Bienvenue chez Sylvie

22 mai 2017

Encore un peu de patchwork !

Encore merci pour vos petits mots pour ma re-plongée dans mes tissus !

Une nappe c'est bien pour s'interposer entre la table en métal et l'assiette mais pour protéger nos délicats postérieurs de la dureté du métal il fallait un petit coussin.

J'avais trouvé des intérieurs de coussins à petits prix chez Action l'été passé afin de garnir des enveloppes que je prévoyais mi-crochet, mi-tissu. Mais le crochet c'est plus long que la couture (surtout en faisant plein de petits carrés) donc me voilà avec un en-cours de plus.

Puisque la machine était sortie, que j'étais enthousiaste, j'ai repris les deux tissus vedettes de la nappe et j'ai ajouté un tissu bleu dans un drap usagé. Je suis en plein récup qu'elle soit textile, végétale ou minérale !

Un motif de nine-patch posé en diagonale sur le dessus du coussin, une fois dans chaque tissu on ne fait pas plus simple. Cela me permet de renforcer un peu cette surface en doublant le tissu et avec une piqûre. Celle-ci n'est pas aisée dans le biais mais en plus sur un tissu mou aux fibres usagées cela devient ondulant. Heureusement un coussin ne demande pas autant de précision qu'une jupe dans le biais !

Coussins bleus1

Une large forme portefeuille au dos pour ne pas me casser la tête et qui peut se passer de boutonnage. Je verrai à l'usage si cela s'ouvre trop ; il sera toujours temps d'y remédier.

Coussins bleus3

Et voilà un coin repas qui n'attend plus qu'une agréable compagnie...

Coussins bleus2

A bientôt.

Posté par sylviedetoulouse à 08:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


21 mai 2017

Préparation d'un coin repos

Vendredi après les travaux de couture j'ai repris ma pioche pour mettre en chantier le futur coin repos d'où je pourrai voir les légumes pousser !!!

J'en étais là. Plus de bois mort mais une surface caillouteuse et inégale.

Potager permaculture 2e butte 08

J'ai pioché sur une surface à peu près rectangulaire. Heureusement la terre est bien meuble après avoir été recouverte pendant plusieurs mois par tout ce bois. Dommage qu'il y ait tant de cailloux sinon elle aurait pu être exploitable juste après quelques ratissages.

Coin repos01

Je ramène les cailloux dans la pente afin de l'adoucir un peu. Mon idée est de les recouvrir ensuite par ce qui reste dans le tamis une fois que j'ai enlevé les gros cailloux et les herbes. Jusqu'à présent je jetais cela dans un creux du terrain. Il me reste encore toute la terre de ma seconde butte à tamiser. Comme la pluie a un peu humidifié tout cela, j'attends que cela sèche pour reprendre la suite de la butte.

Coin repos02

Ensuite je planterai dans la partie haute de la butte de façon à recouvrir cette pente. Je ne sais pas encore trop quelle plante pourra recouvrir cette surface en plein soleil. Un romarin rampant peut-être ? Je ne pense pas que ce sera avant l'automne de façon à terminer la délimitation de la surface et que les terres (et les cailloux) se mettent en place.

Coin repos03

Je ratisse, je ratisse...

Coin repos04

Une rangée de cailloux pour délimiter la pente et empêcher les petits cailloux de rouler jusqu'en bas. Cela donne tout de suite un côté plus net !
Ma surface n'est pas encore plane. Je pense récupérer un peu de terre en préparant le terrain à gauche le long du grillage pour poursuivre la haie qui s'arrête pour le moment au dessus. A droite j'ai envie de préparer un futur massif légèrement arrondi et donc continuer à décaisser cette butte que je sais contenir encore plein de cailloux !!!

Coin repos05

La pente est déjà plus régulière même si pour le moment elle n'est guère engageante pour la plantation !!!

