24 février 2015

Art journal : novembre et décembre

J'avais découvert ce tuto pour utiliser du papier de soie coloré comme fond de page et trouvé l'idée géniale. Il me fallait essayer.
Enfin une partie des choses que je garde "au cas où" allait me servir !

Un premier essai en collant directement des morceaux de papiers de soie en partant du centre.

Papiers soie essais

Détail

Papiers soie essais détail

Un second essai plus ordonné sur une petite carte.

Papiers soie essais collage

J'ai coupé des petits morceaux de papiers de soie de toutes les couleurs, j'ai humidifié un set en plastique pour y faire adhérer les morceaux en les chevauchant un peu. Une fois le set recouvert j'ai vaporisé un peu d'eau et j'ai laissé faire jusqu'au séchage.

Papiers soie essais set

Les couleurs se sont mélangées. Un fois sec j'ai collé papier par papier sur une double page de mon carnet et j'en suis restée là. Cela devait correspondre au mois de novembre. Le mois de novembre est un mois gris et triste en général et cette explosion de couleurs était plutôt inattendue.

Novembre en cours

J'ai laissé en attente et commencé le mois de décembre. Mon combo de couleurs pour la déco de Noël était violet, vert, argent et blanc alors j'ai continué ainsi pour ma double page de décembre. Seulement à part Noël et son sapin je ne voyais pas bien quoi dessiner. Comme je m'interresse un peu aux doodles et aux écritures travaillées je me suis lancée avec le mot NOEL. Encore très hésitant et fort simple mais il faut bien un début. Mon sapin est particulièrement moche. Je dois avoir le même modèle dans les doigts depuis la maternelle !!! Un carton recouvert de papier alu pour le pot du sapin, quelques sticks étoilés et des sortes de branchages enneigés pour finir. Il va falloir s'améliorer...

Décembre

J'ai repris le mois de novembre en ne sachant vraiment pas quoi ajouter sur les papiers de soie. J'ai imprimé le mot "novembre" sur du papier aquarelle avec une police trouvée sur le Net que j'ai peint en dégradé de gris (je savais bien que j'allais y revenir au gris de novembre !). J'ai découpé les lettres pour les coller au travers des pages. Cela ne ressortait pas autant que je l'aurais cru ; heureusement il y a la magie du stylo blanc pour réhausser tout cela.
Je dessinais des doodles un peu plus audacieux sur des bouts de papier en jetant de fréquents coups d'oeil sur Pinterest pour trouver des idées et je me suis lancée pour compléter le mois de novembre. En blanc pour assagir toutes ces couleurs. J'aime le rendu même si le manque d'assurance rend mes traits hésitants. Un très bref journaling toujours en blanc et voilà le mois de novembre terminé. Il était temps !

Novembre

Janvier est en cours et bien sûr une fois la première idée lancée je sèche...

Posté par sylviedetoulouse à 12:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


18 février 2015

The Documented Life Project 2015 : week 5

DLP bannière

J'ai pris un peu de retard car j'avoue que ce nouveau challenge me posait quelques problèmes.

Le challenge de cette 5e semaine est d'utiliser le papier qui sert de protection sous les pages travaillées ou celui sur lequel nous essuyons les pinceaux. Le thème : ce qui se trouve dessous.

Mes protections de pages ne dépassent que peu du cahier et je le pose sur un grand calendrier en carton pour protéger la table donc impossible de le récupérer. Je n'ai donc que quelques trainées colorées sur des feuilles blanches.

