29 octobre 2009

Ma chambre : grands travaux 3e partie

Un petit peu de découragement depuis hier !

Hier c'était mon dernier jour de RTT et le sentiment que plus rien n'avançait. En plus je pensais avoir le WE pour moi mais vendredi soir je récupère mon Petit Bout pour la nuit, la grande faisant la fête chez une copine (donc pas de travaux samedi matin) et peut-être les deux dès samedi soir. Quand on voit l'état de leur chambre, je me demande comment tout pourra être rangé le samedi soir !!!
J'ai su tout cela hier matin lorsque j'ai récupéré la machine pour couper les angles...

Le matin j'ai profité du soleil pour peindre toutes les planches pour les plintes. J'ai eu un petit coup de frayeur à me mettre à la découpe toute seule ; j'ai préféré attendre la venue de mon Papa l'après-midi. Mais que l'on ne me parle plus d'angle à 45° qu'ils soient rentrant ou sortant !!!

A la fin du jour tout était coupé, j'ai commencé la couche de finition au milieu de salon.
Cela fait très bric-à-brac à la maison ! La caisse à outils voisine avec l'ouvrage de broderie, le matelas est collé contre la bibliothèque, les laines et le crochet prennent place sur le canapé... pour ne jamais laisser passer un moment sans rien faire !!!

Je pensais fixer les plintes de mon boudoir créatif ce soir pour positionner le bureau demain, mais je suis rentrée d'une journée très chargée au boulot avec une rare migraine et j'ai déclaré forfait. Un petit tour d'ordi, une série devant laquelle je vais m'endormir et on verra samedi après-midi pour clouer toutes les plintes.
Demain soir je vais me faire câliner par mon Petit Bout. Besoin de réconfort, moi ! C'est en général elle qui demande le câlin mais on ne sait plus très bien qui câline l'autre de la mère ou la fille !!! Une pizza, un DVD, ce sera une soirée relax ! Mais comment allons-nous dormir ???

Le WE va être très chargé. Je voulais réinvestir les lieux de façon méthodique en faisant un peu de tri mais je vais être obligée de tout remettre en place tel quel. Tout ça pour en arriver là, je suis un peu déçue !

Posté par sylviedetoulouse à 20:35 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


28 octobre 2009

Ma chambre : grands travaux 2e partie

En une demie heure tout était fini !

Je parle de la pose du revêtement de sol. Pour les chambres des filles avec mon Papa nous avons mis beaucoup plus de temps que cela. Chacun son métier !

C'est super, cela me plait beaucoup. C'est une chose de choisir dans le magasin, même si j'ai pu le dérouler sur le sol et de l'imaginer dans sa maison. J'avais craqué pour ces planches de caisses aux marquages évocateurs avec un petit côté récup très tendance. Pour une fois que je suis dans l'air du temps !

Sol_chambre1

Une fois tout mon bazar remis en place il ne restera plus beaucoup de surface visible mais les quelques planches imprimées feront rêver : New-York, London... 50 kg (un poids de rêve !) et n°1 (c'est moi !!!)
En plus le contact sous les pieds est encore plus agréable que celui des filles.

J'ai profité de ces messieurs pour remettre le sommier en place. Je dormirai encore dans la chambre de mon Ado Préférée ce soir.

Le reste des travaux a pris un peu de retard sur mon planning. Je n'aurai la scie pour couper les angles des plintes que demain. Mon ex a oublié !
Les murs sont bien blancs, j'ai lessivé ceux du coin bureau. Pour le peu qu'il restera apparent une fois le bureau remis en place c'est suffisant.

Demain coupe des plintes, ponçage et peinture. En premier celles du bureau pour pouvoir remettre en place les plans de travail avec l'aide de mon Papa dans l'après-midi. J'espère pouvoir faire deux couches de peinture avant de les clouer au bas des murs. Pour la chambre il me faudra terminer ce WE. Donc le rangement va prendre du retard. Normalement j'aurais du couper les plintes aujourd'hui et faire une première couche de peinture pour repeindre demain matin et les mettre en place dans l'après-midi.
J'ai quelques mini étagères à fixer ; d'habitude c'est le rôle de mon Papa mais je vais le faire sous ses conseils. Ma petite main a un peu de mal avec la pince pour vis à placo !
J'aurais du prendre la semaine complète en RTT ! Mais ce n'était pas possible : trop de boulot !

