18 mai 2009

Bleu des mers du Sud n° 3

Neuf mois que je n'avais pas terminé un petit carré de redwork version bleu des mers du Sud !

J'ai fait les derniers points ce midi sur le 3e bloc et les premiers sur le 4e !

Bloc_03

Heureusement que dans mon post du 15 août 2008 je disais que cela avançait vite...

En fait le midi, entre des dossiers urgents qui me font grignotter ma pause déjeuner, puis un peu de surf sur les blogs, en mangeant ma salade et quelques bavardages avec les collègues j'en oublie de tirer l'aiguille.

Allez un peu de discipline et le 4e bloc devrait prendre moins de temps...

Posté par sylviedetoulouse à 22:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


Mon Petit Bout a presque 11 ans

Dans quelques jours seulement, le 21 mai ce sera officiel, mais ce sera un long WE avec son Papa. Ce WE étant le nôtre, nous l'avons fêté samedi avec mon Papa et son amie et bien sûr mon Ado Préférée avant qu'elle ne parte vers un autre lieu de fête...

Le soleil était de la partie pour un goûter sur la terrasse avec un gros cadeau surprise... et un gâteau, bon mais en miettes ! Heureusement il y avait bien les 11 bougies à souffler.

Manon_11ans

Il va falloir surveiller que les devoirs et le piano ne soient pas oubliés au profit de cet outil, Ô combien magique, mais prenant, Maman en sait quelque chose...
Sinon mot de passe à restriction maternelle...

Encore un très bon anniversaire à ma petite demoiselle.

Posté par sylviedetoulouse à 00:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

15 mai 2009

Lectures de janvier

J'inaugure ma petite chronique littéraire. Pompeux n'est-il pas ???

Il est plus que temps car cela fait un moment que ces livres sont lus...

Les résumés seront ceux que je trouve sur le livre ou un site. Pas de temps à perdre, ce sera déjà écrit et bien mieux que je ne saurais le faire !

Marin_ancreLe marin à l'ancre de Bernard GIRAUDEAU

Avis : J'ai découvert Bernard Giraudeau écrivain avec "Les dames de nage" Points n°1946 - Prix des lecteurs de l'Express 2007. J'ai aimé les images qu'il fait naître avec ses mots qui laissent place à l'imagination se laissant emporter par le vent du large. Sans doute le charme de cet acteur et de ses yeux bleus transparaient dans sa narration. On retrouve ici ce courant porteur pour voyager d'un paysage à un autre mais aussi d'une sensation à un sentiment.

Résumé : Roland est paralysé, cloué dans un fauteuil roulant. Bernard, lui, a été marin et court le monde. Pendant plusieurs années, il a écrit à son ami, le faisant ainsi participer à ses aventures sportives, théâtrales, cinématographiques et personnelles. Il a voyagé pour lui.

Loin du tourisme et de l'autocomplaisance, ces lettres forment un récit hors du commun, mêlant les souvenirs du marin de dix-sept ans qui découvrait, dans l'innocence, le monde des ports et les femmes (la petite infirme de Diego Suárez, la prostituée de Kobe, la dame de Balboa ...) aux réflexions et sentiments de l'homme qu'il est devenu. Et qui se cherche de la Transamazonienne à la Patagonie et à l'Afrique, sensible aux injustices, aux parfums, à la sensualité, aux femmes.

Chronique d'une amitié sans pathos qui rêvait d'une fugue aux Marquises, ces lettres nous révèlent un regard précis et original servi par le style à la fois brutal et lyrique d'une homme qui court par peur de tomber.

Femme_VeLa femme du Ve de Douglas KENNEDY

Avis : Il y a peu je ne connaissais pas ce romancier. Il a un style facile à lire, des intrigues prenantes, tout pour passer un bon moment avec un gros bouquin. Mais je pense que je l'oublie assez vite après l'avoir lu...

Résumé : Quand Harry Ricks se retrouve dans une chambre de bonne du Xe arrondissement de Paris, lui qui quelques mois auparavant était encore professeur d'université et père de famille tranquille aux Etats-Unis, il croit avoir touché le fond. Mais voici que la mystérieuse et sensuelle Margit vient bouleverser sa vie. D'où vient Margit ? Comment gagne-t-elle sa vie ? Dépourvu de réponses, il se laisse envoûter. Jusqu'à ce que d'étranges coïncidences viennent perturber son quotidien...