J'ai découpé ces traces en bandes. L'idée d'un tissage s'est imposée. Pourquoi ne pas poursuivre avec un montage façon couture. La machine à coudre a été dépoussiérée et j'ai zigzagué sur les bandes ! J'ai obtenu une sorte de carré que j'ai posé sur la page blanche sans grande conviction. Il fallait du noir pour que cela ressorte.
J'ai noirci la double page. Je trouve la page noire plus impressionnante que la blanche ! J'avais une autre feuille de protection un peu plus colorée. Comme la piqure machine m'avait plu j'ai récidivé en spirale avant de découper la forme façon bulle de BD. Venant d'acheter trois encres à vaporiser j'ai fait des essais sur une feuille et j'ai découpé des coeurs. Voilà ce que c'est que de "patouiller" en pleine St Valentin !!!!
J'avais tous mes éléments mais je n'étais toujours pas convaincue.
C'était trop noir dessous maintenant.
J'ai mis un peu de couleurs avec des empreintes de bouchons. Une fois les formes collées je trouvais cela moche car sans lien entre elles. Heureusement il y a le stylo blanc. Quelques gribouillages façon écriture, puis j'ai entouré les coeurs, j'ai continué avec les formes et j'ai dessiné de mini fleurs à l'intérieur de ronds de couleur. Ah cela me plaisait déjà mieux. Je n'avais toujours pas idée de l'histoire racontée (oui j'aime bien tout justifier !) mais l'ensemble se tenait.

Sem 05

Du coup j'ai trouvé l'exercice amusant et surtout je pense qu'il faut y croire jusqu'au bout car on peut toujours améliorer ce qui semble perdu d'avance...

Posté par sylviedetoulouse à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 février 2015

The Documented Life Project 2015 : week 4

DLP bannière

Cette semaine le challenge c'est "Writing" et le thème "Words with friend".

Ecrire c'est du domaine du possible mais à des amis ou lire des mots d'amis ? Amis ? Où sont les miens ? En ai-je déjà eu ? Des connaissances, oui ; éventuellement des copines mais des personnes avec lesquelles on traverse les ans pour partager les fou-rire, les chagrins, les espoirs.
Que sont mes amis devenus ? Rutebeuf se posait déjà la question il y a presque 800 ans !

Lorsque j'ai quitté la région parisienne à mes 20 ans je laissais des copains et copines qui allaient suivre d'autres chemins. La distance et nos nouvelles rencontres allaient sonner la fin de nos partages.
A Annecy en commençant ma vie d'adulte j'ai eu des amis qui correspondaient à ma vie d'alors, célibataire et libre.
A nouveau j'ai quitté une région et je me suis mariée. Une nouvelle ville, une nouvelle vie, des rencontres que mon côté sauvage tenaient un peu à l'écart d'une réelle amitié. Puis le divorce qui a tiré un trait sur ces nouvelles relations. Ma sauvagerie en a été renforcée. Parler à des gens, rendre un service, OUI mais tisser des liens qui pourraient à nouveau se briser, NON. Alors dès qu'un échange s'étoffe, s'enrichit, je laisse passer le temps sans reprendre contact et le lien s'amenuise de lui-même. La seule personne que mes "absences" ne rebutent pas est ma prof de piano depuis plus de 15 ans. Nous parlons beaucoup (parfois au lieu de pianoter), nous partageons quelques fois le clavier à 4 mains et c'est là notre seule activité commune mais je pense qu'elle est la seule à ne pas me tenir rigueur de mon "côté obscur".
Je pense que j'ai toujours eu peur d'avoir besoin des autres et de leur être redevable alors que je n'attends rien d'eux si c'est moi qui leur rend service. Les chaos de ma vie ont renforcé ce besoin d'indépendance affective. Mais je sais très bien que l'on ne vit pas vraiment sans relationel. J'en prends de plus en plus conscience avec le départ prochain des filles. Laëtitia qui est déjà loin du côté des montagnes et mon Petit Bout qui grignote notre temps partagé pour en profiter avec son copain ou ses copines. Ma résolution secrête pour 2015 était d'être plus sociable mais je traine les pieds à faire des efforts pour aller vers les autres. Depuis fin juin je n'ai pas repris contact avec une seule des personnes de mon ancien boulot alors que nous nous sommes quittées en très bons termes. Il m'est plus facile de tirer un trait et de rester dans ma tanière. 

Donc ce sujet de la semaine a remis au gout du jour de grandes réflexions ; comment exprimer tout cela sur la feuille blanche ?