Je me creuse les méninges pour pouvoir ranger tout mon fatras du mieux possible surtout que je ne remets pas la bonnetière en place ! Même si j'arrive à éliminer quelques petites choses, cela ne va pas dégager beaucoup de place. Les idées qui me viennent ne sont pas réalisables de suite et elles occasionnent des frais. Et puis il faut que je les laisse évoluer pour être sûre de ne pas regretter !
Ne désespérons pas. Je vais trouver une solution. Sans doute pas la chambre monacale dont je rêve mais je vais tenter de m'en approcher...

Posté par sylviedetoulouse à 00:06 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

26 octobre 2009

Une journée de RTT...

Hum ! Ce que c'est bien les RTT !

On se lève à 7h15 au lieu de 6h sans tambour ni trompette ! On beurre sans stresser ses deux pains suédois, on sera toute seule à utiliser la salle de bain donc on a le temps d'attendre qu'elle soit bien chaude, on se tartine de crême pour avoir la peau douce...

Stop !

Il y a du boulot !

Un tour chez "C... y'a tout ce qu'il faut" pour la peinture et les plintes.
Un conseil, si vous cherchez l'homme idéal, c'est à dire celui qui va reboucher les trous, poncer, dépoussiérer et peindre pendant que vous brodez vos petites croix, n'y allez pas aux aurores dans la semaine : il n'y a que des couples du 4e âge qui cherchent la vis introuvable !!! Remarquez le WE je ne l'ai pas trouvé non plus !

Donc, comme il n'y pas tout ce qu'il faut dans ce magasin-là (pub mensongère) il ne reste plus qu'à prendre la spatule dans une main et l'enduit de l'autre.

Il fait beau, les fenêtres sont grandes ouvertes, la lessive sèche sur le fil : tout va bien.

On pourrait sortir le transat, la broderie, le verre de coca... Non à moi le papier de verre, la poussière !

Peinture du plafond et de deux murs qui n'avaient pas nécessité d'enduit ; le reste sera pour demain matin, il faut attendre que cela sèche. Pas pu couper les plintes, mon ex a oublié d'apporter l'outil hier !

Donc c'est la pause plus tôt que prévu juste pour le goûter, vu que j'ai sauté la pause déjeuner !

C'est parti pour un peu de détente. Quelques sonates de piano de Beethoven, un peu de crochet pour laisser les doigts reprendre leur agilité, le tas des carrés du Plaid Anna grandit doucement puis quelques petites croix sur le mois de novembre des petites maisons de Maryse. Il m'en reste deux pour terminer, je suis juste dans les temps... quelques années plus tard ! Cet en-cours a refait surface dans le grand chambardement et j'ai eu envie d'y repiquer mon aiguille. Comme il n'y a aucune raison que je ne suive pas mes envies...wink

Depuis ce WE j'ai passé une étape dans l'étude du mouvement de la Pathétique de Beethoven, j'ai augmenté la cadence ! Que c'est dur de gagner quelques balancements de métronome en plus par minute.
La dernière des 8 pages n'est pas encore dans le tempo !
Mais je me fais plaisir à jouer ce morceau, même à mon niveau.
D'ailleurs il y a d'autres sonates que je suis en train d'écouter (en les découvrant) dont certains mouvements me plaisent beaucoup.
Je trouve que Beethoven me va bien ; c'est carré mais fougueux, autant de violence que de douceur, une sorte d'intransigeance, pas de romantisme comme chez Chopin, ni la virtuosité de Liszt. Cela me rassure et me bouleverse à la fois. J'aurai bien voulu connaître le personnage mais je ne sais pas s'il était doué en bricolage !!!

Encore un RTT demain ! Je vais y prendre goût...

Edit du 27-10-09 9h45 : agréable concidence hier soir, tard, sur France 2 passait une émission sur le chef d'orchestre Kurt Masur qui parlait de Beethoven (en mots et en musique !) bien mieux que moi !
Bien que réveillée à 7h30 j'ai les mirettes un peu tombantes ce matin. Allez, je retourne à mon pot de peinture...

Posté par sylviedetoulouse à 02:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 octobre 2009

Ma chambre : grands travaux 1ère partie

Voici mon domaine privé avant déblayage...

