24 décembre 2009

Cartes de Noël 10,11 et 12

Trois cartes d'un coup pour ce soir de Réveillon de Noël.

Celle de Céline accompagnée de grilles by la Sorcière Rouge. Merci pour ce petit cadeau.

Carte_de_C_line

Celle de Catherine. Que le Père Noël ne cherche plus ses vêtements : ils sont ici, sur un cintre en plus !

Carte_de_Catherine

Celle de Luigina, brodée.

Voilà, la petite dernière arrivera sans doute samedi. Au vue des tampons sur les enveloppes, la Poste a fait un peu comme elle pouvait voulait !!! De deux à cinq jours pour certaines...

Bon Réveillon.

Posté par sylviedetoulouse à 20:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Histoires de sapins

Le moins que l'on puisse dire c'est que je ne suis pas en avance !

Samedi matin, après ma déconvenue de la semaine pour le sapin suédois, je suis partie à la jardinerie.
Quitte à laisser quelques billets j'ai opté pour un sapin à replanter.
J'avais déjà choisi cette option pour le premier sapin de ma nouvelle vie de maman solo en 1999. Un petit Nordmann. J'y voyais un symbole ! Il est resté en pot deux ans en retournant dehors une fois déshabillé de ses parures de fête. Il attendait son heure.
Lorsque ma petite maison fut achevée pour le Noël 2001 je l'ai planté à l'angle nord-est qui correspond au chemin d'accès. Il a végété quelques temps, ses pousses d'un beau vert clair ne faisant que 2 à 3 cm. Sa flèche s'est divisée en trois pour s'accorder au chiffre de la famille mais lui donnait une allure un peu désordonnée (qui s'accorde aussi à ma petite famille).
Mais depuis 3 ans il a accéléré la cadence : les prolongements sont de plus de 20 cm et je commence à regretter de l'avoir planté si près de la maison ; je voulais qu'il protège la terrasse d'un petit courant d'air venant du Nord ! Sa flèche a retrouvé toute son élégance et sa volonté (là je ne le sens pas en harmonie avec la chef de tribu !).

Voici le petit nouveau...

Sapin_nu

qui espère devenir aussi grand que son aîné !

Sapin_jour

L'ancêtre a eu droit à quelques décorations mais le petit attend toujours son heure...

Sapin_nuit3

Pour le moment il reste au frais planté dans un pot (j'ai pris l'onglée en le calant ce WE) . Vu qu'il n'y a personne à la maison de la journée et qu'à mon retour le soir j'ai comme un coup de flemme-blues, on verra la décoration jeudi soir au plus tard pour que les filles le découvrent le 25. Nous en profiterons à trois 3 jours et il retournera à sa solitude avec un moment de vie le soir, si je pense à l'allumer (il faut que je retrouve ce fichu programmateur !).

Très vite il lui faudra retrouver l'air libre si je veux avoir quelques chances de le voir grandir dans le jardin.

A raison d'un sapin planté tous les 10 ans je ne suis pas près d'avoir une forêt d'autant plus que mon demi-siècle est proche et qu'il me reste moins à vivre que je n'ai vécu. Ma petite maison n'ayant rien d'une demeure de famille que les générations futures embelliront, je doute de la poursuite de ce reboisement du jardin.

Si j'avais su, j'aurais planté méthodiquement un sapin chaque année et je pourrais contempler le chemin parcouru (et le nombre de coups de pioche) dans un semblant de forêt canadienne...

Ah les "si j'avais su..."

Joyeux_No_l

Que les lumières brillent pour un merveilleux Noël.
Joyeux Noël

Posté par sylviedetoulouse à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

23 décembre 2009

Une carte de Noël ...

Une enveloppe dans la boite ce soir, je me dis chic une 10e carte !
Eh bien oui et non.

C'est bien une carte de Noël mais elle ne fait pas partie de la ronde, elle est en plus, c'est un bonus, pour le plaisir.

Mon petit message sur les cartes de Noël, , a donné une idée au coeur généreux de Giroflée qui avait conservé mon adresse d'un précédent échange, la coquine.

Girofl_e

Merci Giroflée pour cette jolie et adorable surprise. Il y a même de minuscules rennes qui gambadent derrière ton superbe sapin.

Giroflee_surprise

Petits sujets en feutrine
pour agrémenter d'autres cartes de Noël
par exemple...

Posté par sylviedetoulouse à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Carte de Noël 9

Ma boite aux lettres a repris du service !

La 9e jolie carte est arrivée ce jour avec une petite surprise : un sapin en keltch qui a trouvé place dans mon boudoir-créatif juste à côté de moi. Merci.

Carte_de_Christine

Surprise_Christineb

Plus que 4 et la ronde sera fermée.

Posté par sylviedetoulouse à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 décembre 2009

Mes cartes de Noël : suite et fin

Merci pour les gentils commentaires pour nos quelques petites cartes mère-fille.

Elles sont maintenant entre les mains des postiers qui, je l'espère, ne tarderont pas à les remettre à leurs destinataires !

Voici donc les six dernières.

Carte8No_lleS

Carte9bAnne_MarieS

Carte10C_lineS

Carte11Genevi_veS

Carte12LuiginaS

La 13e est d'un style différent. Je n'avais plus de papier vert ou rouge, mes petites idées s'essouflaient. Mais elle ne me déplait pas.

Carte13MartineS

Pas de cartes dans ma boite aux lettres ce jour mais avec les intempéries la Poste a du rallonger ses délais.

On verra demain...

Posté par sylviedetoulouse à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


21 décembre 2009

Mes cartes de Noël

Lorsque je me suis inscrite pour la ronde sur Accroforum, je savais que je n'aurais pas le temps de broder mais je voulais tout de même du "fait maison", alors j'ai sous-traité !

Je ne sais pas dessiner mais mon Ado Préférée a un joli coup de crayon. Je lui ai donc demandé 13 dessins que je pourrais agrémenter de tissus, couleurs, collages divers.

J'ai préparé les bristols, les petites cartes de couleur et j'ai attendu. Il a fallu un peu relancer l'artiste !!!

Mercredi j'avais mes 13 dessins. A moi de jouer !

Voilà ce que j'ai fait ce dimanche. Les idées venant au fur et à mesure. J'ai colorié certaines parties, j'ai farfouillé dans mes tissus de Noël pour trouver le détail intéressant à coller, j'ai ajouté des petits charms, des rubans.
Je me suis amusée même si ce n'est pas du scrapbooking de haut niveau, j'ai pris plaisir à imaginer chaque petit tableau.

Ma demoiselle, de passage pour récupérer quelques affaires ce soir, a apprécié ce prolongement de son travail.

J'aime cette récréation à quatre mains et j'espère que les destinataires apprécieront.

Les enveloppes sont prêtes, les timbres de Noël sont collés, au facteur de... jouer !

En attendant je vous montre...

Carte1CatherineS

Carte2bAnneS

Carte3EmmanuelleS
Un rond de molleton pour figurer la boule de neige
qui ne se voit pas au scan, dommage !

Carte4Marie_Th_r_seS

Carte5ChristineS

Carte6C_ciliaS

Carte7NathalieS

Voilà les 7 premières, la suite demain...

Posté par sylviedetoulouse à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

20 décembre 2009

Dimanche pour moi saison 2 : le septième

Un dimanche pour moi où j'ai découpé, collé, colorié pour préparer les 13 cartes de Noël qui seront postées demain pour la ronde de Noël sur Accroforum. Je vous montre cela demain...

Au milieu de ce déballage de papiers une petite pause douceur chocolatée, il fallait bien tester pour la bûche de Noël...

Dimanche2_7

Les quatre bougies de l'Avent sont allumées, plus que 4 jours et ce sera Noël...

Posté par sylviedetoulouse à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Cartes de Noël 7 et 8

Voici les dernières cartes reçues, d'autres devraient arriver la semaine prochaine.

La carte de Anne avec des petits coeurs sur tissus.

Carte_de_Anne

La carte en 3D de Martine. Une superbe carte scrappée. Un très joli travail. Bravo.

Carte_de_Martine1
De face...

Carte_de_Martine2
... de dos

A mon tour de faire partir les miennes lundi...

Posté par sylviedetoulouse à 10:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 décembre 2009

Une semaine un peu mouvementée

A une dizaine de jours de Noël il est évident que le temps est encore plus compté. Alors si les éléments contraires s'en mêlent, vos programmations s'en trouvent chamboulées.

Une semaine ordinaire est rythmée le lundi par la récupération de mon Ado Préférée au terminus du métro vers 18h30 pour arriver vers 19h à la maison en ayant déposé au passage un copain de sa classe. Là mon Petit Bout a déjà été récupérée par son Papa. Je repars vers 19h45 pour mon cours de piano (un lundi sur deux) pendant que mon Ado Préférée est véhiculée par une maman pour se rendre au cours de danse où j'irai la récupérer ainsi que ses trois copines vers 22h30. Nous serons à la maison vers 23h après un dispatching dans les quartiers du village.