A nouveau j'ai eu des envies de transparence avec un fond en aquarelle. Je n'avais pas de lettres écrites à glisser sous les couleurs mais les mots qui trottaient dans ma tête étaient musicaux et soudain une chanson s'est imposée : Amis de Maxime Le Forestier. J'ai préféré l'imprimer qu'écrire à la main. Je cherchais des silhouettes de groupe de personnes pour faire un collage lorsque la silhouette d'une femme (moi ou l'amie ?) qui s'éloignerait m'a semblé convenir. J'ai imprimé l'image en différentes tailles et en l'inversant pour donner du mouvement. Le plus dur a été le découpage !!!

J'en suis restée là pendant plusieurs jours. Je n'arrivais pas à ajouter quoi que ce soit et pourtant je trouvais cette double page inachevée. Alors que le thème portait sur l'écriture je n'avais rien écrit. J'ai ajouté des phrases avec différents crayons assortis aux tâches d'aquarelle. Peu visibles, je sais qu'elles sont là ! Puis j'ai utilisé un tampon d'oblitération et un timbre usagé pour le clin d'oeil. J'ai décidé d'en rester là.

Sem 04

Pour écouter les paroles ou les lire...

Les mêmes matins d´hiver
Les mêmes yeux entr´ouverts
Les mêmes détresses
Les mêmes genoux griffés
Pour trouver à l´arrivée
La même maîtresse
On se répétait sans cesse

Amis
Amis
Contre tous les coups du sort
De la journée
On sera deux.
Amis
Amis
A la vie comme à la mort
Plus emmêlés
Que nos cheveux.

Quand, trop vite, on a grandi
On se retrouve transi.
Loin des jeux de billes
Sous nos boutons de malheur
A se torturer le coeur
Pour la même fille
Est-ce assez pour qu´on oublie?

Amis
Amis
On a le sens de l´humour
Quand sont trop lourds
Ces chagrins-là.
Amis
Amis
A la vie comme à l´amour.
Chacun son tour
Les portera.

Tant d´histoires partagées
De coups de cœur échangés
D´amour et d´insultes
Pour ne pas s´apercevoir
Qu´on est dix ans sans se voir
Dans tout ce tumulte
Pour se retrouver adulte.

Amis
Amis
On n´a plus rien à se dire.
On a fini
Par arriver
Amis
Amis
Doucement à devenir
Deux abrutis
Deux étrangers

Posté par sylviedetoulouse à 13:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 février 2015

Une jolie fin janvier !

Une année de plus ce n'est jamais très agréable lorsque l'on a passé un certain âge ; "âge certain" qui peut être différent pour chacun d'entre nous.
Ce jeudi 29 janvier je savais que j'allais le passer seule puisque mon Petit Bout était en Angleterre pour une semaine et mon aînée à suivre ses cours d'infirmière dans les montagnes. Mon Papa avait proposé un dîner au chinois à 500 m de la maison pour marquer le coup. Un peu de barbouillage coloré, quelques notes de piano, un peu de lecture et de tricot je m'étais préparée à tenir jusqu'au soir...

Au matin un premier SMS de mon Papa pour me souhaiter un bon anniversaire (il était pressé de me vieillir car je ne suis née qu'à 16h30 et n'avais pas encore 55 ans !!!). Puis un SMS de Laëtitia qui me dit qu'elle n'a pas pu m'écrire plus tôt ne captant pas à l'hôpital et enfin un appel de mon Petit Bout depuis les collines de Bath. Tout le monde avait pensé à moi :-)

Fin de matinée ; je traîne en pyjama au milieu des tubes de peinture en découpant des images pour mon Art Journal. Soudain on toque à la porte. J'entrouve pensant à la livraison d'un cadeau surprise ! C'était vraiment une surprise et aussi un cadeau puisque ma fille aînée se trouvait sur le seuil. Il a fallu quelques secondes pour que mon neurone enregistre l'information avant que j'ouvre la porte en grand !

Elle avait préparé sa surprise depuis Noël et tout le monde était au courant... sauf moi. Elle avait quelques jours de congés juste après ses partiels autour de mon anniversaire. Arrivée en voiture la veille chez son Papa, elle s'est garée hors de ma vue au matin au cas où mes yeux s'évaderaient par la fenêtre. C'est elle également qui avait proposé à mon père et son amie d'aller dîner tous les quatre au chinois.

J'ai été émue et chamboulée tellement je m'étais faite à l'idée que je serais SEULE ce jour-là. Ce qui m'a fait encore plus prendre conscience du vide dont je m'entoure de plus en plus. Est-ce en prévision du départ des filles pour leur vie à venir ?Cette prochaine absence ne ressemble pas à celle que j'appréciais lorsqu'elles étaient chez leur Papa ou chez les grands parents et que je pouvais souffler un peu dans mon rôle de Maman solo. J'ai du mal à comprendre pourquoi je n'éprouve plus cette sensation de liberté dans ses moments-là !

Nous avons passé le reste de la journée à bavarder : ses cours, ses amis, les évênements tragiques du mois de janvier, les conséquences et nos désaccords sur certaines positions. Cela faisait bien longtemps que je n'avais autant échangé.

Une soirée restau bien sympa avec une petite photo pour Manon. La magie du smartphone !

Mon ancienne collègue a pensé à mon anniversaire avec un gentil SMS ainsi qu'une copine que je délaisse à force de rentrer dans ma tanière et qui ne m'en tient pas rigueur avec un gentil mail.

Le vendredi nous avons fait du shopping et trouvé mon cadeau d'anniversaire (une petite blouse pour être la plus jolie !) puis j'avais mon cours de piano ; ensuite avec courage nous sommes allées courir dans le froid humide avant la nuit. Laëtitia est allée passer la soirée chez des copines et cela m'a fait tout drôle de me retrouver seule et silencieuse ! Heureusement qu'il y a les séries TV pour ne plus réfléchir...

Le samedi midi mon Petit Bout rentrait mais avait convenu d'être récupérée à l'aéroport par le petit copain ; cela tombait le jour de leur un an, je n'allais pas m'imposer ! Laëtitia est allée passer la journée chez son Papa puis finir chez des copines.

En fin de matinée ce dimanche je retrouvais mes deux demoiselles avec une petite fort bavarde et enchantée de son séjour dans un internat anglais façon Poudlard !!! Laëtitia devait remonter vers les Alpes après déjeuner mais vu le temps prévu et la neige sur le parcours elle a repoussé son départ à lundi matin. J'espère que les conditions ne se seront pas aggravées !

C'était une belle façon d'ajouter une année supplémentaire...

Posté par sylviedetoulouse à 00:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

27 janvier 2015

The Documented Life Project 2015 : week 3

Pour le moment je délaisse mon crochet au profit du pinceau. Je suis certainement moins douée mais je m'amuse et c'est bien là l'essentiel !

DLP bannière

Le challenge de cette 3e semaine est "The color weel" et le sujet "I found I could say things with color and shapes that I couldn’t say any other way . . . “    - Georgia O’Keeffe.

J'avoue mon inculture et je suis partie à la recherche de Georgia O'Keeffe sur le Net. C'est magique de pouvoir tout découvrir ou presque d'un clic !!! J'ai pu admirer de superbes fleurs et des explosions de couleurs. Restait à trouver mon idée.

J'ai "piqué" une des deux boites de voyages de peintures aquarelles que j'avais offertes à mon aînée il y a quelques années. Je l'imaginais déjà peindre les paysages lors de nos balades ; mais si le dessin lui a toujours plu elle n'a jamais vraiment joué avec les couleurs et les boites sont restées en attente. Alors ces derniers temps j'en ai récupéré une et je m'amuse avec ces quelques teintes transparentes.

Bien que les couleurs chez Georgia O'Keeffe soient éclatantes j'ai préféré peindre un fond plus sobre comme un ciel et j'avoue avoir été satisfaite du rendu ; seulement je ne savais toujours pas quoi faire ensuite. J'ai tellement peur de "dessiner" et donc de gacher ce qui est déjà fait ! Comme les fleurs étaient de fréquents sujets pour l'artiste j'ai repris cette idée avec une fleur très simplifiée que j'ai dessinée sur un carton. Je l'ai évidé car je pensais m'en servir comme un pochoir mais les contours étaient baveux avec la peinture. J'ai donc préféré suivre le contour au crayon et poser plusieurs fleurs en cercle que j'ai ensuite colorées à la peinture acrylique. Cela me plaisait mais c'était encore un peu vide.

Les jours ont passé.

En relisant le thème la roue des couleurs m'a fait penser à ces rosaces que je faisais dans ma jeunesse avec un compas et que je colorais avec des feutres (parfois en classe je l'avoue !). Sur un papier aquarelle j'ai tracé un cercle et les arcs pour la rosace. J'ai peins les trois couleurs primaires rouge, jaune, bleu puis entre, les couleurs secondaires orange, vert, violet en mélangeant mes couleurs de base. Pour le fond j'ai fait des dégradés avec des crayons de couleurs pour aller d'une couleur à l'autre. J'ai aimé utiliser les crayons Polychromos de Faber Castell que je me suis offerts à Noël. J'ai écrit la phrase tout autour puis encré les bords pour que cela ne tranche pas trop sur le fond. J'ai collé ce cercle de couleurs au centre de la ronde de fleurs. La page était moins vide même si tout cela est encore bien sage.

Sem_03

Je sens que mes pages sont encore trop "en surface", qu'il manque de la matière, que je n'ose pas assez mais je découvre à chaque fois quelque chose de nouveau et cela me plait.

Posté par sylviedetoulouse à 00:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 janvier 2015

The Documented Life Project 2015 : week 2

DLP bannière

Le challenge de cette 2e semaine est le Gesso et le sujet "The beginning is always today" de Mary Shelley.

Merci Internet pour m'expliquer qui était cette femme écrivain !

En pleine semaine tragique avec les attentats que nous avons connus j'ai eu du mal à voir que chaque jour était un nouveau jour.

Après une première couche de Gesso sur ma première double page pour protéger les minces feuilles de papier je suis partie sur un fond vert mélangé à du Gesso pour symboliser l'espoir, le renouveau, l'herbe qui repousse toujours ! Pas très convaincue j'ai tamponné du rose avec un morceau d'éponge c'était pire. J'ai passé du bleu dilué : la catastrophe. J'ai abandonné... momentanément.

Je suis allée courir. Je me sens très flemmarde pour tout en ce moment avec un énorme "A quoi bon" qui plane sur tous mes mouvements, toutes mes envies. Comme toujours je me suis sentie mieux après !!!

Pour retrouver une page blanche j'ai repassé une couche de Gesso qui a laissé une sorte de brume bleutée teintée de vert et de touches rosées. Comme les pages commençaient à s'épaissir j'ai utilisé de l'encre bleue au lieu de peinture que j'ai diluée et laissée couler sur les pages. Je trouvais le résultat sympa. J'ai pensé faire la même chose en vert à l'opposé mais j'ai eu peur de tout gâcher. C'est dire comme je suis sûre de moi !

Pour le commencement et l'idée que chaque jour est un nouveau jour j'ai pensé au soleil qui se lève tous les matins même si on ne le voit pas toujours, comme aujourd'hui. Sur un morceau de papier aquarelle j'ai appliqué une couche de Gesso avec une carte plastique puis de la peinture jaune puis orange puis rouge en tamponnant avec une éponge. Je l'ai déjà dit mais j'adore faire cela. Pendant le séchage j'ai cherché des soleils stylisés ne me sentant pas des les dessiner directement. J'ai trouvé un dessin qui me plaisait que j'ai remis à la bonne dimension puis découpé pour me servir de modèle. J'ai préparé cinq soleils. Je ne savais pas encore vraiment comment les agencer sur mes pages ; peut-être une lune bien ronde serait sympa également. A nouveau du Gesso sur du papier aquarelle puis un mélange de peintures noire, blanche et bleue passées au doigt pour y laisser des aspérités comme les cratères de la lune. J'ai de ces lubies parfois !!!