Avant_travaux

Il y a de quoi faire n'est-ce pas ???

Hier soir la partie chambre était vide et j'ai dormi dans une chambre monacale. Un lit, une armoire !!! Je me sens prête pour rentrer au couvent...

Ce matin j'ai continué avec le coin boudoir créatif.

D_m_nagement1

Il ne me reste plus que le PC à déménager dans la chambre de mon Ado Préférée vu qu'elle a emporté son ordi portable chez son Papa et fait plein de place sur son bureau.
C'est presque le moment qui m'angoisse le plus. Rebrancher tous les fils en priant pour que cela fonctionne. Surtout un branchement temporaire jusqu'à mardi soir, les poseurs pour le sol venant dans l'après-midi ; j'espère bien remettre le minimum vital (lit + PC !!!) le soir même. J'ai toujours l'ordi de mon Petit Bout pour me connecter au cas où...

Ensuite démontage du bureau, je vais m'amuser, c'est fou comme les vis des pieds sont accessibles !!! De plus cela avait été monté par un monsieur plutôt costaud... 011

En fin de journée le Papa de mes filles vient m'aider à transporter le lit et l'armoire !!! Mon ex vient à ma rescousse face à mon désert relationnel... ce n'est pas la première fois ! En fait je lui avais demandé la boite à onglets pour les plintes et il m'a proposé de m'aider pour le transport. Mais j'ai attendu le dernier moment et que ce soit mon Ado qui m'appelle ce matin pour dire "oui" à sa proposition !

Il faut aussi que je fasse de la place sur la terrasse pour un entreposage de meubles.

Ce soir je dors dans le lit de mon Ado Préférée : lit à 1 place ! La chambre de Mon Petit Bout est devenue inaccessible !

Demain de déménageuse je deviens peintre.!

En attendant je vais faire une pause sportive : piscine comme hier. Mes deux kilomètres pour chasser toutes ces poussières de mes voies respiratoires qui déclenchent une allergie et me transforme en nez rouge !

A suivre...

Edit de 16h15 : trop contente ! J'ai tout rebranché, scanner, téléphone, tout, tout, tout et ça marche ! J'en suis presque étonnée. Mon ordi n'est pas en WI-FI avec la Live-box comme ceux des filles car étant à côté de la Live-box je me suis connectée en éthernet. Donc j'ai du bidouiller une rallonge. Il y a des fils partout d'une chambre à l'autre mais c'est du provisoire !
Je suis la meilleure, na ! Comme personne ne le dira à ma place !!! Mon père trouvera normal que j'ai su faire, mes filles et mon ex aussi ; donc point d'éloge. Cela a toujours été ainsi. Il n'y a que moi qui doute !!! Mais si je n'avais pas su ; en plus d'être très déçue et bien embêtée, j'aurais eu droit aux remarques !!! Bientôt un demi-siècle et toujours tourneboulée par ce genre de comportement greed

Bon allez au tournevis maintenant, un petit carré de chocolat avant pour se donner du courage. Je me l'autorise j'ai fait mes 2 km de nage en moins de 50 mn (changement d'entrainement compris). Il faut dire que le rythme était soutenu dans le couloir, que des messieurs et comme j'aime être devant plutôt que dans les turbulences...

Edit de 20 h : voilà la chambre et son boudoir créatif sont vides... à part la poussière et quelques araignées... et le cable qui me relie au monde extérieur ! Non je ne peins pas derrière les étagères pour remettre les livres en place. Je suis perfectionniste mais pas à ce point ! wink

D_m_nagement2

Merci pour vos gentils messages que j'ai picorés au milieu de mes efforts ♥ ♥ ♥

Posté par sylviedetoulouse à 13:04 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

24 octobre 2009

SAL Douceur de Vivre : 2e partie

Finie juste avant que le 3e partie ne soit lancée pour le SAL et surtout avant d'attaquer les grands travaux de ce WE !

Partie_1_2
Mes maisons ont un air de tour de Pise !!!

C'est toujours aussi agréable d'aligner ces petites croix.

A bientôt pour la 3e partie.

En attendant à moi le vidage de ma chambre... L'occasion de faire un peu de tri (j'espère) et de redécouvrir des choses !