Lorsque mes travaux de terrassement seront terminés je pense recouvrir cette surface nue de cartons pour éviter la repousse puis de foin (tontes séchées). J'avais mis de côté les cartons qui protégeaient des meubles Ikéa dans l'idée de permaculture en lasagnes... Cela permettra d'avoir une surface propre pour y poser un transat. A l'automne ou au printemps suivant, les petites bêtes auront grignotté tout cela et je pourrai semer un gazon rustique.
Voilà l'idée. A voir si cela se comportera comme dans ma petite tête.
De toutes façons si je laisse la terre nue je ne pourrai pas en profiter de suite et les ronces vont coloniser à nouveau cette surface au milieu de quelques chiendents et autres herbes qui ne feront jamais une surface douce aux pieds.
Reste à savoir si j'aurai assez de foin une fois mes buttes finies. Il faudrait que j'aille ratisser dans le parc voisin. L'autre jour j'ai discuté avec un des employés qui mettait du désherbant le long de la clôture... alors que nous venions de parler de permaculture !!! Il me demandait ce que je faisais et ne semblait pas connaître la culture sur buttes. Il me disait justement qu'il ne ramassait plus l'herbe car il ne savait pas quoi en faire. J'aurais dû saisir l'opportunité. Par contre je ne sais pas comment je l'aurais récupérée. Pas d'ouverture de ce côté et l'accès à ce centre pour handicapés mentaux adultes est à l'opposé et soumis à vérifications sans doute. Je me vois mal venir avec ma poubelle noire pour la remplir plusieurs fois !!!
Il y a aussi mon voisin au nord qui ne semble plus ramasser ses tontes et là j'ai une ouverture car sa barrière en bois qui nous sépare a lâché à un endroit, le bois enterré ayant pourri... A voir !

Mes canaux carpiens n'apprécient pas tous ces travaux de jardinage et les fourmis colonisent mes mains la nuit et un peu aussi le matin. Peut-être devrais-je en rester aux travaux de couture...

Posté par sylviedetoulouse à 10:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

20 mai 2017

Patchwork !

Oui vous avez bien lu "Patchwork" !

Non je ne parle pas d'un patchwork terrestre avec des buttes de permaculture ou de plantations de légumes.
Je ne parle pas non plus de patchwork de petits papiers pour réaliser une carte.
Je parle de tissus, de fils et de machine à coudre !!!

Jeudi il pleuvait et si les premières gouttes ont ravi mon âme de jardinière débutante en permaculture, le manque d'activité physique me faisait tourner en rond.
J'aurais pu me remettre au scrap que j'ai laissé en plan ces derniers temps malgré un mois de mai anniversaire sur le forum CSA très chargé en chouettes challenges, mais je ne trouvais pas d'idée de départ.

Lorsque nous prenons nos repas sur la petite table bleue dans le jardin je pose un torchon (joli tout de même) sous les assiettes parce que le métal en direct me rebute. Pas de nappe adaptée à la taille réduite de cette table.

Et si j'en faisais une ?

Les tissus bleus ne manquent pas dans mon stock. Mais en aurais-je un assez grand vu les métrages réduits que j'achetais ? Et si j'en assemblais plusieurs pour faire plus joli ? Quels motifs pourrais-je choisir ?

J'ai sorti les boites, déballé les tissus, cherché un modèle, mesuré la table sous la pluie...

Après des envies de modèles complexes et superbes je suis revenue à l'éternel nine patch car je sentais que ce nouveau projet allait s'éterniser comme tant d'autres sinon.

Deux tissus de récup (chemise Cacharel en Liberty du Papa des filles et chute de rideau, don de la compagne de mon Papa) pour le principal et des tissus de chemises achetées à Emmaus pour le reste.

Je me suis installée dans la chambre de mon Petit Bout. Son bureau est parfait pour poser la planche de découpe, la machine à coudre et encore un peu de place pour étaler les carrés en préparation. J'ai un peu cherché mon petit matériel car souvent laissé en plan avec des projets en cours dans des boites... J'ai déplié la planche à repasser et j'ai attaqué. Les gestes sont revenus très vite et j'ai pu mettre en situation tous mes carrés pour me rendre compte.

