Bienvenue chez Sylvie

07 août 2016

Petit coup de blues

Ma fille aînée est descendue de ses montagnes début juillet pour passer quelques jours entre la maison de son Papa et celle de sa Maman... et revoir les copines.
Les journées ont passé bien vite avant que mes deux filles partent ensemble quinze jours : une semaine à Berlin et une autre à Budapest ; elles ont adoré cette deuxième capitale.
Un retour entre les deux maisons parentales avant que le copain de Laëtitia la rejoigne pour passer une semaine à Toulouse (et que je fasse sa connaissance). Ils sont mignons tous les deux !
Pendant que Laëtitia lui faisait découvrir son univers, Manon et moi visitions des studios sur Toulouse pour lui trouver son premier "chez elle" avant qu'elle ne commence sa rentrée en hypokâgne. Entre des lieux pas à la hauteur de nos attentes, ceux qui nous passent sous le nez, les appels restés sans réponses et les rendez-vous non honorés, nous n'avons encore rien trouvé !

Un dernier dîner à la maison hier soir avant que mes deux demoiselles n'aillent dormir chez leur Papa. Ce dimanche c'est grand repas de famille chez lui (courageux petit copain qui a rencontré une foule de personnes en quelques jours !). En fin de journée Laëtitia et son ami reprendront la route pour Annecy. Je récupèrerai Manon lundi pour une nouvelle salve de visites.

Mais hier soir, une fois seule, allongée dans le hamac, le regard tourné vers le ciel au fond duquel je cherchais des étoiles filantes à travers les branches du chêne de ma terrasse (nuit des étoiles oblige) je sentais les larmes couler. Ah ! Vouloir trop garder les yeux ouverts !!!!
Je découvre que chaque départ est un peu plus douloureux et je n'avais pas envisagé cela. Sans doute est-ce amplifié par la prochaine absence de Manon.
J'ai beau lister tout ce que je pourrai faire librement (m'étaler dans la maison, voire dans leurs chambres), organiser mes journées à ma guise... tout cela n'existe plus lorsque, lors d'une promenade matinale au jardin, je regarde la petite table et les deux chaises acquises récemment où nous avons déjeuné lors des révisions du bac de mon Petit Bout. Quel intérêt aurai-je à poser mon unique assiette sur cette petite table bleue à l'ombre de l'abricotier pour avaler en quelques minutes mon repas en silence ?

A quoi me sert ma belle expérience de la vie en solitaire lorsque des petits grains de sable viennent faire crisser la routine que j'imaginais bien huilée.

J'ai reporté mon petit run matinal à ce soir par fainéantise. Mais j'aurais dû me forcer au lieu de me laisser gagner par la mélancolie.

Bon j'ai des séances de yoga en retard... un peu de méditation va me changer les idées !

Namasté.

Table bleu ciel

 

Posté par sylviedetoulouse à 11:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


05 août 2016

Bilan sportif du mois de juillet

Je n'ai toujours pas réussi à reprendre un rythme régulier pour faire du sport. C'est par poussée !!!

De plus j'ai manié le taille-haie pour créer une tranchée dans les ronces en bordure du terrain et la répétition du va et vient a déclenché une douleur dans les côtes qui était gênante dès que je courais à cause de la respiration. Donc j'ai surtout marché !!!

En yoga j'ai commencé un défi yoga 30 jours à la maison avec Ariane ici. J'apprends plein de choses ! Et puis avec Ludivine (prof de mon stage) mes filles et moi avons suivi un cours rien que pour nous. C'était sympa. Même si mes demoiselles ne semblent pas encore prêtes à méditer elles ont apprécié le cours.

Le jardinage a surtout consisté à poser plus de 700 pavés pour agrandir ma terrasse. Le canal carpien a repris de la vigueur avec les petits coups de maillet ! Il va me falloir ajouter encore quelques pavés pour que ce soit plus joli !

Côté poids, perdre devient difficile. Sans doute une alimentation au quotidien qui augmente en quantité plus quelques extras. Je confirme : suer sur des pavés ne fait pas pencher la balance !!!