Posté par sylviedetoulouse à 09:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


17 octobre 2009

Salon des Loisirs Créatifs de Toulouse

J'y étais hier soir pour la nocturne.

Pour la première fois je me suis garée sur le 1er parking. Le jeudi, qui était mon jour de visite les années précédentes, je laissais ma voiture loin, loin, loin du parc des Expo !

Arrivée un peu avant 19 h j'ai fait un premier tour de reconnaissance. Les allées sont presque désertes. Cela me convient très bien mais pour les exposants ! Je pense que la manifestation des agriculteurs avec l'invasion des tracteurs dans la ville rose a du refroidir pas mal de passionnées de loisirs créatifs.
Premier stand, France Point de Croix pour reprendre mon abonnement de 2010, les revues de 2009 que je n'avais pas achetées (???) et la souscription pour le n° spécial du Marquoir .

Puis je regarde à droite à gauche. Beaucoup de choses me tentent mais... j'ai tellement d'ouvrages de toutes sortes en cours.

Je m'arrête sur le stand de l'Atelier d'Isabelle car un patch accroché me fait de l'oeil. Un monsieur, une dame, une maison et des chats, tout à fait ce qu'il me faut pour offrir à mon Papa et son amie. Pour Noël cela me semble difficile... et pourtant ce serait bien d'avoir une date buttoir. Hop, j'achète le patron, on verra bien.

La_ferme

Stand de France Patchwork. Je retrouve la déléguée de la Haute-Garonne. Papotage, reprise de mon abonnement, là aussi. Ma période vache maigre m'avait fait suspendre tout cela, puis le temps avait passé. Il me manque des tas de numéros. Si certaines veulent s'en débarrasser... merci de me faire un petit mot smile

Il est temps de retrouver Pique du forum de Patch to Patch et de faire sa connaissance pour de vrai ! Rencontre bien sympathique. Nous avons déambulé de concert tout le reste du temps imparti jusqu'à la fermeture. Nous avons été très raisonnables. Quatre fat quarters pour moi à nouveau à l'Atelier d'Isabelle que je pense utiliser pour monter les petits blocs brodés du Sentimental Stitch couleur Bleu des Mers du Sud. Ce matin au réveil je commençais à avoir une petite idée pour utiliser ses blocs (dès 6h30 !).
Le froid étant arrivé même sur Toulouse, il faisait frisquet dans ma chambre. Faire un vrai rideau plus conséquent que ma toile à beurre bleu grec pour la porte-fenêtre serait une bonne chose. Pourquoi ne pas faire un patch-rideau ? Je n'ai plus de place sur les murs donc un nouveau patch ne trouvera pas d'accroche, alors qu'un rideau serait devant mes yeux à chaque coucher et lever ! Je vais donc creuser l'idée... jusqu'à l'été prochain wink

Achats_16_10_09

Le WE dernier j'avais aussi craqué pour quelques tissus. Un magasin fait une promo jusqu'à la fin du mois et je ne pouvais qu'aller voir cela de plus près. Des tissus basiques mais parmis lesquels on trouve toujours son bonheur.

Achats_10_10_09
J'ai du être influencée par les couleurs du nouveau SAL Douceur de Vivre.

Je ne sais pas encore ce que je vais en faire mais je trouverai...

Posté par sylviedetoulouse à 16:39 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

15 octobre 2009

Petit plaisir impromptu

Je suis en pause ce jeudi (RTT). La voiture avait besoin de sa première révision et sans voiture...

J'ai eu droit à trois quart d'heure de sommeil en plus, puis enfiler un jogging et conduire mon Ado Préférée au bus dans la froidure : 1° et givre sur le pare-brise. Brrrrrr !

Comme c'était rupture de stock côté petits pains suédois à la maison, je suis passée à la boulangerie pour acheter du pain pour mon petit déjeuner et en suis ressortie avec une baguette chaude et craquante.
Petit souvenir du temps passé, où en vacances chez mes grands-parents maternels, j'allais tous les matins chercher un "bâtard" tout juste sorti du four à la boulangerie à 50 m sur le même trottoir de l'unique rue du village. Plus tard dans la matinée je repartais chercher un vrai pain (avec des pièces prises dans une tasse ébréchée) qui faisait des tranches bien larges.
Comme mon grand-père élevait des lapins je n'ai pas souvenir d'avoir mangé du pain rassis ; il était pour les lapins !

Petit déjeuner en solitaire mais en ayant, pour une fois, le temps de lire les pages du Télérama en dégustant mes tartines ! Simples les tartines, juste un peu de beurre mais j'aurais même pu manger le pain sans rien. J'adore le pain, enfin le vrai pain.
Vu la fréquence de nos repas en commun, je n'en achète pratiquement plus. Même les oiseaux avaient une over-dose de mes baguettes rassis.

Il fait beau, j'ai fait ma petite marche matinale au retour du garage et je suis prête pour... plonger dans la paperasse administrative !!! Tellement de retard.

Je vais tout de même faire des pauses... aiguilles !

Posté par sylviedetoulouse à 09:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 octobre 2009

SAL Douceur de Vivre : 1ere partie

Juste à temps avant le lancement de la seconde partie du SAL , j'ai fini la première : ouf !!!

Partie_1

J'adore les couleurs de ce projet. Par contre il vaut mieux broder cette grille à la lumière du jour car j'ai cafouillé dans les verts très proches et j'ai du pénéloper ! Donc pas de petites croix le soir pendant la semaine, il faudra attendre le WE !

Peut-être un peu de patch maintenant, histoire d'avoir goûté à tout ce WE, en plus du piano (la Pathétique est au complet de la partition mais pas encore à la vitesse) et des 2 fois 2 km de natation. Pour le jogging, je n'ai pas eu le courage !
Là, je suis très en retard sur les blocs du Sally Post Quilt : 3 blocs de retard ! Je vais finir au piquet !
Il me faudrait une petite grippe qui m'oblige à rester à la maison cause contagion mais pas au fond de mon lit cause KO !
Mon problème c'est que je passe à travers tout. Il y a eu des bronchites, des rhinites et autres au boulot pour des collègues qui ne sont jamais malades et moi rien. Pourtant scéance bisous tous les matins et je prends le métro...

Je plaisante bien sûr, je n'aime pas être malade de toutes façons (comme tout le monde je suppose !) et même les jours de petite forme, petites douleurs, je ne m'attarde pas vraiment ; pas le choix il faut y aller. J'ai l'impression d'entrendre le générique d'une certaine série américaine !!!

Bon je vais "avancer" le bloc d'août...

Posté par sylviedetoulouse à 17:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2009

Mon chèche est fini

Vite, vite pour être peut-être dans la course sur Granny_mannia

Ch_che_fini

En tout cas il me plait, il est doux, il est chaud autour de mon cou et je ne regrette pas les franges que j'ai réalisées avec les trois couleurs. Je n'en ai pas mis autant que sur le modèle et puis pas de petites tresses, ni de perles.

Ravie aussi d'avoir terminé un nouvel en-cours après la BB. Le plaisir de réaliser quelque chose de "rapide", au contraire de tous les patch dans lesquels je me lance.

Posté par sylviedetoulouse à 20:58 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

07 octobre 2009

Comment en suis-je arrivée là ?

Après avoir refait les chambres des filles ici et , il est grand temps que je pense à la mienne. La couleur ne va pas changer : je vais rafraichir le blanc et peut-être enfin faire les pochoirs en haut des murs (toujours mon envie de maison grecque). C'est surtout pour changer le revêtement de sol. Adieu la moquette premier prix usée et trouée devant la porte fenêtre. Pose d'un sol plastifié. Lequel ? Je ne sais pas encore. Sauf que je vise le luxe : le faire poser !

Mais des travaux dans ma chambre imposent que j'émigre vers une autre chambre, donc celle d'une de mes filles et que je puisse déménager tout mon foutoir univers dans l'autre ; pas de chambre d'ami dans ma petite maison (et pour cause lire ce qui suit !!!). Donc il faut viser une période de vacances scolaires où mes demoiselles partent dans une autre maison...

Puis il faut une semaine pas trop chargée au boulot pour poser quelques RTT, le WE ne suffisant pas à tout ce chambardement.

Quelques jours pendant les vacances de Toussaint pourraient être le bon moment mais...

Il faut vider ma chambre et mon boudoir créatif !

Tous mes tissus, livres, magazines, boites et caisses demandent de nombreux va et vient mais rien d'insurmontable. Le déménagement de l'ordi et de son environnement doit être fait avec précision pour savoir rebrancher tous ces cables mais j'y suis déjà arrivée. Le démontage des plans de travail exige un bon tournevis, puisque je n'ai pas de visseuse-dévisseuse. Aurai-je le courage de démonter les étagères pour peindre plus facilement des murs qui seront à nouveaux recouverts ? Je pense que là je vais faire preuve de fainéantise !

Pour le matelas je devrais pouvoir le mettre sur la tranche et le faire glisser, avec un peu de chance le sommier devrait suivre le même parcours. Les petits meubles alors sembleront d'une facilité à déplacer !!!

Le plus difficile, et pour le moment sans solution, est le déplacement de la bonnetière. Seule je ne vois pas comment me débrouiller. Vider l'armoire (maintenant qu'elle est bien rangée, grr !) je saurai faire mais pour le reste ??? Elle est particulièrement lourde. En fait la porte avec le grand miroir la fait basculer à vide. Elle est très haute puisqu'il reste 1 cm entre le chapeau et le plafond ! Même à deux cela me semble difficile.

Et voilà pourquoi je me demande comment j'en suis arrivée là.

N'avoir personne à qui demander un coup de main.

Il y a quelques années il me suffisait d'exposer mon problème avec un sourire et j'avais l'aide souhaitée.
Il est vrai que je n'abusais pas, aimant par-dessus tout me débrouiller seule.
Mon piano droit de l'époque, arrivé de Paris, a gravi sans problème les quatre étages d'un escalier en pierre sans palier, porté par des copains du travail. Une soirée improvisée pour remercier et passer un bon moment et j'avais toute l'aide voulue.
Mais voilà il y a 20 ans je quittais la Haute-Savoie où j'avais commencé ma vie d'adulte et mon environnement amical fondait comme neige au soleil.
Un rapide tour par Paris où je n'ai pas retrouvé les copains d'enfance de ma banlieue. Une dizaine d'années les avaient dispersés.
Quelques copains via le travail de mon mari dont certains nous ont suivi sur Toulouse dans une même mutation.
Maman au foyer, mes connaissances se sont limitées au monde du travail de mon mari. Puis le divorce, la vente de la maison, un autre village. Les quelques mamans-copines si peu connues n'ont pas tenue la distance. Quant aux "amis" du travail de mon ex, ils ont du faire un choix : la "remplaçante" qui était aussi dans la même société que lui ou moi ! Je crois que j'ai fait le choix avant eux. Disparition.

Lorsque j'ai déménagé après la construction de ma petite maison, ce sont des amis à mon Papa qui ont porté les meubles que je ne pouvais porter. Pour le reste j'ai serré les dents et pris des biceps. Version déménagement 3e âge ! J'exagère il y avait un fils enrôlé !!!

Les années passent. Centrée sur les filles et mon petit univers créatif, je laisse défiler les jours.
Une rencontre, de nouveaux amis, des moments partagés, une ébauche de vie sociale "normale" puis la séparation ; séparation qui a mis de la distance avec ces nouveaux copains qu'il m'aurait été trop douloureux de continuer à fréquenter. Protection.

Et les années défilent à nouveaux. Les filles toujours, un boulot prenant dans une petite structure qui ne permet pas les rencontres. Les collègues au boulot ne me sont pas assez proches et ont une autre vie éloignée de ma banlieue sud pour que je leur demande ce service.
Et puis je suis à part, celle qui est seule donc je me limite à demander parfois un conseil côté informatique (c'est leur domaine) et j'en reste là.

Mon Papa qui a palié le plus souvent possible à cette désertification de bras secourables ne peut pas m'aider cette fois.

Il me reste à monnayer ce service ! Je dois avouer que mes finances et mon état d'esprit ont du mal à s'accommoder de cette démarche. Que ne vais-je être obligée de monnayer d'autre ???

Je ne sais si j'ai fait le vide autour de moi ou s'il s'est fait tout seul par la vie que je mène. De plus en plus habituée à me débrouiller par moi-même je ne sais même plus demander un service. Je propose les miens avec plaisir mais je passe outre le fait de le demander.

Je vais peut-être mettre un tapis sur le trou de la moquette et profiter de mes RTT pour tirer l'aiguille...

Posté par sylviedetoulouse à 23:01 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :