Les températures baissent, la pluie va de nouveau reverdir la terre et elle sera plus facile à travailler donc je retourne au jardin.

Le long de la 3e butte j'avais laissé tout un tas de bois, surtout trois sapins de Noël, les branchettes du grand sapin à l'angle de la maison coupé avant le dernier Noël et quelques branchages un peu trop gros pour passer sous la débroussailleuse.
Sous cette ligne de bois une végétation a légèrement poussé durant l'été qui n'est ni du liseron, ni du chiendent mais de l'achillée millefeuille ou alors une plante qui lui ressemble car sous ce couvert elle n'a pas fleuri au contraire de celles des allées. Les épines de pin qui ont séché et sont tombées au sol ont peut-être favorisé cette nature de végétation.

J'ai décalé tout ce tas de l'autre côté de mon étendage (là où les voisins jouent au foot !!!) Je ne sais pas encore ce que je vais faire de ce bois surtout des trois sapins. Pour les branches quelques passages du taille-haie pourront peut-être les réduire un peu. En tous cas d'un tas qui s'était applati je suis revenue à un tas plus haut !!!

Potager permaculture 4e butte 01

J'ai passé la débroussailleuse sur cette bande ainsi qu'entre les buttes pour récupérer un soupçon de tontes. Après avoir ratissé et mis en ligne au centre de cette nouvelle parcelle j'ai juste pioché sur les pourtours de la parcelle, ratissé un peu la terre et tout mélangé.

Comme j'avais quelques tailles et déchets végétaux sur le coin que j'appelle mon "aire de battage" j'ai mulché tout cela à la débroussailleuse, ratissé et déposé sur cette nouvelle parcelle.

Potager permaculture 4e butte 02

Potager permaculture 4e butte 03

Je vais ajouter quotidiennement mes déchets végétaux que je recouvrirai de foin au fur et à mesure. Dès que je serai arrivée au bout de la planche mes déchets repartiront dans le composteur... à moins que je n'envisage une 5e planche !!! Si le compostage de surface me semble un bonne idée à la belle saison je pense que le composteur est plus adapté pour les mois à venir et je serai contente d'avoir du compost à étendre au printemps.

Potager permaculture 4e butte 04

Pour remettre en service mon composteur j'ai préparé le terrain au sud de la cabane (très endommagée). J'ai récupéré un peu de terre (et beaucoup de cailloux) en piochant dans les "collines" de mon terrain pour agrandir la surface plane. Je poserai du foin et des branchages pour favoriser la venue des vers avant de poser le composteur. Il sera moins visible depuis ma terrasse que dans sa précédente position, bien protégé du nord et peut-être un peu plus ombragé, encore qu'il sera plein sud.

Coin composteur 2017

Je ne compte pas planter dans cette 4e parcelle avant février. J'espère que les deux saisons à venir vont travailler pour moi. L'idée est d'écarter le paillage en février, d'arracher les adventices qui auront pu pousser, de légèrement aérer la terre à la fourche (à moins que j'ai investi d'ici-là dans la célèbre "grelinette"), d'ajouter du compost ou mieux du fumier, de laisser la terre un peu se réchauffer, de pailler à nouveau en faisant des petits nids de paille où viendront se loger des pommes de terre.
Je n'ai rien inventé ; j'ai juste envie de tester cette méthode vue ici. Plein d'autres vidéos très intéressantes avec un agréable accent anglais et l'humour qui va avec !

Cela me démange de faire d'autres parcelles mais je vais attendre que la terre soit moins dure et réfléchir à l'aménagement de l'autre côté de l'étendage où je voulais planter des arbres fruitiers. Mais pourquoi ne pas combiner les deux.
Réflexion...