RUNcad

Course : 5 sorties - 26 km - 3h - 8.7 km/h

MARCHEcad

Marche : 11 sorties - 49 km - 7h 33' - 6.5 km/h

YOGAcad2

Yoga : 15 séances (avec un cours particulier pour mes filles et moi avec Ludivine) de 50' à 1h

JARDINAGEcad

Jardinage : 25 heures surtout pour poser des dalles et des pavés (j'ai agrandi ma terrasse !) 

BALANCEcad

Poids : rien car un kilo qui part et qui revient donc toujours 11.3 kg depuis le 27 février (petite histoire ici)

Bilan mitigé ce mois-ci. A améliorer sur août !!!

Posté par sylviedetoulouse à 19:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2016

Massif "provisoire" des agapanthes

J'avais espéré que les travaux d'aménagement du terrain puisse se faire en avril ou mai et je laissais donc ce seul et unique massif créé l'an passé se faire grignotter par les mauvaises herbes en attendant de tout déplanter pour créer un vrai massif dans la nouvelle disposition de mes terres. Mais j'étais trop optimiste quant aux disponibilités du paysagiste ; ce qui n'est pas plus mal car c'était déjà un peu tard pour bousculer les plantes.

Ce massif avait été créé l'an passé pour y planter les agapanthes que je venais de diviser et qui depuis mars 2009 s'alignaient le long du mur ouest près de ma terrasse. Avec l'expansion du chêne l'ensoleillement devenait limité et la floraison insignifiante. Ce massif avait également acceuilli le rosier et les deux Oenothera fruticosa Sonnenwende achetés lors de ma visite aux Jardin Hillen ici.

Agapanthes 03-09
Mars 2009 : première plantation des agapanthes

Agapanthes 06-11
Juin 2011 : floraison timide

Massif agapanthes
Juin 2015 : plantation des agapanthes divisées + rosier Briosa et  deux Oenothera fruticosa Sonnenwende

Juin 2016 : désherbage, ajout de mini oeillets et d'une Stipa qui s'était re-semée dans un passage. J'ai enlevé les deux Oenothera fruticosa Sonnenwende que j'ai replantés ailleurs. J'ai recouvert de paillettes de chanvre pour limiter l'évaporation et les mauvaises herbes.

Agapanthes 06-16
Il va falloir améliorer la finition d'un massif !

Agapanthes 07-16
Enfin les floraisons en juillet.
Le rosier quant à lui en est à sa seconde floraison cette année.

Ce massif disparaitra lors de la mise en forme de cette partie du terrain, donc bien penser à noter les couleurs des agapanthes...

A suivre...grin

 

Posté par sylviedetoulouse à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 juillet 2016

Et mon jardin maintenant ?

Après vous avoir montré de très jolis jardins j'ose vous montrer le mien ou plutôt des petits coins du mien.

Toujours à l'état sauvage dans sa totalité j'ai décidé des travaux d'aménagement pour l'automne. Il serait temps ! Cela ne fait jamais que 15 ans que la maison est construite... Avant que les engins ne rentrent en action j'ai "bricolé" des petits coins "pour voir" et parce que je ne suis pas très patiente.

Mais il serait temps de parler de mon mini bassin. J'en ai parfois parlé sur ce blog sans jamais rien montrer. Je ne le trouvais pas finalisé et puis je suis passée à autre chose.

Alors voilà comment tout a commencé.

En mai 2011 je décide de faire un trou pour y loger une poubelle de 80L près d'un banc que j'ai installé depuis le mois d'avril, addossé à une mini haie de teucriums qui surplombe une cassure du terrain.

01-Bassin 05-11
Après quelques coups de pioche...

Seulement le sol est très, très, trop dur et cela ne va s'arranger en allant vers l'été. Je décide de remettre mon projet et de piocher dans une terre plus, enfin moins dure pendant une saison plus humide !

Pas de trace némrique de mes efforts...

Et en juin 2012 je suis arrivée à cela. Le trou est fait (j'en ai bavé !), le niveau est presque bon et les plantes sont en place. Une prêle, deux petites plantes dont j'ai oublié le nom et un nénuphar bien trop cher et qui ne fleurira pas !!!

02-Bassin 06-12
l'eau est encore trouble par la mise en place

Je plante quatre bambous autour et j'envisage de recouvrir de cailloux au fur et à mesure que je les déterre dans le jardin. J'y installe deux poissons rouges qui ont refusé d'être pris en photo.

03-Bassin 06-12
Un peu dénudé

Nous voici en août 2014, je n'ai pas de photo entre. Les herbes s'étant bien sûr insinuées parmi les cailloux j'ai tout défait, installé une toile et remis des cailloux en recouvrant les vilains gris du jardin par des cailloux blancs ramassés sur la plage de l'île de Ré au cours des étés précédents. Il en manque encore...
Malgré la toile les herbes reviennent et tout est un peu fouilli. Je n'ai pas de pelouse c'est de l'herbe et surtout du chiendent bien traçant et je ne tonds pas régulièrement.

Les bambous n'ont pas résisté à cette exposition très ensoleillée alors j'ai planté un petit palmier, du gypsophile, une valériane rouge (que l'on ne voit pas sur la photo) et une gaura blanche. Les prêles ont bien poussé, trop, mais les poissons sont toujours là.

04-Bassin 08-14
Avant

Je remets un peu d'ordre dans la végétation.

05-Bassin 08-14
Après

J'ajoute les cailloux rapportés des dernières vacances et je coupe la toile autour. Voilà qui est plus net !

06-Bassin 08-14

Le nombre de cailloux blancs commencent à être interressant.

J'ajoute des petites barrières en bois que j'envisage de peindre en rouge dans un esprit japonisant.

07-Bassin 08-14
Pas facile à planter dans cette terre toujours aussi dure

Deux petits pots avec des succulentes offerts aux filles prennent résidence de chaque côté.

08-Bassin 08-14

Je ne me lasse pas des ces cailloux blancs qui me font penser à l'île de Ré...

Avril 2015. Le retour au jardin est toujours signe de gros travaux de désherbage et le tour du bassin n'y coupe pas. A la fête des plantes du village voisin je viens de m'offrir un bel abreuvoir à oiseaux qui a trouvé sa place à l'arrière du bassin. Une grenouille en terre cuite est venue se poser sur les cailloux.
Pour la petite histoire, mes filles n'aiment pas trop s'asseoir sur le banc près du bassin car il y a une grenouille, une vraie qui y avait élu domicile l'an passé et la pauvre petite bête leur fait peur. En ce début de printemps je n'ai plus vu qu'un seul poisson dans mon mini bassin.

09-Bassin 04-15
La prêle continue sa colonisation

Voilà qui est plus propre. Les barrières n'ont toujours pas rougi. J'hésite. Le palmier, de croissance très lente et qui restera petit, semble se plaire et n'a pas un côté très japonisant !

10-Bassin 04-15

La valériane commence à fleurir

Petit coin sympa où s'installer en fin de journée.

11-Bassin 04-15
Le reste du jardin laisse à désirer...

Mai 2016. Pendant l'hiver le niveau du bassin baissait énormément j'ai supposé que la poubelle était percée. La prêle avait beaucoup trop grossi, plus trâce du moindre poisson et les mauvaises herbes ont repris place au milieu des cailloux. J'ai décidé de tout enlever. Cela commence à faire beaucoup de gros cailloux blancs à manutentionner !!!

12-Bassin 05-16

Dépose des cailloux sur une bâche pour pouvoir les nettoyer au jet d'eau car ils verdissent.

Allez c'est parti pour muscler mes petits bras et bien casser le dos ! J'ai ajouté un petit bouddha en pierre, caché par la végétation, trouvé dans une boutique à petit prix.

13-Bassin 05-16
Cela en fait des cailloux !!!

Juin 2016. Et voilà le résultat de mes efforts.
La poubelle a été changée (je n'ai pas trouvé de trou dans l'autre !). Je n'ai pas remis la prêle car je n'ai pas réussi à extirpé un éclat de la masse compacte qui avait envahi le panier. Un Pontederia lanceolata, une sorte d'ajonc tortueux et un Myriophyllum brasiliensis ont pris place sur des pots retournés pour ne pas être placés trop profond. J'ai acheté un nénuphar mais cette fois-ci à petit prix. C'est la fleur en tissu pour le situer que vous voyez car il est au fond de l'eau.
Mon petit bouddha est plus visible et les graminées Stipa que j'ai repiquées se sont bien développées.

J'ai ajouté des pas japonais inutilisés pour combler la surface que j'avais décapée... Je ne sais pas si cela restera ou pas, c'est un essai. Quand je suis lancée avec la pioche, rien ne m'arrête !!! D'ailleurs j'ai décapé la surface où se trouvaient le banc et la petite table pour y poser des dalles. C'était pénible de faire bouger le banc et la table à chaque fois que je tondais ! J'ai tamisé la terre enlevée ce qui m'évite d'acheter du sable, même si c'est moins dans les règles de l'art pour mettre le sol à niveau.

14-Bassin 06-16
Les dalles ont besoin d'un coup de brosse !

Deux nouveaux poissons, un rouge et un orange pour les différencier sont venus se cacher au fond de l'eau. Beaucoup plus timides que les précédents, il est très difficile de les voir malgré une eau qui est restée bien claire.

15-Bassin 06-16
Avec les pluies le reste du jardin est bien vert

Juillet 2016 : Ta dam !!!

Les pas japonais ont été nettoyés, un peu de brique concassée dans les interstices (là aussi c'est un essai) pour la couleur. J'ai ajouté des jacinthes d'eau (Eichhornia crassipes) et des fougères d'eau (Salvinia auriculata) dans le bassin. Mais j'ai dû très vite en transvaser dans un bac en plastique en attendant mieux (une jolie bassine en zinc par exemple ???) sinon mes pauvres poissons ne voyaient plus la lumière du jour.
Les dalles sont posées, les coussins sont en place... et un squatteur a pris position. Je n'ai pas de chat (allergique) mais ce chat noir et un autre blanc-sable considèrent le jardin comme le leur et je dois secouer les coussins à cause des poils ou ne pas oublier de les relever. 

16- Bassin 07-16
Les coussins sont vieux mais j'aime leurs couleurs

Avec un joli gazon cela serait plus joli.

17-Bassin 07-16
Peut-être agrandir la partie dallée ???

Gros plan sur la nouvelle mini terrasse.

18-Bassin 07-16
Testé et appouvé !

Voilà pour ce premier petit coin de jardin. Rien d'extraordinaire mais du "fait main" dont je suis fière !!!

Posté par sylviedetoulouse à 13:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

24 juillet 2016

On reparle du crochet

Bien longtemps que je n'avais pas tenu un crochet.

Un peu en panne d'inspiration pour jouer avec mes papiers j'ai retrouvé les fibres pour me reposer de mes travaux de jardinage.

Un poignet gauche qui craque à chaque maille (pas couloureux mais un peu agaçant ce bruit à la longue !), un droit qui abrite des fourmis et que je dois secouer de temps à autre ou laisser pendre (le canal carpien réveillé par les coups de pioche) mais l'envie de triturer la laine est là. Je n'ai pas un rendement à l'heure impressionnant pour cause de pauses mais j'avance.

Bien sûr je me suis replongée dans le crochet avec un nouveau projet (il y en a tant qui attendent...). Mais en sachant garder raison : taille coussin et fils en stock. Je dois en faire deux. Comme j'approche de la fin du premier, à mon habitude, mon esprit a vagabondé vers les projets en cours. J'ai donc ressorti boites et sacs en éternuant (allergie à la poussière, voilà pourquoi je n'aime pas faire le ménage !!!) et mon Sunsburst s'est retrouvé sur le dessus de la pile.

Lors de mon dernier post à ce sujet, ici, j'en étais à 8 rangées montées et j'ai eu l'agréable surprise de voir que la 13e était en cours. J'avais travaillé avec énergie pour tenter d'être dans les temps du projet de galerie de France ici mais les articulations avaient crié grâce et j'ai stoppé net ma progression.
J'ai donc pris la suite avec une joie non dissimulée. Côté petits ronds j'ai de quoi aller jusqu'à 19 rangées. Ce qui ne ferait pas un plaid tout à fait carré puisque j'ai 20 carrés dans l'autre sens mais pourquoi pas après tout. Cassons ce côté symétrique qui régente ma vie !

Au 22-07-16

13 rangées !

Au 22-07-16bis

Encore plein de petits ronds à assembler...

Aucune prévision pour une fin annoncée. Je me contente d'assembler les carrés et de faire les choix de couleurs pour la rangée suivante...Et quand je vois tous les fils à rentrer !!!!!!! 

 

Posté par sylviedetoulouse à 09:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,