Nappe bleue1

L'ouvrage avançant bien, la couture de tous les carrés était finie en soirée.

Nappe bleue2

J'ai étalé ce mini top sur le carrelage du salon et je l'ai contemplé avec bonheur.
Oh ce n'est pas le plus beau top de ma collection mais en grande amoureuse du bleu je le trouve joli ; mais surtout j'étais heureuse d'avoir retrouvé et joué avec mes tissus. Je ne crie pas victoire et je n'ai pas prévu de reprendre tous mes en-cours un à un mais je savoure...

Vendredi matin j'ai taillé un dos dans un vieux drap, j'ai épinglé et cousu les bords avant de retourner puis faire une piqûre de maintien tout autour. Pas de molleton ni de matelassage. C'est juste une petite nappe.

Et voilà.

Nappe bleue3

Nappe bleue4

Nappe bleue5

En cherchant dans mes tissus j'avais retrouvé un morceau de torchon à ourler qui était dans la boite à couture de ma grand-mère maternelle, donc il a bien une trentaine d'année. Une belle toile en bande, bien épaisse et qui aura besoin de plusieurs lavages pour s'assouplir mais qui résistera à tout. Et hop deux ourlets piqués pour un joli torchon ayant un petit côté basque !

Torchon ancien

Ensuite j'ai repris ma pioche mais là c'est une autre histoire...

Posté par sylviedetoulouse à 11:51 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

19 mai 2017

Potager en permaculture : seconde butte 2e partie

Cette seconde butte n'ayant pas commencé dans les règles de l'art (voir ici) j'ai décidé de poursuivre le côté expérimental.

Après avoir lutté pour dégager le coin détritus végétaux je me retrouve avec divers tas de bois plus ou moins gros et de "brindilles" diverses. Je doute de pouvoir tout utiliser dans cette seconde butte si je retourne chercher du bois mort. J'ai très envie de dégager complètement ce coin pour voir ce que je pourrais en faire...

Potager permaculture 2e butte 06
Qui veut du petit bois pour allumer son feu ?

Potager permaculture 2e butte 07
Fagots de bois pas cher !

Je décide d'utiliser uniquement mon bois et ce que je trouve sur le terrain pour combler les vides. Tout ces matériaux sont bien secs et comme la pluie est annoncée je décide de ne pas recouvrir encore de tontes et d'herbes fraiches avant de replacer la terre puis encore une couverture végétale. En plus j'avoue en avoir plein les bras à manipuler, casser, découper, réduire tous ces éléments ; une pause me fera du bien.

Potager permaculture 2e butte 10
Une seconde butte bien avancée

Potager permaculture 2e butte 11
La vue depuis l'angle.

Je nettoie au mieux cette surface en contrebas du coin banc près du mini bassin. Il va falloir trouver quoi faire des cailloux ; je ne sais pas encore comment je vais procéder pour faire un petit coin repos... J'ai des idées mais pas encore de plan de bataille !!!

Potager permaculture 2e butte 08
C'est plus propre déjà !
J'en ai profité pour tailler la petite haie de teucriums (toujours cela de plus à mettre dans la butte !)

Potager permaculture 2e butte 09

Il me reste ces coupes de pyracanthas (une horreur piquante ce truc) à évacuer.
Je ne sais pas encore ce que je vais en faire. Le feu est interdit. Pour emporter à la déchèterie il faudrait que je taille pour engloutir cela dans le coffre de la Kangoo !
J'ai très envie de poser cela sur les ronces le long de mon terrain que la municipalité ne vient pas nettoyer depuis 12 ans !!!

Potager permaculture 2e butte 12
Toujours depuis le bas du terrain.

La pluie n'arrivant toujours pas j'ai fini par quelques plantations pour compléter la 1ère butte.

Potager permaculture plantations 05
Pour retrouver les plantations !

Bassin 05-17
C'est plus joli lorsque c'est nettoyé !

