23 janvier 2012

Je me traîne !

Je m'en veux d'être ainsi depuis presqu'un mois.

Je n'arrive pas à retrouver mon entrain. Au bureau je donne le change mais à la maison et encore plus le WE en solitaire je "subis" le temps qui passe au lieu d'en profiter !

Il y a quinze jours j'avais lâchement abandonné mes runnings : le samedi car la journée était chargée en obligations diverses et le dimanche... parce que je n'y étais pas allée le samedi ! Quelle excuse !!!

Déjà le WE précédent j'en avais bâvé pour terminer mes séances. J'avais pensé que c'était plus dur afin d'arriver au résultat et qu'il fallait s'accrocher.
J'étais cependant surprise de bailler même le WE et d'avoir froid dès le milieu de l'après-midi.
Lundi matin gros coup de pompe qui me décide à filer chez le docteur plutôt qu'au boulot.

Retour au bureau le lendemain mais je sèche la piscine le mardi et le jeudi pour traîner sur les blogs pendant ma pause sans vraiment profiter de ce "repos".
Je reprends la CAP le WE pour voir. Ma fréquence cardiaque monte et ma vitesse descend. Je vais au bout des séances et pour ne pas céder à une baisse de volonté j'en rajoute une le lundi car j'ai posé un RTT pour consulter ma gynécologue. Donc remise en ordre de tout cela et analyse de sang.
Une petite piqûre avant le boulot et l'après-midi j'ai déjà l'ordonnance par mail pour me remettre à niveau côté fer. Je n'ai jamais eu ce problème. Cela doit dater de moins de 2 mois puisque je suis allée donner mon plasma et je n'ai pas eu de retour comme quoi j'étais "faible". Je comprends mieux cette "fatigue" qui ne me ressemble pas mais je doute tout de même un peu que ce manque soit responsable de tout et je ne m'explique pas que je prenne du poids semaine après semaine depuis que je cours et nage alors que je n'ai pas changé mon alimentation. Je me laisse jusqu'à la fin du mois pour les premiers effets du traitement ensuite je demande d'autres contrôles et surtout une solution à cet "engraissement".

Dans la même journée j'apprends qu'un de nos serveurs informatiques interne à l'agence est HS et qu'il faut remonter à la sauvegarde du 27 décembre, soit trois semaines plus tôt !
Or, depuis cette date il y a eu un bilan annuel avec des chiffres arrêtés et consolidés par le siège. Donc il faut à tout prix remettre tout à l'identique.
Pour le moment nous avons fait une tentative de réparation du disque dur auprès d'une société spécialisée. Lundi nous devrions avoir une première réponse de ce qui est récupérable en date du 16 janvier. Il y aura le retard à rattrapper mais pas cette angoisse d'être raccord. Dans le cas contraire il faudra rechercher toutes les saisies, modifications... pour arriver aux mêmes résultats avant de basculer sur l'année suivante et reprendre les premières saisies puis rattrapper le retard tout cela avant le 31 janvier date du bilan mensuel. Il faudra que je pense à tout...
Saint Tardyféron booste-moi...

Ce WE je ne suis pas allée courir non plus et je n'ai pas fait grand chose. Je me suis levée tard mais les baillements ont commencé peu après. Motivée pour rien, à la limite de l'ennui ce qui n'est pas dans ma nature. J'ai fini par regarder des DVD bien emmitouflée dans un plaid, histoire d'arrêter de souffler sur mon désoeuvrement.

Cela me semble tellement stupide d'écrire tout cela alors que je devrais me secouer. C'est pour cela que le WE dernier je m'étais forcée à aller courir pensant que ce n'était qu'un manque de courage.

J'ai pourtant eu un sursaut de combativité vendredi lorsque mon Etudiante est passée en soirée après son job au Mac Do. Elle a fondu en larmes dès la porte passée et j'ai eu du mal à la calmer pour enfin apprendre ce qui s'était passé.
Elle s'était faite agresser verbalement par un ROM pendant son service en caisse. Il est passé devant tout le monde. Ne voulant pas de polémique car ils sont bien connus des Mac Do (mensonges lors des commandes, incendies des poubelles, agressions verbales au Drive ou au comptoir...) et il y a des consignes pour éviter les montées en puissance.
Donc le manager a demandé à ma fille de le servir avant les autres. Le client a tout de même aboyé ses ordres, collé ma fille près de sa caisse pour profiter de l'éventuelle seconde d'inattention puis s'est plaint qu'on l'avait volé sur les frites, elle en a remis, il l'a traitée de sale pute, etc...
Personne ne s'est interposé ; le manager était plus loin en salle car un vendredi soir il y a du monde et le vigile était dehors à surveiller le Drive. Ma fille m'expliquait qu'elle avait pourtant toujours été polie et serviable à l'extrême mais se sentait coupable du conflit. Comme si ce n'était pas assez, plus tard, un autre client lui a aboyé dessus pour obtenir plus de serviettes.
Je lui ai expliqué qu'en aucun cas c'était de sa faute et qu'elle devait s'enlever cela de l'esprit mais que face à de telles personnes on ne peut rien faire ; le dialogue n'est d'aucune utilité. Alors on a envie de leur clouer le bec de façon plus radicale mais ils sont 10 à rappliquer dans la minute qui suit avec des conséquences beaucoup plus graves. Quant au fait que personne ne lui soit venu en aide, ni ses collègues, ni des clients je pense que même les héros à notre époque ne peuvent rien contre de tels actes. Le sentiment que c'est sans issue et que celà puisse être dangereux réfreine toute tentative.
Elle était outrée qu'on les laisse "gagner" à chaque fois tout en devant s'applatir. J'en suis aussi en colère qu'elle mais de telles situations sont de plus en plus fréquentes. Dans le métro personne ne dit rien au jeune "typé" qui met la musique à fond, qui s'étale sur la banquette, met les pieds sur l'autre et jette sa canette de bière au pieds des autres passagers. Et même si mon envie première est d'engager le combat verbalement puis pourquoi pas par le geste je me contente de relire la même phrase de mon bouquin sans la comprendre ; lorsque je raconterai l'épisode à quelqu'un je pourrai me lancer dans un vocabulaire qui ne devrait pas sortir de la bouche d'une personne de mon âge pour expirer ma râge ! J'ai des rêves parfois de super héros qui grâce à ses pouvoirs peut ramener l'ordre ; mais parfois aussi d'un flingue sans âme à la Inspecteur Harry...

J'ai hésité à relater tout cela car dès que l'on fait remarquer que "certaines" personnes agissent mal on est catalogué "raciste". Alors tout le monde hésite à dire quoi que ce soit. Ce sont pourtant des Roms qui ont volé dans le lotissement il y a deux ans et emporté mes souvenirs,  ; les gendarmes le savent mais n'ont rien pu tenter. Ils sont conscients que ceux qui seraient arrêtés seraient vite libérés et en attendant remplacés par d'autres.
Alors je prône la passivité plus que le tolérance à ma fille mais je suis en désaccord avec ces conseils.

Du coup hier j'ai regardé les premiers épisodes de La Petite Maison dans la Prairie achetés il y a des mois et toujours sous blister. De quoi larmoyer sur de bons sentiments... et de se faire un rappel de belles valeurs, d'entraide, de respect, de tolérance. Mais j'avoue que dans la soirée les coups de feu d'une série policière pour supprimer les méchants me convenaient bien !!!

Bon, assez bavardé, j'ai un tricot qui m'attend pour les derniers rangs. D'accord ce sont des rangs de plus de 500 mailles...

Au 22-01-12

Posté par sylviedetoulouse à 01:33 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,


09 janvier 2012

Histoire de laines

Rien de tel que de commencer l'année en faisant une petite commande sur le net grin

Depuis un moment je voulais essayer les laines Holst Garn dont tout le monde parle sur les blogs, enfin les tricoteuses et les crocheteuses. Une petite promotion sur la boutique Tissus en Liberté a fini de me décider. Commande passée le samedi 31 décembre et hop dans ma boite aux lettres vendredi soir au retour d'une semaine de boulot. Cool, juste pour le WE !

Laines HG 06-01-12

Il y a de quoi faire un châle rayé (déjà commencé pour voir)...

Laines HG violettes 

Un essai de couleurs pour un futur plaid au crochet, peut-être, assorti à des coussins. Un premier carré pour essayer...

Laines HG mandarine-prune

Et deux pelotes d'un superbe bleu pour aller avec mon "T-shirt cadeau de Noël" pour tricoter un autre petit châle... Là mes aiguilles patientent !

Laines HG bleues

Et j'ai ajouté le fameux crochet Clover qui permet de travailler sans fatigue... Pas encore utilisé longuement mais la préhension est agréable.
Il ne reste plus qu'à trouver le temps...

Laines HG 4 

Posté par sylviedetoulouse à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 janvier 2012

Facebook

Le scoop de ce début d'année !

Je me suis inscrite sur Facebook. J'avais pourtant dit : "Moi jamais !"...indecision

Très réfractaire, j'ai fini par céder car lorsque je voulais voir une page par-ci, par-là je devais me connecter sur la page d'une de mes filles.
Donc c'est mon Petit Bout qui a fait mon apprentissage. Autant le monde des blogs m'a été naturel, là j'avoue une certaine crainte qui me faisait douter de mes choix. L'oeil du monde est sur moi maintenant...wink

Je n'ai pas encore trouvé comment mettre Facebook dans les liens sur mon blog. Je pensais trouver quelque chose du côté des badges mais je sèche. Alors si je peux avoir un peu d'aide, merci d'avance.

Je ne sais pas encore de quelle façon j'utiliserai ce nouveau support. Je pense rester fidèle à mon blog car j'aime écrire mes petits billets même s'ils se font plus rares depuis quelques temps et Facebook me semble plus une vitrine, comme une couverture de livre mais ce qui compte est à l'intérieur... 

Badge Facebook 

Posté par sylviedetoulouse à 20:14 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

01 janvier 2012

Premier jour de 2012

Un peu de changement sur mon blog pour saluer la nouvelle année. Bien longtemps que je n'avais fait une bannière, je ne savais plus trop comment faire !

Bannière janvier 2012

Mon Réveillon a été fort simple : faire un tour au cinéma !

Cette semaine j'avais ma carte d'entrées à terminer. Comme les filles étaient absentes j'ai profité de mes soirées. Lundi j'ai vu mon premier film en 3D (deux paires de lunettes sur le bout de mon petit nez !) : "Hugo Cabret". Premiers effets saisissants, ensuite on trouve cette profondeur d'image normale ; le film est sympa mais ce n'est pas le meilleur Scorcese.
Jeudi j'ai vu "La Délicatesse". Le livre, lu il y a peu, m'avait plu. Le film est agréable mais j'ai préféré le livre.
Et donc samedi soir après avoir enfilé le joli T-shirt bleu cadeau de Noël de mon Etudiante, vaporisé un peu d'Opium je suis partie tranquillement au cinéma voisin persuadée de trouver une salle presque vide. Quelle surprise de constater que le parking était bien rempli et la salle de même. Pas trop difficile cependant d'y glisser une personne dans une des rangées du fond mais la salle fut vite comble pour voir "Intouchables". J'ai bien sûr aimé le film.
Retour à la maison. A minuit les pétards du voisinage ont éclaté. J'ai envoyé mes SMS à mon étudiante en WE à Londres avec une copine, à mon Petit Bout chez son Papa et à mon Papa avec des amis, quelques rangs de tricot sur des airs de jazz puis je suis partie me coucher.

Cette semaine d'un rythme plus cool est tout de même passée bien vite. Sans piscine le midi j'ai pu reprendre mon aiguille à coudre et faire deux nouvelles bobines !!! Peu de lecture car je n'ai pas pris le métro cette semaine. Le trajet en voiture pendant ces périodes allégées me fait gagner une heure sur la journée, ce qui est bien agréable. Un peu de tricot quelques soirs, mais il y a tant de mailles sur mes aiguilles que cela monte doucement.
Mercredi soir je récupérais mon Etudiante à l'aéroport de retour d'Annecy. Sa copine est venue dormir à la maison et le jeudi matin j'ai déposé les demoiselles à l'aéroport pour un court séjour à Londres.
Samedi j'ai repris mes séances Jiwok pour le dernier entrainement de l'année 2011 et j'ai continué aujourd'hui pour le premier de 2012. Par contre pas la grande forme cet après midi et j'ai dû lever le pied un petit moment. Plus une question de volonté que de fatigue.
En rentrant j'ai retrouvé ma voyageuse pour un petit récit de son séjour avant qu'elle ne parte chez son Papa rejoindre sa soeur.

Et voilà demain le rythme reprend. La nostalgie du dimanche soir... toujours présente en 2012 !

Et les résolutions ? Oui car elles aident à retrouver l'essentiel pour continuer d'avancer. La liste (longue sans doute !) à venir...

Encore tous mes voeux pour que 2012 vous soit douce et chaleureuse, joyeuse et entrainante et qu'elle vous laisse de merveilleux souvenirs.

Posté par sylviedetoulouse à 22:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

31 décembre 2011

Bientôt 2012...

Nouvel an 2012

Que votre Réveillon du Nouvel An soit festif...

et à l'année prochaine !

Posté par sylviedetoulouse à 20:26 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


26 décembre 2011

Noël

Un joli Réveillon de Noël à trois. Mon Papa étant parti à Paris pour le fêter avec son copain de jeunesse nous nous sommes organisées notre fête, les filles et moi.

Samedi matin mon Etudiante travaillait au Mac Do. Nouvelles fonctions pour une partie de son temps : secrétariat comptable. Ce sera un WE sur deux : à elle les chiffres, les tableaux Excel et les caisses à vérifier. Pour le reste de ses 12 heures par semaine (je lui ai demandé de réduire de 16 à 12) elle continuera comme avant.

Le midi nous avons déjeuné "léger" puis chacune s'est retirée dans son royaume avec du papier, du scotch et du bolduc...

Comme je suis une méchante Maman j'ai obligé mes filles à venir faire une petite sortie running avec moi. Entre mon aînée qui court à 7.5 km/h et la petite à 9.5 km/h il allait falloir trouver une allure commune. Elles ont essayé toutes sortes de ruses pour se défiler mais "pas de jogging, pas de passage du Père-Noël !" Elles ont beau ne plus y croire... elles sont venues courir 40 mn au soleil couchant. C'était sympa. La petite a ajouté un km à sa distance habituelle en rouspétant mais en étant à l'aise. La grande a tenu le coup et nous avons trotté à 9.2 km/h.

Il y a eu embouteillage au retour dans la salle de bain qui allait devenir le haut lieu de fréquentation pour la soirée de fête.

Préparation du repas, dressage de la table, belle tenue, maquillage ; il était temps d'envoyer mes filles à la ville voisine voir les illuminations pour permettre au Père-Noël de passer la porte (pas de cheminée) afin qu'il dépose les paquets.

Table Noël

A leur retour, sur un choix d'airs de Noël préparé par mon Etudiante la soirée a commencé.

Un repas au champagne (limonade pour mon Petit Bout) avec l'assiette de foie gras avec tranche de pomme Granny et toasts suivi de l'ouverture d'un premier paquet chacune puis le saumon fumé et ses blinis et encore un paquet.

Cadeaux

Mon Etudiante s'est chargé du plat suivant : de la lotte à la poële avec sa timbale de riz sauvage et sa cassolette de compote d'oignons. J'ai fait le commis en démoulant les timbales de riz. J'avais préparé la compote d'oignons l'après-midi après que mon Petit Bout les ait épluchés (sous protection de grandes lunettes !).

Pendant le temps de cuisson, quelques paquets ont été ouverts...

Un certain manque d'appétit pour la suite nous a fait faire une pause et le reste de paquets n'y a pas survécu.

Un regain de faim pour une petite salade mais surtout pour la mousse au chocolat en verrine made in Kitchen Aid préparée dans l'après-midi par mon Etudiante accompagnée des petits sablés que mes filles avaient cuisinés le vendredi après-midi pendant que je buvais du champagne planchais sur des dossiers au bureau !

Nous avons toutes été gâtés. Mon Papa était passé dans la semaine déposé les cadeaux qui sont restés cachés dans de grands sacs poubelle dans ma chambre. Non je n'ai pas regardé. Je respecte les suprises et de toutes façons je n'aurais pas eu le temps !

De mes filles j'ai eu un joli tee-shirt American Vintage d'un superbe bleu et une ceinture en cuir Kookaï. De l'amie de mon Papa un coffret de broderie avec livrets et fils DMC ainsi qu'une nappe indienne bleue. De mon Papa un catalogue Fnac... ouvert à la page des lecteurs-enregistreurs sur disque dur !!! Une petite sortie shopping en prévision avec mon Papa...
Je me suis offert (en plus de mon dernier gros achat le Kitchen Aid) le parfum Opium d'Yves Saint Laurent en regrettant de n'avoir pu trouver le même flacon qu'il y a des années avec le cordon et le gland. Bien longtemps que je n'ai porté ce parfum. J'ai ajouté un CD de Diana Krall : Christmas Songs.

Une belle soirée partagée qui s'est terminée en câlins dans mon lit...

Un peu avant midi ce matin leur Papa est venu les chercher. A elles de nouveaux cadeaux... avant de partir lundi à Annecy chez les grands-parents où elles seront encore gâtées !

Ce midi alors que tout le village était à table en famille et qu'il n'y avait pas un chat dans les rues, je suis allée courir. Pause dans mon plan d'entrainement ce WE, juste le plaisir de courir sous le soleil malgré l'air frais en écoutant les airs jazzy de Noël par Diana Krall. Ce n'est pas très entrainant mais pour courir en endurance dans l'air du temps c'était parfait.

Un retour en enfance ce soir avec Mary Poppins et demain au boulot pour la dernière semaine de l'année chargée avec son rituel bilan ! Une semaine cependant à mon rythme, sans les filles, sans piscine le midi (nettoyage du bassin) et un temps de transport qui passe de une heure matin et soir à une demie-heure, donc le sentiment d'avoir du temps...


AssietteNoël 2011, c'est fini

Posté par sylviedetoulouse à 00:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

21 décembre 2011

Ca déchire toujours

Pour le sapin acheté depuis quelques jours chez le Suédois et qui restait au frais sous le porche, il me fallait des guirlandes blanches (pas facile à trouver au milieu du rouge, du doré et des couleurs flashy, ouf il y a TRUFFAUT) et des boules blanches, mais j'avais une petite idée pour ces dernières.

Un vieux drap blanc, des boules de polystyrène et une aiguille à tricoter. Il y a bien longtemps que je n'avais pas joué avec cette matière.
Commencer par se faire plaisir en déchirant le drap usé en petits carrés puis enfoncer le centre du carré de tissu dans la boule ; profiter de ce rituel vaudou pour y transpercer quelques vilaines pensées...
Une bande déchirée pour accrocher dans le sapin et voilà une... boule de neige !

J'ai ajouté quelques petites boules en verre décoré garnies de billes de polystyrène trouvées chez CASA.

Il me manquait une étoile. N'ayant rien trouvé à mon goût et d'un prix abordable j'ai continué à déchirer mon drap. Du fil de fer plié en forme d'étoile, deux bandes frangées assemblées à la machine ; on glisse le fil de fer dans ce long tube et on réparti les fronces à l'envi. Deux bandes déchirées pour accrocher et rendre l'étoile... filante !

Sapin 2011

En tant que fille de couturière, tous ces tissus effilochés, non surfilés tout de même...

Moi qui ne fais plus grand chose de mes 10 doigts depuis un moment j'ai pris plaisir à ces petits bricolages pour mettre un air de fête dans la maison.

Le Père-Noël peut arriver...

Posté par sylviedetoulouse à 23:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

19 décembre 2011

Ca déchire !

J'ai eu du mal à me lancer dans la déco de Noël. Quelques idées mais qui demandaient trop de temps de réalisation alors je repoussais la tâche.
Et puis j'ai tellement l'impression de passer en coup de vent dans la maison que j'ai délaissé la déco depuis longtemps même si je continue à acheter plein de magazines sur le sujet et de surfer sur tous ces blogs tendance qui se ressemblent mais que je dévore pourtant !

Mes couleurs étaient choisies : vert pour le sapin et blanc... pour tout le reste ! Original, non ???

Bien que cela n'ait pas été installé dans cet ordre commençons par la porte d'entrée et sa couronne.

J'ai farfouillé dans mes tissus pour choisir des verts que j'ai déchiré en petites bandes. Ce fut l'occasion de revoir des tissus achetés à mes débuts ; nostalgie en prélevant une petite bande dans le morceau restant. 
Quelques tours de fil de fer autour d'un saladier pour faire la forme puis j'ai noué les petites bandes. Très simple, juste un peu long. Une guirlande d'étoiles trouvée in-extremis chez GIFI est venue la compléter.

Couronne porte

Quant aux bougies de l'Avent, installées le 2e dimanche car oublié, je me suis contentée de bougies vertes dans de jolis bougeoirs trouvés chez CASA.

Bougies Avent

Demain je vous montre le final : le sapin !

Posté par sylviedetoulouse à 23:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

18 décembre 2011

Entassement

Séance rangement pour mon coin repos car à ce stade d'encombrement le terme de chambre ne lui convenait plus !

La TV écran tube ayant quitté les lieux pour cause de passage à la TNT et surtout de non utilisation dans la chambre puisque je regarde les films ou les séries sur l'écran plat du salon ; donc une impression d'allègement de l'espace. Il fallait en profiter.

Chambre avant

Tout sortir et se mouvoir quelques instants dans un lieu zen, presque mystique dans son dénuement.
Après un bon nettoyage remettre en place toutes mes trésors textiles qui attendent l'IDEE qui les sortira de leur boite en plastique.

Chambre après

Oh c'est encore loin d'être la chambre de mes rêves !
J'envisage un placard sur mesure à la place des boites pour les masquer et des petits meubles assortis de chaque côté du lit. Ce devait être les colonnes multi-tiroirs de chez Casa  mais j'ai peur que cela fasse haut pour y poser un réveil ou un bouquin. A voir lorsque les beaux jours me permettront de bricoler et mettre en peinture dehors...

Que sont devenus tous les paquets sur les photos du début ??? Certains ont retrouvé une place moins esthétique devant les caisses (non je ne mettrai pas photo !!!) en attendant de nouvelles caisses pour les ranger proprement. D'autres, après un tri drastique ont... disparu !
Quelques livres et revues sont revenus autour du lit bien sûr. Je serais perdue sans les mots autour de moi... et les belles images pour rêver.

Pour le reste, je continue de suivre ma vie plutôt que de la vivre !
Noël est presque là et je suis encore en train de mettre en place quelques petites décorations...

Un autre billet pour vous montrer... avant trois semaines j'espère !

Posté par sylviedetoulouse à 20:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

28 novembre 2011

Je l'ai !

Depuis longtemps j'en voulais un.

Bien consciente qu'en dépit de son utilité il avait un petit côté "tendance" que je ne pouvais me cacher. Pour une fois j'avais envie de céder à ce "snobisme" !

Pourtant il y avait son prix, somme toute dissuasif !

Il est vrai que j'avais eu l'occasion, à l'époque d'une maison aux volets bleus, de l'utiliser et de constater sa supériorité par rapport à ce que j'avais chez moi.

Alors vendredi soir, profitant d'une occasion j'ai craqué et je suis rentrée à la maison avec celui que j'avais admiré sur tant de pages du Net ou des magazines de déco que j'achète en masse.

Je lui ai fait de la place dans l'angle de mon plan de travail pour l'avoir toujours sous la main.

LUI

Kitchenaid

Mon Kitchen Aid !

Je le voulais blanc pour aller avec ma cuisine et bien sûr il ne restait que le modèle d'expo. Heureusement ce n'est pas un truc que l'on tripote trop vu son poids. J'ai profité d'un prix intéressant pour cette couleur et d'une remise pour ajouter les rapes. Le vendeur est allé préparer mon paquet et je me suis rendue à la caisse où l'on m'a apporté le carton.
Arrivée à la maison je déballe et... Horreur ! il manquait tous les accessoires. J'étais un peu en colère.
Samedi matin à la première heure, je suis repartie récupérer mon dû !
Il a fallu un peu argumenter car bien sûr ce n'était pas la même personne mais j'ai pu repartir avec ce qui me manquait.

C'est seulement dimanche après-midi que mon Petit Bout et moi avons pu l'utiliser. Il a fallu chercher une recette sur le net car bien sûr le livre de cuisine n'est pas fourni, il faut le demander et patienter ; mais ça je le savais. Etant un peu prise par le temps il fallait laisser pour une autre fois la brioche qui me faisait envie alors nous avons opté pour le gâteau de Savoie. Il n'y a pas photo avec celui que je faisais avant. A la fois plus léger et plus consistant, il ne s'est pas dégonflé à la sortie du four et les filles ont adoré. Il aurait juste fallu un second bol pour faciliter la réalisation mais ce sera pour plus tard... Pas de photo du gâteau : j'ai oublié avant qu'il ne perde sa belle allure suite au passage du goûter !!!

WE running pour toutes les trois ; les unes après les autres. Le froid arrive et j'étais bien pour courir ce midi avec mon caleçon long à l'intérieur en polaire et les gants malgré le temps gris et humide. Je me sentais libre en déroulant ma petite foulée en musique. Bon au bout d'une heure, surtout après des fractionnés, je commençais à fatiguer un peu mais je continuais à apprécier ma course.

Samedi prochain c'est l'audition de piano. Je ne joue pas, juste un quatre mains avec mon Petit Bout. Manon joue également un morceau de jazz. Samedi midi, notre prof est venu à la maison pour nous écouter jouer ensemble et nous corriger. Elle est restée déjeuner avec nous. Ce sera ma seule invitée de l'année 2011 : c'est vous dire la vie sociale qui est la mienne...

Pas envie d'aller bosser demain. J'ai envie de vacances pour prendre mon temps mais ce n'est pas pour tout de suite.

Posté par sylviedetoulouse à 00:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,