Pendant le séchage j'ai repensé à l'herbe verte. Je devais toujours avoir des envies de découpages et de collages car j'ai appliqué des morceaux de pages de livres sur deux bandes de papier aquarelle que j'ai colorées avec des Gelatos verts étendus avec une lingette. J'ai dessiné au dos à main levée (le scoop !) des herbes folles puis j'ai découpé mes deux bandes que j'ai fixées en bas de page en laissant les pointes des herbes libres. J'avoue avoir été satisfaite de ma petite idée. Du coup je ne voyais pas du tout comment placer cette lune alors mon papier gris est devenu nuages. Les cinq soleils et les quatre nuages se sont disposés tout seul sur les pages comme une alternance des jours qui passent et recommencent.

J'ai écrit la phrase du sujet en blanc en haut de la page et j'ai ajouté "Je suis Charlie" découpé dans la couverture du dernier Télérama pour ne pas oublier.

Sem 02

Tout cela se fait sur plusieurs jours. Je trouve que c'est une bonne chose de laisser passer du temps au milieu de mes doutes. Demain est un nouveau jour...

Posté par sylviedetoulouse à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 janvier 2015

The Documented Life Project 2015 : week 1

Non je ne me suis pas mise tout à coup à écrire en anglais, ce serait bien trop périlleux !
Simplement je participe cette année à ce projet qui propose un thème hebdomadaire pour réaliser un art journal. J'avais découvert ce site en fin d'année 2014 et cela me tentait beaucoup. Je me suis donc décidée pour 2015.

DLP bannière

Je vous ai montré la semaine dernière les débuts de mon art journal mensuel que je patouille dans mon coin. Cet autre projet va me permettre de sortir de ma zone de confort qui est encore bien étroite.

Je n'ai pas opté pour le superbe carnet proposé mais non obligatoire car un peu trop cher. Lors de mes achats de septembre j'avais trouvé également en promo un album relié du même papier dessin que mes petits cahiers noirs mais avec une couverture cartonnée. Je l'avais acheté au cas où... je deviendrais une artiste !!!

Le thème du mois de janvier est : comment faire face à la page blanche.
Le challenge de la première semaine est l'utilisation de pages de livres ou autres écrits avec comme sujet : Be Your Own Goal Kepper.

J'avoue avoir attendu de voir ce que faisaient les autres participantes pour me lancer (toujours cette peur de ne pas bien faire, d'être à côté du sujet !)

J'ai donc traduit cela comme être la gardienne de mes projets, de mes envies, de mes résolutions, de ce qui compte pour moi pour 2015. Eh bien là ce n'est pas facile car j'ai vraiment l'impression d'être dans le flou quant à ce qui est devant moi (oui je sais je suis un peu myope), sur ce que j'attends alors de là à en être la gardienne !!!

Week1 bis

La première semaine étant courte sur le mois de janvier j'ai préféré faire une page simple et commencer dès le début de l'album. en effet il n'y a que 50 pages pour 53 semaines cette année alors soyons économe !
J'ai collé différents papiers livre, partition (un ancien carnet de solfège de mes cours de piano enfant que j'adore déchirer !), journal, notice matériel, enveloppe. Une couche de Gesso et je suis passée à la peinture. Diluée à l'eau puis ajoutée au doigt puis encore du Gesso car certains endroits ne me plaisaient pas. A ce niveau là je me sens un peu perdue pour continuer. Même si l'harmonie des couleurs est jolie je trouve cela vide et j'ai peur d'ajouter quelque chose qui viendrait tout abîmer. Alors j'ai imprimé des cercles avec des bouchons de flacons et j'ai rempli les plus gros de Gesso au doigt. Un entourage au crayon aquarelle que j'ai légèrement dilué.

Comme j'étais bloquée je suis passée au tag que je voulais ajouter pour y noter mes objectifs (si je les trouve !). Découpage de la forme, collage de papiers divers dont une grille de mots croisés, une couche de Gesso et peinture de couleurs similaires. Le tag est sympa (très version nymphéa de Monet) mais ne ressort pas du tout évidemment.

Tag sem 01

Donc je recommence sur un autre tag. Je prévois de le placer en bas de page et du coup le fait plus long. A nouveau collage de papiers divers et couche de Gesso.
Au fur et à mesure les idées viennent ; je choisi le bleu outremer pour le tag et en éclairci le centre avec du Gesso. J'envisage d'écrire "Créer sa vie en couleurs" ainsi que la phrase en anglais. Parallèlement je trouve qu'ajouter des pastilles de couleurs au centre des ronds blancs serait mieux que d'écrire en noir en leur milieu. Je découpe ces ronds dans une page de livre, je peins et je note des actions qui m'importent. Je reprends cette idée de ronds en couleurs pour les lettres du mot "créer". Voilà je suis arrivée au bout ; il me reste à fixer le tag avec un morceau de masking tape.

Week1

J'ai collé du papier quadrillé au dos du tag pour noter mes objectifs ou résolutions pour 2015 mais pour le moment il reste vierge. Toujours du mal à me projeter dans les jours à venir !

Le challenge de la 2e semaine est déjà donné alors à suivre...

Posté par sylviedetoulouse à 12:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 janvier 2015

Art journal : octobre

Dans la foulée j'ai enchaîné sur le mois d'octobre, surtout pour le fond, le complément a attendu un peu.
Par contre j'ai fait peu de photos intermédiaires.

Pas très originale sur le sujet : toujours du bleu, du vert et du marron (un peu plus car l'automne avance mais il fait toujours aussi beau et chaud !) mais cette fois j'ai travaillé à l'éponge et j'adore cela. Un essai de pochoir avec du médium complètement raté.

Octobre prépa1

Gesso - papiers divers - peinture - médium

Je peaufine un peu mon tapis de feuilles mortes et je tente d'amoindrir mes patés !

Octobre prépa2

Gesso - papiers divers - peinture - médium - Gelato

J'ai pris des feuilles du chêne de ma terrasse pour me servir de mask, les lettres sont découpées dans une revue publicitaire et la carte du parking de l'aéroport (souvenir du passage de ma future infirmière) est mis en avant pour le journaling. Quelques bouts de masking tape à gauche qui n'apportent rien du tout. J'ai du mal avec les masking tape, moi !!! Des petites araignées pour le symbole d'halloween. J'aime beaucoup le rendu des grosses feuilles sur la droite. Le reste est encore un peu trop scolaire je trouve.

Octobre

Gesso - papier divers collés - peinture - Gelato -

Je n'étais pas sûre que ce soit vraiment fini, je trouvais ces pages un peu vides mais le temps a passé, il me faut finir novembre et faire décembre donc cela restera ainsi !

Posté par sylviedetoulouse à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 janvier 2015

Pour que la liberté vive

ob_ee0836_13732_je_suis_charlie_1_460x230

Posté par sylviedetoulouse à 23:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Art journal : septembre

Afin de ne pas me mettre la pression sur des pages hebdomadaires ou pire journalières à réaliser j'ai opté pour une double page mensuelle et donc le mois de septembre s'est imposé.
Mois de rentrée scolaire, de cahier neuf et de changement de saison. J'avais matière à imaginer. Mais ce n'est pas aussi simple lorsqu'il faut réaliser !

Après mes essais de fond j'ai amélioré un peu la technique et cela a donné

1_ere_page_peinture_ter

Gesso - papiers divers (page livre, journal, serviette papier) - peinture

J'ai récupéré des boites d'emballage en carton pour des essais peinture

Cartonnette_bleue_bis

Cartonnette bleu-marron

Cartonnette marron

qui sont devenues des lettres ou des feuilles découpées

Comme j'ai vraiment trop peur de me lancer dans le dessin, surtout que je ne voulais pas gâcher ce fond de page un peu plus réussi que les précédents j'ai cherché sur le Net une silhouette d'arbre pour m'en inspirer.
Petit à petit je me suis enhardie : un coton tige trempé dans la peinture pour simuler les feuilles de l'arbre et des fleurs disproportionnées à main levée.
Pour finir un journaling très restreint avec juste des mots clefs.

Et voilà ma première double page !

Septembre

 

Posté par sylviedetoulouse à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,