Le mardi, le Papa s'occupe de prendre l'aînée au métro et après avoir fait quelques courses sur le trajet du retour, je retrouve mon Petit Bout à la sortie de son cours de solfège à 19h30. Elle s'y est rendue en vélo. Donc pliage des sièges de la Kangoo pour rentrer le deux roues et la demoiselle et nous dînons en tête à tête.

Le mercredi, le Papy prend le relai pour les divers taxis des filles et dépose la petite chez son Papa en fin d'après-midi. Le soir mon Ado Préférée et moi allons à notre cours de streching à 20h30. Retour une petite heure plus tard et dînette tardive pas très équilibrée devant la TV bien calées dans le canapé.

Le jeudi, de retour comme d'ordinaire vers 19h j'ai juste le temps de me changer, de préparer le dîner de mon Petit Bout et mon Ado Préférée et moi passons chercher une copine à elle pour descendre au cours de gym pour 19h45. Je reviens seule trois quarts d'heure plus tard, ces demoiselles restant pour le cours de danse. Je retrouve mon Petit Bout pour le câlinou-bisous. Sa soeur reviendra vers 22h30 raccompagnée par un des Papas des autres demoiselles.

Le vendredi c'est raviolis ! Non c'est relâââaââââche et pizza-DVD !!!! Enfin une fois sur deux, si les filles passent le WE avec moi. Sinon c'est encore plus relâche wink

Tout ce petit planning pour vous dire que le moindre grain de sable fait grincer ma "routine".

Lundi soir sur mon trajet terminus-terminus le métro reste en station. Je ne m'inquiète pas, il y a parfois des incidents techniques. A Toulouse le métro roule tout seul enfin, presque, vous allez comprendre pourquoi. Donc je re-plonge dans mon bouquin "Double vie" de Pierre Assouline.
Un message dans le haut-parleur pour dire qu'en raison du mouvement de grève... blablabla. J'ai eu le même le matin et je suis arrivée au boulot sans encombre. Je continue ma lecture dans la voiture immobile. Puis une annonce interne qui précise que la rame ne repartira pas suite au mouvement de grève... Bizarre je croyais qu'il avançait tout seul le métro !!! Les techniciens derrière leurs écrans ne peuvent être considérés comme des "roulants" il me semble !
Les autres voyageurs qui patientaient comme moi se précipitent hors de la voiture. Je range mon livre et je suis le mouvement. Dans le hall, pas un chat, guichet fermé. Dehors, une petite rue peu éclairée et quelques usagés un peu surpris, comme moi-même, de se retrouver là.
Il y a un arrêt de bus de chaque côté de la rue. Je suis sauvée !
Eh bien non car ce bus ne va pas du tout dans la même direction que la ligne de métro et les personnes présentes ne connaissent pas plus que moi les ramifications de la ligne des bus.
J'appelle mon aînée qui patiente depuis 18h15 au terminus. Bien sûr comme toute ado qui vit le portable greffé au bout de la main, elle ne décroche pas. Je laisse donc un message. J'ai en parrallèle un appel d'un portable que je ne connais pas. La demoiselle n'a plus de batterie donc utilise le portable du copain pour savoir comment je rentre puisque qu'elle a pris le dernier métro !
Pendant ce temps-là je n'ai guère avancée sur la direction à prendre pour me rapprocher de ma destination finale : ma fille et ma voiture !
J'envisage la marche à pied mais j'aimerais partir de suite dans le bon sens. Enfin à force de poser des questions j'affine mon itinéraire et un bus arrive. Je monte demander la direction et une dame qui semble avoir le même soucis devance ma question. Du coup nous redescendons toutes les deux et nous voilà parties d'un bon pas et de concert en direction d'un arrêt de bus qui va au même endroit que nous. Un peu de patience et le bus arrive. Pas question de reprendre la lecture, debout, cramponnée et bringuebalée !

Après la visite by night d'un des quartiers les plus connus aux infos, le Mirail, je retrouve mes deux Ado, gelés et fatigués. Je n'ai que trois quarts d'heure de retard !
J'arrive juste à temps à la maison pour prendre mes partitions et débarquer les doigts tout raides à mon dernier cours de piano de l'année 2009.

De retour une heure plus tard, je m'endors devant la TV avant de ressortir dans le froid sibérien toulousain pour faire le taxi.

J'apprendrai plus tard que la station où le métro nous a lâchement abandonnés est dans un quartier où il ne fait pas bon se promener la nuit tombée...

Mardi matin, la fille, la mère... sans le petit prince se garent sur le parking du métro. Deux métros sont en station mais ne bougent pas. Ma fille ayant un bus direct pour aller au lycée je la laisse partir. L'avantage du terminus c'est que les bus et les métros sont au même endroit. Consolation dans notre désordre matinal.
Pour moi, pas d'autre solution que de me lancer dans le flot des véhicules et de rejoindre la rocade qui contourne Toulouse. Pour une fois je pourrai écouter Musique Matin sur France Musique plus longtemps.
A ma grande surprise j'ai bien roulé et j'étais presque autant en avance que d'ordinaire lorsque je me mets à l'horaire de ma fille.
Le soir, ce fut une autre histoire mais je suis tout de même arrivée à temps pour récupérer mon Petit Bout et son vélo.

Mercredi matin, je ne fais pas le taxi et j'ai donc le privilège de dormir une demie-heure de plus ! Un tour par le métro pour constater le même tableau que la veille et je poursuis en voiture. J'arrive encore plus vite, le mercredi il y a moins de circulation.
Le soir j'ai prévu de passer chez le suédois pour l'achat du sapin. Après quelques légers embouteillages j'arrive sur un parking peu peuplé et une surface de vente sans la moindre épine verte ! Plus de sapin et sans doute depuis le WE précédent ; je n'ai même pas oser demander. Nous sommes le 16 décembre et c'est déjà trop tard pour cet élément indispensable de la fête de Noël !!! Acheter un sapin coupé début décembre me laisse sceptique sur la verdeur des épines le soir de Noël !
J'ai un coup au coeur et mon envie de ne pas fêter Noël et d'hiberner jusqu'à l'année prochaine revient au grand galop.
Bien sûr il y aura des sapins ailleurs...
Je retrouve ma fille à la maison et hop au cours de strech. J'oublie mes déconvenues en souffrant en silence pour poser ventre et poitrine en grand écart facial. Petit avantage d'avoir quelques rondeurs, on touche plus vite le sol... Fille et mère se surveillant du coin de l'oeil pour savoir qui est la plus souple des deux smile

Jeudi, nous n'allons même pas au métro, je dépose ma lycéenne à un autre bus plus proche de la maison mais plus matinal et j'ouvre les bureaux une demie-heure plus tard !
Mais le soir, j'ai atteint la maison une heure et demie plus tard. Vite, vite changement de tenue, un peu de taxi et en avant pour les abdos-fessiers.
Tout ça pour avoir le droit de manger un chocolat praliné à la sortie !
Du coup mon Petit Bout m'a attendue pour dîner.
Au retour de mon Ado de son cours de danse elle m'annonce qu'il n'y aura pas de transports scolaires demain donc peut-être pas de navette pour la remonter à la maison en milieu de journée, à cause des conditions météo prévues. Je regarde le site de la météo ; il est annoncé des températures négatives (comme le reste de la semaine) et de rares flocons de neige. Pas de quoi hiberner tout de même.
J'avoue être un peu agacée par toutes ces précautions.
On verra bien demain.

Vendredi matin (courage la semaine est bientôt finie !) réveil habituel à 6h : -1° et pas le moindre flocon.C'était bien la peine de suspendre les bus scolaires.
Une demi-heure plus tard, ma fille me dit : "Il neige" ! Je me dis qu'elle plaisante et qu'elle tient à son envie de ne pas aller en cours pour une dernière matinée avant les vacances ! Je vais à la seule fenêtre ouverte en grommelant et... c'est beau ! Ce fut ma première réaction. Le sol était déjà tout blanc et les flocons bien gros dans la lumière du lampadaire de la rue. Je serais bien restée à admirer mais il s'agissait de prendre des décisions. J'aurais dû annoncer : "On se recouche..."
Réveiller la petite pour lui dire de ne pas traîner car elle devra aller au collège à pied. Conseiller la tenue vestimentaire adaptée (bien sûr les après-ski sont chez le Papa !) et lui dire que "c'est super il neige !" parce que je ne peux pas m'en empêcher !
Troquer mes bottes contre mes après-ski car si le trajet se passe mal et que j'ai besoin de sortir, je serai bien contente de les avoir aux pieds. Je n'ai tout de même pas mis les chaînes dans la voiture... et pourtant !
Nous voilà partie en direction du bus pour la fille. Cinq kilomètres à faire en commençant par une jolie descente. Lenteur et prudence mais ça passe. Sur la route la vitesse escargot est réglementaire. Bien sûr nous arrivons au bus après son départ. Nous attendons le suivant en nous posant des tas de questions sur le bien-fondé de se trouver là. Si ma fille ne peut pas prendre la navette pour le retour, il y a un problème. Coup de fil à droite et à gauche et je décide de la ramener à la maison. Au bas de la côte, je respire un grand coup et j'attaque la montée, je ne suis pas allée bien loin. Là il s'agit de ne pas partir en glissade. Marche arrière avec un pied sur le frein tout en légèreté, demi-tour en multiples manoeuvres et retour sur le plat avec cependant une jolie glissade dans le virage. Une camionnette se lance dans l'aventure. Vais-je tenter une autre montée ? Je me dirige vers celle de la route principale. Personne devant. Je me gare pour voir si les voitures grimpent ; devant la difficulté, je me dégonfle ; nouveau demi-tour et je vais me garer au bas de la pente infranchissable pour finir à pied. J'avoue être contrariée de n'avoir pas '"su" monter ! A quoi me servent neuf années de conduite en Haute-Savoie (d'accord j'avais des pneus neige !). Je retrouve la camionnette qui n'a pas pu monter non plus. Le conducteur décide de chaîner !
Je savais bien que mes chaussures seraient de bonne augure ! Nous prenons le petit chemin vierge de trace qui relie le nouveau lotissement du bas à celui où j'habite. J'envisage de sortir les skis de fond...
Nous avons retrouvé un Petit Bout qui espère ne pas aller au collège. Mais je décide de l'accompagner... à pied. Le plaisir d'entendre crisser la neige sous les pas et des flocons sur le visage. Sans le travail que j'ai au bureau, je me plairais à savourer sereinement l'instant.
Je laisse ma demoiselle retrouver ses copines et je prends le chemin du retour. Mon Petit bout me coure après pour me dire qu'il n'y a qu'un seul professeur présent (elle habite le lotissement proche du collège : pas de chance !) et ce n'est pas un des siens. Donc retour à la maison. La neige étant bien glissante, je confirme, je suis partie en vol plané dans un virage malgré les après-ski. Cela m'apprendra à marcher d'un bon pas quelques soient les conditions. J'aurais dû moi aussi réduire ma vitesse !

Appel au lycée pour l'absence de la grande ce qui a semblé une évidence à mon interlocutrice ; combien d'appels depuis le matin !

Tentative d'appel au boulot mais personne ne semblait avoir pu atteindre l'agence... et savoir mettre le standart en route !
Lorsque j'ai pu enfin avoir des nouvelles c'était pour apprendre que la rocade était fermée, que les plus chanceux avaient mis deux heures à venir.

Vers midi la circulation était redevenue normale et un beau soleil faisait miroiter la neige.

Ce fut une journée de vacances en avance pour les filles et un RTT obligé pour moi qui vais devoir récupérer le temps perdu la semaine prochaine déjà très chargée.

Côté grève, un préavis est déposé jusqu'au 28 février !!! Avec ma collègue qui subit également ces inconvénients, nous avons cherché à savoir jeudi le pourquoi de cette grève ; cela peut aider à accepter certaines situations. Rien. Donc je traduis : moins de travail, plus de sous !
Moi aussi j'aimerais bien...

Avec la grève, je n'ai pas tentée de sortie en ville le midi. Même si à ce moment-là le traffic redevenait presque normal j'ai hésité à rester coincée au lieu de retrouver mes chers dossiers pour l'après-midi.
Donc pas de petites courses de Noël à la pause déjeuner. Là je suis en retard et je croise les doigts pour la semaine prochaine.

Enfin ce sont les vacances, mon planning après boulot s'allège donc celui du boulot va pouvoir s'étendre puisque je n'ai pas les filles... et il devrait y avoir moins de monde sur la route pour un trajet plus rapide qui me réduira mon temps hors de mon home !

Après le poids des mots... quelques photos. C'est si joli la neige !

Neige_18_12_09
Tiens, un vélo qui n'a pas été rangé !

Posté par sylviedetoulouse à 19:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Cartes de Noël 4, 5 et 6

Trois cartes d'un coup. Quel plaisir de les découvrir lorsque l'on rentre enfin à la maison.

Une autre carte de l'Unicef de la part de Noëlle.

Carte_de_No_lle

Une carte réalisée par Anne-Marie avec un petit chaton coquin qui ne me donnera pas d'allergie celui-là !

Carte_d_AnneMarie

Une dernière enveloppe plus grosse que les autres car la carte est accompagnée d'une surprise ! Un joli coeur imprimé sur une toile à broder. Je ne connaissais pas ce principe. Je vais réfléchir pour l'utiliser joliement. Merci Nathalie.

Carte_de_Nathalie

Et la surprise...

Surprise_Nathalie

A suivre...

Posté par sylviedetoulouse à 10:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]