Homme_enversL'homme à l'envers de Fred VARGAS

Avis : J'aime cette romancière policière et surtout ses personnages, le commissaire en tête. Encore un bon livre que l'on n'a pas envie de lâcher et qui pourtant prend son temps pour poser les personnages.

Résumé : Laisser les loups vivre en liberté dans le Mercantour, c'était une belle idée, dans l'air du temps. Mais ce n'était pas celle des bergers et, quelques mois plus tard, la révolte gronde. Mais est-ce bien un loup qui tue les brebis autour du village de Saint Victor ? Les superstitions resurgissent, un bruit se propage : ce n'est pas une bête, c'est un loup-garou... Lorsqu'une éleveuse est retrouvée égorgée dans sa bergerie, la rumeur tourne à la psychose.

gamines_syvlie_testud_080922032620Gamines de Sylvie TESTUD (Prix des lecteurs 2008 Livre de Poche)

Avis : c'est simple, c'est touchant, enfantin et grâve à la fois. J'ai bien aimé ce petit livre.

Résumé : - Qu'est-ce que tu faisais dans la chambre de maman ? -J'ai volé une photo. Une toute petite photo. - Tu lui ressembles tellement, a dit ma soeur.J'ai mis la photo dans la poche de mon jean. Je me suis assise dessus pendant trente ans. - La photo est ressortie de ma poche !j'ai dit à mes soeurs.J'ai vu l'homme de la photo ! - Qui ? - Celui qui porte le même nom que nous, le même nom que moi. Ce n'est pas une photo, c'est un homme.J'ai donc un père. Que dois-je faire ? Trente ans que je réponds : 'Je n'ai pas de père. Je n'ai qu'une photo.' Devant les mines compatissantes, je réponds depuis trente ans :' Je n'ai pas de père, mais je m'en fiche, c'est comme ça.'

Tonino_Benacquista_tout___l_egoTous à l'ego de Tonino Benacquista

Avis : je ne connaissais cet auteur que par le scénario de l'Outremangeur en BD, puis ensuite par Saga. Je confirme que j'adore le genre des nouvelles. Mêmes si je reste sur ma faim à la fin d'une courte histoire car je l'aurais voulue plus longue, je suis ravie d'en commencer une autre. J'aime l'ironie de ces pages.

Résumé : Un homme tout juste sorti du coma qui reçoit de l'infirmière qui l'a veillé la transcription de ses secrets les plus enfouis, de son passé le plus perdu. Un type qui veut être enterré près d'un bordel. Des histoires de couples, de magnétoscope et de pétition. Des rencontres qui ne se feront jamais, des rencontres qui se feront tout de même. La solitude d'un surdoué de neuf ans.
Dix nouvelles succulentes, à l'ironie douce-amère, au style léger et aux intrigues à pirouettes, par l'auteur de Saga.

Deux livres de ma liste ABC pour ce mois.

A suivre prochainement avec la liste de février...

Posté par sylviedetoulouse à 22:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

13 mai 2009

Babette Blanket : 3e objectif toujours en cours

Et donc toujours en retard greed

Juste un petit tas de carrés pour les partie 8 et 9, histoire de montrer que je n'abandonne pas.

Blocs_du_8_9

Je voudrais bien que ce petit plaid soit fini pour les vacances d'été en juillet pour couvrir légèrement mon Petit Bout dans la voiture lors du voyage. Si mon Ado Préférée en veut une aussi, mon timming ne pourra pas suivre indecision

Posté par sylviedetoulouse à 12:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

11 mai 2009

Et de 5 !

Dimanche j'ai fini le 5e bloc du Sally Post Quilt. Un peu trop tard dans la soirée pour faire un petit billet.

Bloc_05
5e bloc

Blocs_1_2_3_4_5
Encore un bloc et la 1ère rangée sera complète.

J'ai rattrapé mon retard : prochain bloc pour le 2 juin...

Posté par sylviedetoulouse à 23:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


10 mai 2009

J'aime les jours fériés !

Pas originale comme idée, je suis sûre que vous aussi !

Je les aime encore plus lorsque après il y a un WE !

Une journée sans planifier les courses à faire ou les rendez-vous du matin ou de l'après-midi. Ne pas avoir besoin de sortir, adopter la tenue décontractée qui va bien pour traîner à la maison et si les filles ne sont pas là, ne pas avoir de repas à préparer, ni de demoiselles à surveiller du coin de l'oeil. Bref ne penser qu'à moi. Ouf !

J'ai pu papillonner de l'écran à mes tissus, un peu de crochet, re-lecture d'une revue en grignottant. Pas de bruit, pas d'agitation au dehors. En plus il faisait mauvais temps donc pas de tondeuse dans le voisinage et une bonne excuse pour faire une pause dans le jardinage. Juste une lessive à étendre en fin de journée plus clémente.

Bref une journée cool ! Pas forcément très productive mais je laisse cela pour tous les autres jours...

Samedi tout repart : journée courses que l'on ne peut pas faire dans la semaine. Je suis allée chercher quelque chose dont je ne peux pas parler car il y a des petits yeux qui surveillent ce blog et sur le chemin du retour il y a Mondial Tissus : pas de chance grin
Hier en préparant mon bloc en retard pour le Sally Post Quilt j'ai constaté que je n'avais pas assez de tissu blanc pour le fond. Pourtant du tissu blanc j'en ai partout. Oui mais ils sont tous différents. J'ai bien vérifié à la faible lumière du jour et je ne pouvais pas les marier entre eux. Malheur greed
J'envisageais déjà de limiter ce patch à 24 blocs au lieu de 36 (ce qui serait raisonnable pour le caser quelque part, vu la taille finale !) car je ne me souvenais plus d'où venait ce tissu-là.
Passant donc devant le magasin j'ai fait halte, direction les tissus unis, sans regarder ailleurs et Ô joie c'était la même lisière et j'étais presque sûre le même tissu (évidemment je n'avais pas pris de morceau pour vérifier puisque je ne pensais pas venir là).
Mon choix était fait mais il me fallait attendre une vendeuse et surtout la dénicher dans le magasin donc j'ai navigué entre les étals. "Oh ! Le joli batik", pile dans les couleurs du fil nuancé DMC avec lequel je brode le BOM de Capricorn de l'an passé et puis ces petits cotons pas chers en face, "Que les couleurs sont belles !"

Lorsque la vendeuse fut enfin toute à moi j'ai fait couper 4 tissus. Ce qui est cool c'est que la coupe de 20 cm est acceptée et en plus coupée large.

Achats_09_05_09A
3 tissus car le blanc...
Coup de chance c'est le même !
C'est parti pour 36 blocs...

Pendant qu'elle maniait les ciseaux  déchirait je remarquais d'autres tissus dont un que j'ai acheté il y a 15 jours avec d'autres tissus à petites fleurs que je n'avais pas encore montrés, dans un magasin avec beaucoup de matériel pour les loisirs créatifs.
Le mauve m'a tout de suite donnée envie de faire une tunique à mon Petit Bout. Il faut que je me dégotte un patron taille 10 ans gratuit sur le Net pour que cela aille vite sinon l'été sera passé sans tunique aux jolies fleurs violettes sur ma menue demoiselle.

Achats_25_04_09

De retour à la maison après de vraies courses, alimentaires s'entend et l'achat du dernier Quiltmania, hop un coup de machine à laver et j'étends avant de repasser.
Je pensais reprendre mes ouvrages mais l'achat "raison de ma sortie" s'est avéré incomplet au déballage et j'ai du repartir au milieu de la cohue du samedi après-midi. Je n'aime pas du tout !
Pour oublier tout ce temps perdu je me suis autorisée à repasser au magasin pour voir de plus près les cotonnades laissées pour compte le matin. J'ai craqué grin

Achats_09_05_09B

Des petits pois

Achats_09_05_09C
Des petites fleurs

Achats_09_05_09D
D'autres fleurs aux couleurs assorties

Etant bien partie et ne voulait rien laisser de côté, j'ai fait un petit crochet par deux autres magasins que je fréquente moins depuis que Mondial Tissus a ouvert. J'ai trouvé quelques petits tissus qui m'ont plu et aussi de la soie sauvage rose pâle que je n'avais pas en quantité suffisante pour mon projet Lin, Liberty et Soie. Par contre dans ce magasin c'est 50 cm minimum, c'est plus cher et la coupe est plus stricte.

Achats_09_05_09E
Couleurs encore plus vives

Comme je m'étais déjà beaucoup laissée aller que risquais-je dans la dernière échoppe ? Un petit arrivage de tissus patch fleuris est venu s'ajouter à ma folie textile. Là aussi 20 cm bien comptés.

Achats_09_05_09F
On revient à des couleurs plus "patch"

Un tour de machine à laver et étendage sous un soleil de fin de journée en plein vent.

Achats_09_05_09D

Que vais-je faire de tous ces tissus ?
Des petits morceaux par-ci par-là dans les projets en cours et une envie de couleurs vives avec du blanc à force d'aller admirer des blogs comme celui-ci .
Enfin je me suis fait plaisir et j'ai de quoi rêver pour quelques temps... à de futurs en cours !

Bon le repassage m'attend...

Posté par sylviedetoulouse à 00:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

08 mai 2009

Lin, Liberty et soie : c'est parti !

Il fallait que je commence smile

Dès le premier WE après mon retour parisien je me suis attelée à la tâche !

J'ai lavé, repassé tous les cotons parisiens. J'ai ressorti le lin (en provenance d'Ikéa) et les carrés de Liberty en attente, mes coupons de soie qui s'effilochent, le livre de Kaffe Fasset et j'ai réfléchi !!!

Mais je n'ai pas montré l'idée de départ...

Mod_le_KF_ocre
En version ocre

Mod_le_KF_taupe
En version taupe qui m'avait séduite

Mod_le_KF_taupe_plein
Pour mieux voir...

Toutes les photos sont issues de ce livre...

Livre_KF

Il me fallait renforcer la soie pour éviter qu'elle se transforme en un tas de fils. J'ai collé une sorte de non-tissé acheté par erreur pour du voile double-face. C'est parfait. Je pensais doubler aussi le Liberty qui est très fin par rapport au lin mais j'ai eu peur que cela frise un peu le tissu à l'usage.

J'ai coupé les carrés de Liberty dans mes différents tissus échangés et achetés, ainsi que quelques carrés de soie et rectangles de lin.
Alors commence le plaisir de jouer avec les couleurs comme pour un tableau peint sans l'angoisse du trait et de la forme puisque tout est géométrie et là je suis à l'aise.
J'adore ce moment, même si j'ai le sentiment de n'être jamais tout à fait satisfaite !

Une fois les prémices du premier angle en place, je suis passée à la couture à la machine. Cela devrait aller vite.
Mouais, sauf que le lin c'est mou et les millimètres en plus ou en moins font que les coutures ne se raccordent pas bien. Où est mon découd-vite ???

J'aime bien le rendu de ce petit angle en progression. Il ne faudra pas trop le manipuler sinon les coutures vont s'effilocher. Je me demande si je ne devrais pas surfiler les coutures avant de les rabattre au repassage ?

Aurai-je assez de variances dans mes Liberty ? J'aime tellement placer des tas de tissus variés dans mes patchs ! Pour celui-ci il me faudrait au moins 200 Liberty différents donc il y aura plusieurs spécimens de chaque !!!

Puis les jours ont passé, mon projet est resté en plan, comme cet article, sans avoir fait la moindre photo.

Voici mes débuts ; je vais continuer pendant ce long WE sans mes filles.

LLS_1
1/6e de l'ouvrage environ

LLS_carr_s
Liberty et soie en attente

LLS_plan_travail
Mon plan de travail...

J'y retourne...

Posté par sylviedetoulouse à 19:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

Vacances à Paris 4/4 : c'est fini !

Dernier jour de ces vacances parisiennes : dimanche 12 avril.

Un départ plus tardif que les autres jours : non ce n'est pas parce que c'est dimanche !
Il avait plu dans la nuit et en cette matinée dominicale le ciel était gris et menaçant ce qui nous a fait ralentir nos préparatifs.

Mais surtout nous avons passé un peu de temps avec mon cousin (le frère de ma cousine !) qui passait dans la maison dont il assure l'entretien et le jardinage tout au long de l'année. Nous avons papoté pendant que les filles monopolisaient la salle de bain. Le temps de préparer nos sandwiches et hop nous voilà parties sous un très timide soleil.

Direction le musée d'Art Moderne pour l'exposition Georgio de Chiricho.
J'ai découvert ce peintre au détour d'une page de Télérama avec la photo d'un de ses tableaux sur Hector et Andromaque, il y a des années, en 1982 !!! J'ai aimé les deux silhouettes, l'opposition entre l'homme version mannequin de peintre rigide et aux contours stricts et Andromaque de dos, toute de chair et d'émotion, sans chercher à comprendre ni à analyser, brut de ressenti.

Hector_Andromaque_de_Chirico
Ce petit papier découpé me suit depuis 27 ans,
protégé par les pages d'un livre ou celles d'un cahier.
Pafois un peu égaré dans mes déménagements mais jamais perdu !

Plus tard j'ai acheté un livre et j'en ai appris un peu plus sur ce peintre et le surréalisme. J'y ai trouvé cette version très connue de ce thème mais pas "la mienne".

Hector_Andromaque_1_de_Chirico

C'était donc l'occasion de découvrir plein d'autres toiles et de peut-être voir ce tableau.

Arrivées un peu avant midi, nous avons déjeuné à la terrasse du Palais de Tokyo qui se trouve à côté du Musée d'Art Moderne. Le soleil s'est mis à briller. Exceptionnellement le musée n'ouvrait qu'à 14 h donc nous sommes allées faire un petit tour en passant et repassant sur la Seine par passerelle de fer. La Tour Eiffel nous narguait...

Terrasse_Art_Moderne
Terrasse commune :
à gauche celle du Musée d'Art Moderne,
à droite celle du Palais de Tokyo.

Vue_Art_Moderne
Vue depuis le parvis.

Porte_Art_Moderne
La porte du Musée d'Art Moderne qui rentre dans les murs.

La première salle visitée de l'exposition permanente est celle de Raoul Dufy avec La Fée Electricité. J'ai adoré et je me serais volontiers posée dans cette salle à la lumière bleutée où sur tous les murs éclataient les couleurs en une multitude de sujets. J'avais découvert Raoul Dufy lors d'une visite imprévue au musée de Morlaix il y a une quinzaine d'années. J'en ai gardé le souvenir de couleurs plus que de dessins.

F_e_Electricit__Raoul_Dufy
Photo empruntée ici

Il y avait une autre exposition temporaire de Jimmie Durham : Pierres rejetées... Je suis un peu hermétique à ces dérives de l'Art même si je peux y déceler quelques clins d'oeil. Mon Petit Bout a bien aimé. Sans doute ne cherche-t-elle pas de signification et le côté insolite et parfois amusant lui suffit.

Jimmie_Durham_expo

Nous avons continué par l'exposition de Chirico.

9782842786502_big

J'ai aimé des tas de tableaux. J'y ai vu plusieurs versions d'Hector et Andromaque mais pas celle de mon image. Tous les dessins d'architecture me plaisent, les portraits un peu moins. Je crois que j'ai un faible pour le surréalisme, même si je ne fais qu'ébaucher ce mouvement à travers quelques peintures. Lire des tas d'explications sur le pourquoi et le comment peut être intéressant à condition de ne pas se laisser enfermer par ces considérations et continuer à VOIR et RESSENTIR.
Mon Ado Préférée a aimé aussi cette expo.

Nous avons terminé par l'exposition permanente. Un peu de tout dans le contemporain. J'ai encore des progrès à faire si je veux mieux apprécier... Dès que je me laisse porter par des couleurs je peux faire abstraction des formes. Dans le cas contraire j'ai du mal à "lire" l'oeuvre.

Un petit tour à la librairie du musée pour le fascicule de l'expo. Le gros livre était tentant mais bon... Même pas une affiche à rapporter. Snif !

En fouinant sur le Net, (merci Google !) je viens de découvrir la sculpture de "ma" toile . Elle se trouve au musée Carlo Bilotti à Rome. Je ne connaissais pas. Par contre pas moyen de trouver la toile. Si vous savez...

C'était l'heure de goûter il nous fallait trouver un coin sympa dans le quartier pour faire une pause.
Une petite plongée dans le guide du Routard pour constater le désert en salon de thé. Mais à quelques stations de métro un glacier aussi bon que Berthillon était indiqué. Nous voilà parties pour arriver dans une rue morte d'un dimanche après-midi et une boutique fermée. Décidemment.
Nous sommes reparties vers le Boulmich avec l'idée d'une crêpe et l'envie de montrer à mes filles où leur Maman allait dépenser son argent de poche lorsqu'elle avait l'âge de son Ado Préférée. Comme il y a des tas de crêperies dans le coin, même si ce lieu s'était transformé nous trouverions de quoi nous redonner des forces.
Surprise la Crêperie des Arts existait toujours et l'intérieur n'avait pas changé, au coups de peinture raffraichissante près.

Cr_perie_des_Arts
Crêperie des Arts

Vague de nostalgie lorsque nous nous sommes installées dans l'une des alcoves. Se dire que la serveuse n'était pas encore née lorsque je venais ici à l'âge de mon Ado Préférée !!! Mes visites n'étaient pas fréquentes car une crêpe et sa bolée de cidre engloutissaient une grosse partie de mon argent de poche mensuel.

Cr_perie_filles
Mes petites demoiselles

Ce que j'ai pu rêver en ce lieu. Avoir un studio sous les toits alentours (l'attrait de St Germain et de ses chambres de bonnes !) et puis reproduire une de ces petites alcôves pour y manger, chez moi, comme dans un cocon. Les murs blancs en crépi, les éclairages indirects et les bustes de bois façon antique. Très années 70-80 tout ça !

Cr_perie_d_co

En sortant nous avons failli à la tentation touristique d'une de ces échoppes à gadgets. Une petite Tour Eiffel pour mon Petit Bout et un magnet Rue St André des Arts (le dernier du présentoir !) pour moi. Très sages dans nos achats !

Nous avons continué notre découverte parisienne par un passage devant les Beaux-Arts. Cela n'a pas éveillé d'envie particulière chez mon artiste maison !

Beaux_Arts

Puis passage sur la passerelle des Arts devant l'Institut de France pour un retour par les quais et ses bouquinistes.

Passerelle_des_Arts
Passerelle des Arts

Institut_de_France
Institut de France depuis la Passerelle des Arts

Retour dans le RER. Une dernière vue, lors d'une sortie de terre, de la Tour Eiffel, qui attend toujours notre ascension et nous voilà dans "notre" maison pour une dernière soirée en famille, mon cousin étant resté.

Lever matinal en ce lundi de Pâques. Mes filles vont prendre le train toutes seules pour la première fois pour rejoindre les montagnes chez leurs grands-parents et je vais redescendre en solitaire sur Toulouse.
Arrivées tôt à la gare de Lyon nous avons patienté, serrées les unes contre les autres sur un banc pour garder un peu de la complicité de ces quelques jours. Puis je les ai laissées dans le TGV en 1er classe, un vis à vis dans un petit coin rien que pour elles (leur Papa les soigne pour voyager !) et j'ai pris la route...

Musique classique à fond, limitateur de vitesse enclenché et les pensées qui prennent des chemins de traverse alors que je roule sur l'autoroute...

Fin_Paris

Merci de m'avoir suivie à travers les pages de ce carnet de voyage étalé dans le temps. J'ai bien cru que j'allais poursuivre jusqu'aux prochaines vacances estivales !!!
Si la balade vous a plu j'en suis ravie mais j'avoue un plaisir narcissique et égoïste à avoir relaté sur la toile mes promenades parisiennes partagées avec mes filles.

J'envisage une suite, il y a encore tant à voir dans la Capitale... pour les Pâques prochaines...

Magnet_d_t2

Posté par sylviedetoulouse à 11:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

03 mai 2009

Vacances à Paris 3/4

Déjà le troisième jour : samedi 11 avril. Au programme le Musée d'Orsay !

Mais avant je voulais faire un tour à la boutique "Le comptoir" et en profiter pour voir de près les laines NORO entre autres.
La boutique était fermée pour ce WE pascal ! Déception.

Du coup nous sommes allées faire un tour aux Grands Magasins. La coupole en vitrail du Printemps, la multitude des mini boutiques à l'intérieur de ces deux géants dans lesquels je n'ai jamais réussi à me sentir à l'aise. Lors de mes années parisiennes je me suis contentée de me balader mais de très peu acheter car je ne savais pas dénicher ce qu'il me plairait. Visiblement mon Ado Préférée n'aurait pas eu ce soucis...

Nous voilà sur le parvis du Musée d'Orsay. Pause casse-croute avant de rentrer sous la verriere. Un timide rayon de soleil nous accompagne, assises sur les marches. Maman entre ses deux filles. Sur l'instant on le vit sans y penser et une fois dans les souvenirs, on le savoure...

Nous avons tout vu, mais au bout d'un moment mes demoiselles ne voyaient plus vraiment. Je pense qu'elles ont pourtant aimé cette diversité dans les oeuvres.

Mus_e_d_Orsay
Le Musée d'Orsay...

J'ai bien aimé le parallèle entre le tableau de Monet et celui de Manet du "Déjeuner sur l'herbe" surtout qu'une guide donnait quelques explications à un groupe de jeunes dont j'ai profitées.
Lors de ma première visite à ce musée le tableau de Courbet "l'Origine du monde" était encore caché chez Lacan. Bon voilà je l'ai vu. Rien d'inconnu... :-) même si cette peinture semble si éloignée des autres tableaux de Courbet !

Passage à la boutique pour de jolis carnets... et perte de mon Ado Préférée.
Nous devions la retrouver à la consigne où elle récupérait nos sacs pendant que nous faisions la queue à la caisse ; le temps de descendre l'escalier : personne.
Pendant plus d'une demie-heure mon Petit Bout et moi avons tourné à tour de rôle. Pas moyen de la joindre sur son portable qui restait sur messagerie. J'ai fini par l'apercevoir hors du musée sur le parvis. Elle n'était plus vraiment mon Ado Préférée à cet instant :j'étais très en colère. Elle qui vit le portable à la main avait omis de le recharcher la veille (malgré mes recommandations !) et n'en avait fait qu'à sa tête au lieu de nous attendre au lieu dit.
J'ai embarqué mon petit monde au pas de charge sans autoriser la moindre rouspétance. Nous devions retrouver ma cousine parisienne depuis un bon moment déjà !

Point de rencontre très parisien lorsque l'on est jeune : la fontaine St Michel !
Il y a toujours des bâteleurs, des contestataires, des curieux : rien ne change vraiment.

Fontaine_St_Michel
La fontaine St Michel

Avec ma cousine retrouvée nous nous sommes dirigées vers Notre-Dame et l'Ile St Louis. Elle connaît des anecdotes sur les immeubles, les personnes qui y ont vécu. Le temps ne se prêtait pas à déguster une glace et pourtant il y avait foule devant chez Bertillon. Mais à Toulouse nous avons aussi un bon glacier !

Notre_Dame
Notre-Dame

Notre_Dame_arbre
J'aime le rose de cet arbre sur fond de pierres.

Un tour en bus (ma cousine est plus fervente de ce moyen de transport que moi qui préfère le métro, plus rapide à mon avis) pour aller à la Bastille : l'Opéra, la colonne de Juillet et son génie de la Liberté et un bistrot pour reposer nos gambettes. Nous avons décidé de rester dîner dans le coin avant de retourner dans notre banlieue.

Bastille
La colonne et le feu de circulation assorti...

Mon Ado préférée n'était pas très rassurée de prendre le RER à 22 heures passées mais nous n'avons eu aucun problème.

Et vite au lit...

Posté par sylviedetoulouse à 00:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 mai 2009

Nouvelle bannière pour le mois de mai

Le printemps est là depuis quelques temps, enfin sur le calendrier car côté météo ce n'est pas tout à fait cela, et je traînais toujours ma bannière de Noël.

Un petit peu de srap pour jouer avec les images qui saturent mon disque dur et voilà...

Signature_printemps

Posté par sylviedetoulouse à 19:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :