17 octobre 2006

Coucou, me revoilou !!!

OUF !!!!!

J'arrive jusqu'à vous !
J'ai enfin pu retrouver une connexion !!!

Je vous fais grâce de toutes mes aventures sinon je vais dépasser le quota autorisé pour les bavardages  par Canalblog (s'il y en a un !).

Enfin tout n'est pas résolu. Je ne reconnais plus mon ordi, tout est différent.
J'ai pu réinstaller la plupart de mes applications mais pour les fichiers c'est au compte-goutte !
Il n'y a que moi qui suis connectée ; mon ado préférée n'a pas accès sur le sien car pas moyen de réinstaller le modem avec Wi-Fi, donc retour au modem Wanadoo de base pour un seul ordi. J'espère que mon gentil réparateur va trouver la solution sous peine de représailles de la part d'une ado en colère...
J'ai installé un nouvel anti-virus qui fait tout, sauf le ménage, (Bit defendeur) et je ne sais pas vraiment comment il opère !!! J'espère seulement qu'il fait bien son boulot et que je ne vais pas me retrouver avec le même problème.

J'ai un nombre important de mails à lire et plein de réponses à faire... et des petites demoiselles à nourrir. Alors à plus tard...

Je suis contente d'être à nouveau parmi vous :-)

Hamac_R_mi
Le hamac de la maison aux volets bleus
où je ruminais mon isolement...

Posté par sylviedetoulouse à 18:57 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


14 octobre 2006

Toujours pas sur la toile !!!

Un WE dans la maison aux volets bleus et je profite de l'ordi pour donner quelques nouvelles. Comment ça, cela n'intéresse personne ????? :-)

J'ai bien récupéré les deux PC de la maison mais le Net ne veut plus de nous (mais veut bien de mes sous en attendant) !!! Pas moyen de rétablir la connexion. Il fera jour la semaine prochaine... j'espère. Il y a tout à réinstaller : les logiciels, les fichiers :-(((

Allez, parlons du Salon de Toulouse !

J'ai retrouvé Kahlan et donc fait sa connaissance "pour de vrai" :super :-))) On n'a pas arrêté de papoter... Pour un peu on y serait encore !!!
Une fois au Salon mon portable n'a jamais servi autant !
Nous avons donc pu rencontrer Mamabéné, qui n'a pas de blog (mais cela va venir n'est-ce-pas Patricia ???) et que je ne "connaissais" que par ses gentils commentaires sur le mien ; elle était bien accompagnée par d'autres personnes fort décidées à arpenter toutes les allées du Salon ! Pendant que Kahlan faisait un tour pour ses propres achats (c'est toujours difficile de "salonner" à plusieurs), j'ai retrouvé Ambre que je ne connaissais pas (petite nouvelle sur la blogosphère) mais qui habite pas très loin de chez moi et l'occasion du Salon aidant... ; puis c'est Sara qui a passé un petit coup de fil. Je ne la connaissais pas beaucoup plus. Nous fréquentons le même forum de point de croix Accroforum et puis elle vit en Andorre ce qui n'est pas commun :-) J'ai pu admirer sa forêt d'arbres au point de croix et un superbe Marjory Massey en 1 fil dégradé.

Bien agréables ces "rencontres" :-))

Côté achats, j'ai été fort raisonnable.
Dès que je le pourrai, j'ajouterai une petite photo.
J'ai trouvé ce Salon bien plus intéressant que l'an passé, de nouvelles enseignes, du choix, beaucoup de point de croix, du patch, moins de scrap peut-être, toujours des perles.
De très belles réalisations mais les photos sont interdites sur la plupart des stands. Dommage. Je n'aime pas copier mais difficile de garder dans l'oeil, les idées que suscitent un ouvrage.
J'ai pu voir et toucher les feutrines de The Cinnamon Patch. Très jolies ; la feutrine de laine ce n'est pas donné et il vaut mieux bien optimiser son bout de tissu ; Marianne restait cool et souriante au milieu de la horde d'acheteuses !
J'ai beaucoup aimé aussi les compositions broderies et feutrine, version patch appliqué de l'Atelier d'Isabelle.

De quoi rêver à de nouveaux ouvrages alors que les anciens prennent la poussière en attendant la fin !

Bonne fin de WE et à bientôt... j'espère :-)

Posté par sylviedetoulouse à 17:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

08 octobre 2006

Grosse panne

En direct de la maison aux volets bleus je vous annonce que je n'ai plus d'ordi depuis vendredi jusqu'à.... une période indéterminée !!!!
Dur, dur :-(((((((((((((
Et pour couronner le tout celui de mon ado préférée aussi !!!
Nous sommes maudites !!!

Cela m'a permis de faire la connaissance d'un réparateur à 500 m de la maison !!!
Verdict : VIRUS !!!!!
Sales bêtes.... et surtout vilaines personnes qui s'amusent à mettre le b... chez les autres. Même en prenant ses précautions !!!

Donc réinstallation de TOUT !!!!
J'espère que je ne vais pas perdre trop de choses.
Je dois avouer qu'il y a toute ma petite vie dans mon ordi ! Mes relations, mes idées, mon "administratif" et mon ouverture sur le monde à moi, la sauvage !
C'est un peu ridicule mais vendredi j'étais dans tous mes états à tenter de comprendre ce qu'il m'arrivait et samedi ce n'était guère mieux à faire la navette entre le spécialiste et ma maison pour constater que, non, décidément je ne pouvais pas passer outre la réinstallation.
Le problème c'est qu'il va devoir venir réinstaller la partie WIFI à la maison et moi je devrai faire le ménage et ranger pour qu'il puisse accéder !!!!!!!

Sur ce l'Homme de mon coeur est venu m'installer une nouvelle machine à laver,qui marche ! YES !!! Mes 2 chaussettes par paires vont enfin rester à la maison :-)

Merci pour vos gentils commentaires sur les berlingots :-) Cela fait chaud au coeur !
J'espère en voir plein sur les blogs lorsque je reviendrai parmi vous.

A propos du Salon de Toulouse des Loisirs Créatifs.
J'y vais le jeudi 12 octobre. Pour celles qui pensent y aller le même jour, merci de me laisser un commentaire et soit mardi ou mercredi soir, je pourrai les lire et vous laisser mon n° de portable sur votre email. Ne pas m'envoyer d'email, je ne pourrai pas les lire.
J'aimerais bien rencontrer des copines blogueuses...

Je vous dis à bientôt....

Posté par sylviedetoulouse à 19:44 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

06 octobre 2006

Collier de berlingots

Puisque c'est demandé si gentiment par Léna je vous explique les berlingots en collier.

_cole

Cela change des colliers de nouilles...

Je précise tout de suite que je n'ai rien inventé.
On peut voir des berlingots de toutes les tailles de blog en blog et des colliers de berlingots dans des magazines.
J'avais déjà réalisé un berlingot plus gros dans une bande à broder.

Ceci étant dit passons à la découpe des chemises du "mâle" !

Coupez des rectangles de 6 x 11 cm.
CB1

Pliez les en deux et assemblez les sur deux côtés.
CB2

Coupez les angles pour faire de jolis coins une fois retournés.
CB3

Retournez en faisant ressortir les angles avec la pointe des ciseaux.
CB5
Les ciseaux de couture avec une lame arrondi sont parfaits.
Glissez les dans la pochette dans cette position.

CB4
Je suis une adepte de l'écrasement de couture au fer à repasser
mais pas dans ce cas vu que le pliage va être contrarié.

Marquez un petit rentré au fer en centrant la couture sur le bord opposé.
CB6
Ne repassez que sur 1 cm environ, le long du bord.


CB7
Avec ces couleurs on en mangerait...

Remplissez les de lavande ou de rembourrage... et maintenez avec une épingle.
CB8
Pour la lavande, tassez bien car en séchant elle va se rétracter.

Cousez les deux bords avec un point de surjet et un fil adapté à la couleur pour que ce soit peu visible.
CB9

Passons à l'enfilage.
Prenez un cordon (un ruban risquant d'être trop gros pour passer dans le tissu) de 150 cm (on recoupe ensuite).
Préparez vos boutons (ou des perles). Les boutons à 4 trous permettent de mieux bloquer les berlingots que ceux à 2 trous.
CB10 CB11
On pique à ras du surjet côté sans couture on ressort dans l'angle opposé.

On intercale des boutons en passant dans les quatre trous à sa convenance (parallèle ou en croix).CB12

Et voilà !
CB13
Juste une boucle à chaque extrémité pour l'accrocher à un cintre
ou le punaiser au dos d'une porte d'armoire...
ou le mettre autour de son cou :-)

J'espère que vous me montrerez vos colliers que ce petit tuto vous aura suggérés...

Berlingot
Un peu de gourmandise...

Posté par sylviedetoulouse à 00:10 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

03 octobre 2006

De sachets en berlingots...

Toujours dans mes effluves de lavande, je continue d'égrèner pour mettre en sachet.

Ne voulant pas perdre la main, j'ai fait subir le même sort aux lavandes de la maison aux volets bleus dimanche :-)) Le rendement est meilleur car cette variété de lavande est bien plus fleurie !

J'avais préparé deux petits sachets un peu différents du traditionnel sac à fermer avec un lien. Et devinez dans quel tissu je les avais réalisés ? Mais bien sûr en tissu chemise :-)
Je voulais qu'ils soient réutilisables et me servir des boutons récupérés sur les chemises.

Sachets_lavande_boutons

De forme je préfère celui à bouton unique mais dans ce tissu la pliure ne prend pas bien ; celui à deux boutons et double rabat, pour que la lavande ne s'échappe pas, me semble mieux.
J'avais la flemme de faire des boutonnières ou des brides donc juste un petit cordon pour entourer le bouton comme certaines enveloppes.
J'aime bien ce style de fermeture. Je l'ai souvent utilisé pour mes missives brodées.

J'en ai refait du même style aujourd'hui avec d'autres chemises. Le tissu se tient mieux.

Sachets_lavande_boutons2

Pour une guirlande parfumée j'ai réalisé des berlingots et je les ai enfilés comme pour un collier en intercalant un bouton pour bloquer le tout. Les berlingots font 4 cm. C'était tout petit à remplir !

Collier_berlingots_lavande

Lavande7

Posté par sylviedetoulouse à 22:55 - - Commentaires [17] - Permalien [#]


29 septembre 2006

Ma page brocante

J'ai fait une mise à jour des revues en double sur mon blog brocante.
Merci d'y faire un tour...

brocante2

Posté par sylviedetoulouse à 12:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 septembre 2006

Je prépare le green...

Ce matin les alentours de la maison étaient comme ça

Terrain1Terrain2Terrain3
Bon d'accord ce n'est pas la superbe pelouse et le rotofil aurait besoin d'y faire un tour mais...

ce soir c'est ainsi !

Terrain_terre1Terrain_terre2Terrain_terre3

Mes filles auront une belle piscine chez leur Papa !!!
Et moi j'ai des nouveaux cailloux dans le jardin et de superbes souches :-(

Même les taupes se mêlent de faire des tas de terre !

Tas_taupes

Bon il ne me reste plus qu'à prendre ma pelle et mon râteau...et dans quelques jours à moi les joies du golf !!!

GolfeurT

Posté par sylviedetoulouse à 23:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2006

Lavande en chemise cherche liberty

J'égrène, j'égrène !

Non, pas mon chapelet mais les lavandes pour remplir une première série de petits sacs en tissus de chemises que je viens de coudre.
Je sais, je fais tout avec ces tissus en ce moment ! Avant de les ranger dans l'armoire aux tissus, je les utilise au maximum pour diminuer la hauteur de la pile, sinon cela ne va jamais rentrer :-)
Je coupe les fleurs touffe par touffe et il m'en reste encore un bon paquet dans le jardin. Pour que cela ne finisse pas en compost (parfumé !) par lassitude est-ce-que des têtes glissées dans une enveloppe (à vous d'égrèner !) vous intéresseraient, en échange d'un petit morceau de tissu ???
Si vous voulez m'envoyer un petit morceau de liberty de 20x20 cm, (ou plusieurs !!! :-)) en retour cela me plairait bien pour un projet que j'ai en tête. Pas de liberty dans mon coin du sud et je ne peux pas commander sur le Net car je n'ai besoin que de petits bouts. De grands métrages me plairaient mais... l'armoire est déjà trop rebondie et la tirelire pas assez :-)

lavande = liberty_Silo = Smile
MERCI

Posté par sylviedetoulouse à 18:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

Joyeux Anniversaire !!!

Le forum des FAF souffle sa première bougie


logrosefdforum

FAF
Quelques fleurs du jardin fraîchement photographiées
en cette belle journée anniversaire.

Bon Anniversaire les FAF !

"Mplr, on attend le bouquet final sous forme de mosaïque avant 22h... heure à laquelle on va faire péter le compteur.
Tous les membres sont invités à suivre le mouvement !"

@grippine, Aji, Alana, Amandiiine, Anne29, Anice, Asibella, Béatrice, Bleue_marie, Bigoudis, Bzhdidine, Caramelstfe, Caro, Chocotoff, Chrisfons, Clarinette, Clothilde, Co, Comtesse, Cousette, Covaly, Dame de coeur, Damouredo, Douceur Océanique, Elotine, Floresole, Flotille, FilomèneGin, Hermine, Is@belle, Jenny, Karine, Komete, La petite savoie, Laurahel, Linette, Lise, Lunapat, Magali, Maleya, Magou17, Marie, Marquise de Carabas, Marili, Marryne, Marz, Maureen, Mekinac, Michmuch54, Minestrone, Minimoi, Miss Cali Luna, Muriel, Myriel, Myrtille, Nefertiti, Neige, Nouska, Peaudane, PriscillePrune, Prunelle, Rayon de Soleil, Sandrine77, Sashashem, SuzySylvie, Sylvie, Tallulah, Tara, Thomaelle, Tica, titelibellule, Tritomia, Sandseb, Shantti, Valette, Valy, Viou, Vitamine, Yubbie...

Posté par sylviedetoulouse à 10:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 septembre 2006

A bicyclette...

Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
A bicyclette
Nous étions quelques bons copains...

Dimanche était prévue une matinée sportive !

Un couple de copains J.J. et C. participait à une rando VTT et avait proposé à l'Homme de mon coeur de nous joindre à eux. Il y avait deux circuits 15 ou 35 km.
J.J. fait du triathlon donc lorsqu'il dit que c'est facile, j'ai de sérieux doutes sur le niveau de facilité. Il était évidemment partant pour les 35 km !
C. pensait faire les 15 km. Comme nous avons couru ensemble j'ai estimé que je devrais pouvoir tenir la distance avec elle.

Vu les trombes d'eau les deux jours précédents, je voyais d'un mauvais oeil la teneur du terrain et mon état de propreté après "gadouillage". D'un autre côté, sportive mais pas trop, je me disais : "Il va pleuvoir donc pas de VTT". Je vais rester tranquillement au chaud avec les filles pendant que l'Homme se mesurera dans la boue avec l'athlète. Ils font du trial ensemble donc la poussière ne les gène pas !

Mais dimanche matin, à 6h45 pas de pluie en vue ! Pas d'autre solution que de se lever ; dur de sortir de la couette...
On se prépare puis je vais réveiller mes demoiselles. Elles ne pouvaient pas participer, même à l'épreuve de 15 km. La petite, trop petite et la grande, qui aurait pu (reste à savoir si elle aurait voulu !!!) a mal au dos depuis une figure acrobatique à la gym. Mais tout était prévu, de quoi lire, dessiner et jouer sur la Game Boy !!! N'empêche que je suis une mère indigne à lever mes enfants si tôt le WE !

A 7h45 nous retrouvions les copains et en route pour l'aventure.
Le départ était donné d'une abbaye en rénovation. Sympa ! Mais on nous a lâcheusement inscrites pour le 35 km sous prétexte que l'on pourrait couper à un moment (pas avant le 20e km tout de même) et qu'on resterait près de nous pour nous soutenir. Mouais !!!!
Bon j'avais le super T-shirt, je pouvais peut-être retourner à la voiture...

Un peu après 9 h le départ a été donné, légèrement retardé car des plaisantins avaient changé les pancartes. Génial !
Des gens se cassent la tête à organiser, encadrer une manifestation sportive et d'autres viennent mettre la pagaille ! Passons...
RandeaunoiseNous nous sommes retrouvés au milieu de plein de VTT, que des messieurs ou presque. Je me suis dit que cela allait être la cohue et que si je ne me faisais pas rouler dessus j'aurais de la chance. J'en suis sortie indemne mais j'en ai oublié de démarrer le compteur ! Du coup il me manque 2 km !!!! Sacrilège :-)
Photographiés par mes filles dans l'attente du départ. Le champion était déjà loin devant !

D'entrée il y a une côte, petite mais à froid...
Puis passage dans des petits chemins. Evidemment on nous doublait beaucoup. Plus de 300 participants cela fait du monde dans un chemin de campagne. Là je suis moyennement rassurée. La trouille que l'on m'accroche au passage, que je sorte du chemin. Enfin je m'agrippe au guidon et je pédale.

Le troupeau s'éclaircie, beaucoup sont loin devant. Nos hommes restent à proximité, papotant à droite, revenant sur leurs roues pour voir si nous suivions toujours. Nous on pédalait. De toutes façons sur un vélo tu n'as pas le choix !!!

Arrivent les premières difficultés pour moi. Non, pas une côte. Jusque là je grimpais, en soufflant, à mon rythme mais j'arrivais en haut. Juste une descente dans un chemin de terre de 50 cm de large en bordure de champ avec des virages.
Ils ne sont pas droits les champs par là !
Seule on prend son temps mais avec plein de monde derrière qui renacle en couinant des freins cela oblige à prendre des risques sur un terrain glissant avec parfois un cailloux au mauvais endroit. Pas de possibilité de doubler. Je ne vais tout de même pas m'arrêter pour laisser passer tout le monde. Alors je sers très fort le guidon. Je ne pense plus au canal carpien. Mon soucis est d'arriver à tenir la poignée et le frein en même temps. J'ai des petites mains, moi ! D'ordinaire le bout des doigts me suffit mais avec tous les chocs ce n'est pas gagné pour l'agripper. Et puis il faut penser à changer les vitesses en même temps car cela ne descend pas tout le temps, il faut relancer en moulinant (non ce n'est pas la pêche !) si on ne veut pas caler en bas de la côte.
Il y a un manque de technique évident et une trouille certaine de la chute probable !!! Pour pédaler dans les chemins le nez au vent avec les filles, je fais illusion sur mon VTT mais là c'est du sérieux :-)
M'enfin je retrouve un terrain plat sans bobo et là je peux grignotter quelques places. Bien sûr ce n'est pas une compétion. Que des messieurs avec des maillots de club et des vélos de pro me doublent, pas de problème, je me fais toute petite, mais deux dames, comme moi, sont passées devant. Pas à vivre allure mais devant tout de même.
Ah ! là mon égo me sert de barre énergétique :-)

Je reviens à leur hauteur et je papote un peu, tressautant dans le passage herbeux et plein de trous. Tiens on dirait mon terrain !!!

Les kilomètres avancent doucement. C'est du VTT, la moyenne n'a rien de comparable avec le Tour de France !
Passage le long de la Garonne. En plus des arbres et des cailloux il faut éviter de tomber à l'eau maintenant. J'ai évité, l'eau, les cailloux mais pour l'arbre j'ai du poser les mains par terre ! C'était lui ou moi. Pas de bobo, juste un bleu parce que la pédale a tapé sur le tibia mais l'arbre n'a rien ! L'Homme de mon coeur suivait ; il a du piler, perdre sa vitesse et monter le raidillon à côté du vélo !!! Bon, il ne m'en a pas voulu longtemps :-)

Premier ravitaillement aux alentours du 10e km. Je me sens plutôt bien, je me dis que ce n'est finalement pas si terrible que ça. Un verre d'eau, deux pruneaux et nous repartons. Même si nous ne roullions pas tout le temps ensemble nous nous regroupions souvent.
Le parcours est très bien balisé avec des bénévoles qui nous indiquent les changements de directions, qui font attention aux intersections avec les routes et qui encouragent. Très sympa.
Il y a du soleil mais pas trop chaud, la terre est un peu molle à certains endroits mais mon T-shirt devrait rester blanc si je ne chute pas !

Et là, après quelques tours de roue, vision de LA côte :-(
Sur un chemin goudronné tout de même pour démarrer. Une longue file de VTT qui semble se rapprocher tant que l'on est encore sur le plat et que l'on avance "vite" par rapport à eux.
Les plus téméraires attaquent petit braquet, bien résolus à aller jusqu'en haut pour finir par mettre pied à terre. Mauvaise augure tout ça ! Dès le bas lorsque le compteur de vitesse a chuté j'ai trouvé que la marche à pied me manquait. Vu la pente, je n'arrivais même pas à afficher une vitesse en poussant le vélo. J'étais à moins de 4 km/h !!!! dur pour les mollets, les cuisses, les bras, le moral !!!
Virage et on continue la même pente mais dans le bois. C'est pire !!!
J'aurais voulu voir comment les 50 premiers ont passé cette partie du parcours. Sont-ils restés sur le vélo tout le temps ??? Je suppose que oui pour certains. Eh bien bravo !

Les positions sont établies et on retrouve toujours les mêmes. Un coup devant, un coup derrière. Arrivée à l'endroit où on pourrait couper, je m'arrête pour savoir ce que font les autres. Le champion arrive et dit qu'il nous sent bien en cannes alors on continue. Un petit peu fiérote, je repars.
Plus loin, dans une côte douce mais longue, l'Homme de mon coeur vient à ma hauteur et me pousse un petit moment pour me soulager. Ah !!! c'est bien tout de même. Plus que cette petite acalmie dans l'effort c'est le sentiment de ne pas être toute seule. Ca me donne des ailes :-)) Enfin je n'ai pas rattrappé les premiers tout de même !

Second ravitaillement devant un petit château avec des vignes et donc du vin. Petite dégustation. Je me suis contentée d'un verre d'eau et d'une tartinette de paté. C'est un coup à faire le double du parcours restant en zigzagant !

A nouveau une côte longue. C'est à croire qu'il y avait plus de montées que de descentes. Comme celles-ci se faisaient souvent sur de la terre "moelleuse" moins adhérente, je ne peux pas dire que je gagnais vraiment du temps. Il y en a qui vont à une vitesse folle et qui enchaînent les virages sans se casser la figure !!! Chapeau !
La, j'ai commencé à sentir les kilomètres dans les jambes. Mais de toutes façons il fallait rentrer et puis j'avais mon coach rien qu'à moi pour me rassurer sur mes possibilités !!!
Comme les copains ne nous rejoignaient pas, nous avons attendu.
C. a eu un coup de barre dans cette fameuse côte. Mais son champion veillait.
Petit coup de fil à mes filles pendant ce break. "Bah alors vous êtes où, ils sont déjà presque tous arrivés !" Sympa comme encouragement :-((
Nous  sommes repartis tous les quatre jusqu'au dernier ravitaillement. Vous allez penser que nous n'avons fait que manger ! Deux ou trois pruneaux, un quartier d'orange, un verre d'eau et en route pour le passage technique dans la forêt.

Là, même si c'est ludique ce n'est pas mon point fort. Et on tourne autour des arbres, en les évitant et on descend dans un fossé et on remonte sur une bosse et on essaie de passer à côté d'un caillou peint en rose et une souche s'accroche dans la pédale. C. maitrisait bien les difficultés jusqu'à une souche en trop ; la chute mais pas de bobo. Nos trialistes étaient à leur avantage.
Dernier petit regroupement et J.J. me dit qu'il reste une dernière petite zone exprès pour moi comme je les aime !! Je crains le pire. Je prends un peu d'avance pendant que les hommes discutent avec d'autres. Pour finir il y avait deux options : facile et plus difficile. J'ai choisi facile ! Personne pour me voir alors pas la peine de fanfaronner et prendre des risques !!!!

Sortie du bois, la banderole de l'arrivée est à 50 m. J'attends les autres et nous franchissons de concert l'arrivée. Un jeune homme décroche la pancarte portant mon n° sur le vélo, un autre me tend un sandwich et une bouteille d'eau. Toujours avec le sourire. Bravo pour l'organisation sans faille.
Il y en avait encore quelques uns derrière...

Je laisse le vélo, vais récupérer mes demoiselles à la voiture. Trop la trouille de mettre le nez dehors et éventuellement de rencontrer des gens pour d'aller dessiner ou jouer sur l'herbe de l'abbaye. Ah ces moufflets ! Bon d'accord je ne suis pas mal dans mon rôle de sauvage aussi !!!
Apéritif (enfin le droit de boire !!) et pique-nique sympa tous ensemble.

Nos hommes étaient contents de nous alors j'étais contente de moi :-))

Pas vraiment de courbatures, mais j'ai mal au f... !!! Même le moelleux de mon siège devant l'ordi malmène mon postérieur ! Remonter sur un vélo ??? Pas avant le WE prochain ; je l'ai laissé dans la maison aux volets bleus, na !!!

C'était très sympa et nous cogitons pour une rando en novembre de 20 km dans une forêt mais de nuit !!! Tout à la frontale. C'est par équipe et c'est crise de fous-rire assurée avec la trouille de se perdre et de rester jusqu'au petit jour à errer d'arbre en arbre...

Voilà comment j'aime le sport. Un peu d'effort pour le fun, une pointe de "compétition" pour se motiver et savoir profiter.

Posté par sylviedetoulouse à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]