La pluie est arrivée en ce jeudi, toute la journée... maintenant j'ai hâte que le soleil revienne !!!

Posté par sylviedetoulouse à 00:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2017

Potager en permaculture : seconde butte 1ère partie

Dimanche soir, après voir joué de la pioche et du tamis cette seconde tranchée était presque terminée. Le tas de terre en attente de tamisage était conséquent car la terre étant humide je me suis contentée de la terre de surface pour faire un premier petit tas de terre prête à l'emploi.

Potager permaculture 2e butte 01

Potager permaculture 2e butte 02
Toujours la vue depuis l'angle bas du terrain !

Rosier Briosa Barbrio 14-5-17
Comme il n'y a pas que des trous mais aussi de jolies fleurs au jardin voici le rosier Briosa Barbrio du massif des agapanthes.

Coquelicots
Quelques coquelicots sauvages rescapés du rotofil.

Rosier 14-5-17
Le premier rosier(dont j'ai oublié le nom) que j'ai planté dans la descente de la terrasse sud.
Il me semble que c'est un Delbard dans la série des peintres impressionnistes. Il faut que je recherche !!!

Lundi matin retour aux comptes pour préparer la réunion du CA le soir avant de retourner à des taches plus physiques !

Reprise de la mise en forme de la tranchée que je trouvais trop étroite avant d'aller chercher du bois mort. Le tas devient pauvre en grosses branches bien attaquées par les champignons qui permettraient de mettre en oeuvre la décomposition de ma butte et le maintien de son humidité.
J'en ai profité pour faucher un peu d'herbe fraiche avec ma nouvelle petite faucille. Il va falloir que je prenne le coup ! Sûr que le rotofil, même si c'est fatigant au bout de 1000 m² soulage grandement la tâche que faisait les anciens... La faux (que je n'ai jamais utilisée) n'étant utilisable que sur des surfaces planes.
Ma récolte ne m'a permis de combler qu'un petit tiers de la tranchée. J'ai bouché les trous avec le bois de mon tas et les brindilles mélangées à l'humus mais je trouvais que cela ne rendait pas comme la première butte. C'est toujours mieux la première fois !
J'ai étalé la terre qui fuyait entre les branches jusqu'à ce que je réalise que j'avais oublié la couche de tonte et d'herbe !!!
Impossible de retirer la terre. J'ai ajouté par dessus mes herbes fraichement coupée et j'ai remis de la terre.
J'ai fini pas une grosse couche de foin-herbe. Le ratissage suite à une tonte mélange les nouvelles et anciennes coupes donc je vais avoir du mal à récolter de l'herbe fraiche.

Potager permaculture 2e butte 03

Potager permaculture 2e butte 04
La perspective donne l'impression que la moitié du travail est faite mais non !!!

Potager permaculture 2e butte 05
Ma photo repère !

On apprend de ses erreurs ; je verrai comment se comporte ce coin de butte avec le temps.

J'ai beaucoup de mal à démèler mon tas végétal et j'ai le sentiment de ne pas en voir la fin. Les branches sont trop grosses pour passer dans la débroussailleuse ; j'arrive à en réduire certaines avec le taille-haie mais il en reste beaucoup qu'il me faudrait couper une à une avec la cisaille ! J'aime l'effort mais j'avoue que l'ampleur de cette tâche (en plus du reste) me décourage un peu !!!
J'ai peur d'avoir encore beaucoup de déchets végétaux après cette seconde butte. Or je voudrais faire place nette pour ce petit coin à aménager en lieu de repos (pour voir les légumes pousser !!!). Je pourrai toujours les transporter dans un autre coin du jardin, vers les ronces par exemple... Mais je voudrais aussi continuer à éradiquer ces zones de ronces avec le taille-haie. Bref beaucoup de boulot à droite et à gauche !!!

Pour l'instant une éventuelle 3e butte est recouverte par les coupes du sapin. Je vais déjà finir la seconde, la planter... et me reposer ???

Posté par sylviedetoulouse à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :