, laissant le volet à mi-course.

Cette nuit, le sommeil nous a gagné avant de refermer les volets de la chambre, comme à l'habitude. Tout petit souffle de fraîcheur étant le bienvenu nous attendons l'ultime moment pour lui entraver le passage. Hélas, Morphée est arrivée trop vite !
Dans la nuit, j'entends un bruissement dans la chambre. Pas bien réveillée, je pense à un papillon qui s'est trompé de route, puis le bruit me semblant un peu fort, je pense à un oiseau. J'allume et là j'ai d'abord cru que des hirondelles étaient rentrées dans la chambre et s'y croyaient en boite de nuit ! Mais non, les hirondelles ne font pas la nouba la nuit ! Elles dorment, elles !!!
C'étaient des chauve-souris complètement affolées. J'éteinds en me disant qu'elles vont "voir" la fenêtre grande ouverte et partir, mais pas question.
Et elles tournaient, elles tournaient en me passant au-dessus. Il y en avait 7 ou 8. Il était 4 h du matin ! Je n'étais pas très fière et ne voyais pas comment m'en sortir sans toucher ces bestioles.

A force de jouer avec la lumière, l'Homme de mon coeur a fini par se réveiller, pourtant quand il dort... Surprise !!!!
On a essayer de les chasser à grand coup de paréo (j'ai pris ce que j'avais sous la main !). Puis on a tenté une sorte de filet avec le drap mais elles s'échappaient toujours d'un côté en frôlant le vide de la fenêtre sans jamais sortir.
Il y a eu un moment de découragement. Je me voyais reprendre la chasse dans la matinée, une fois que l'Homme de mon coeur, parti au travail, m'aurait livrée à ces sauvages créatures qui auraient fini par s'accrocher aux poutres pour passer la journée peinardes !!!

Il semblerait qu'au bruit elles réagissent un peu et une a disparu ainsi de la circulation, pendant qu'une autre se mettait la tête sous l'oreiller, non elle se planquait sous le lit !

En fait je vous conseille la technique de la serviette de bain dans les bras d'un homme fort et courageux !!! Cela a tout de suite une autre allure que le paréo de Tahiti, agité tel un mouchoir sur un quai de gare !!!
Vous assommez la bestiole qui passe tout près, comme vous feriez d'une mouche avec le torchon et vous la balancez par la fenêtre. Bon cela ne marche pas à tous les coups mais au bout de la 5e vous commencez à acquérir une certaine précision dans le geste. Il y en a une qui faisait semblant d'être KO et qui aurait bien mis un coup de dent dans les doigts qui la ramassaient. D'où encore l'intérêt de la serviette éponge épaisse (au moins du 500g au m² !)
Une seule a préféré s'enfuir. Les autres ont lutté avant de se retrouver sur le carreau, de superbes dalles en brique de plus de 200 ans tout de même !!!
Cela prend un certain temps mais après il ne vous reste plus qu'à fermer la fenêtre et à transpirer en vous allongeant sur le lit pour vous relever quelques minutes plus tard car... pour la petite histoire, l'Homme de mon coeur avait réglé le réveil sur 5h car il partait en déplacement !!! Dans la nuit, la chasse à la serviette n'était pas prévue dans le créneau de 4 à 5 h !!!
Enfin moi j'ai continué à dormir... et j'ai loupé mon joli parcours de course. Le soleil était déjà trop haut lorsque j'ai ouvert les yeux. Bonne excuse...

Posté par sylviedetoulouse à 18:23 - - Commentaires [13] - Permalien [#]